Paul Hindemith : Ludus Tonalis (Decca Eloquence)

0
80%
80%
  • Decca Eloquence
    4
  • User Ratings (0 Votes)
    0

Hindemith: Ludus Tonalis Product ImageDurant le rigoureux processus de relecture des épreuves pour mon prochain livre, j’avais besoin d’une ambiance musicale qui pourrait m’aider à tenir le rythme sans me distraire par un excès d’inventivité. J’ai pensé : Hindemith, qui d’autre ?

Le compositeur allemand, condamné par les nazis comme étant un moderniste dangereux, n’a jamais été qu’un conservateur de nature cérébrale possédant une oreille pour la forme correcte. Exilé à Istanbul, puis à Yale, il a tiré des larmes à ses étudiants en les assaillant de leçons théoriques rigoureuses et d’un nombre incalculable d’exercices techniques cruels censés faire d’eux de meilleurs êtres humains.

Le Ludus Tonalis pour piano solo de 1943, joué pour la première fois par Artur Schnabel à Chicago la même année, est la tentative de Hindemith de reprendre à sa manière les Variations Goldberg, contrapuntiques, comme un serpent souffrant de dyspepsie qui tourne dans tous les sens, frappant sans prévenir. Comme un serpent à sonnettes : vous savez qu’il est là, mais vous n’osez pas regarder.

La pianiste dans ce rare enregistrement, réédité en 1965, est la réfugiée estonienne Käbi Laretei qui, en Suède, est devenue la quatrième épouse du réalisateur Ingmar Bergman. La raison pour laquelle elle n’est pas mieux connue m’échappe. Elle a de la technique à revendre et un sens naturel de l’humeur que peu de pianistes peuvent reproduire. Son traitement de Hindemith est d’une austérité adéquate. Il n’y a pas de sourires enjôleurs, pas de distractions (le dîner en famille chez les Bergman devait être amusant). J’aurais bien voulu l’entendre jouer du Webern.

C’est son Ludus qui a joué en arrière-plan toute la semaine et, bien que je ne puisse prétendre aimer l’œuvre, je ne peux m’empêcher d’admirer les exercices de type matinal de Hindemith, son dévouement tout allemand pour la disposition précise des boulons et des écrous et le maniement impeccable du tournevis par Laretei. Inimitable.

Inscrivez-vous au fil d’actualités : www.slippedisc.com

Visitez le site web : www.normanlebrecht.com

Traduction par Andréanne Venne

Partager:

A propos de l'auteur

Norman Lebrecht is a prolific writer on music and cultural affairs. His blog, Slipped Disc, is one of the most popular sites for cultural news. He presents The Lebrecht Interview on BBC Radio 3 and is a contributor to several publications, including the Wall Street Journal and The Standpoint. Visit every Friday for his weekly CD review // Norman Lebrecht est un rédacteur prolifique couvrant les événements musicaux et Slipped Disc, est un des plus populaires sites de nouvelles culturelles. Il anime The Lebrecht Interview sur la BBC Radio 3 et collabore à plusieurs publications, dont The Wall Street Journal et The Standpoint. Vous pouvez lire ses critiques de disques chaque vendredi.

Laissez une réponse

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.