Paul Ben-Haim : Evocation (Bis)

0
80%
80%
  • Bis
    4
  • User Ratings (0 Votes)
    0

Lorsque Paul Frankenburger a été engagé comme chef assistant de Bruno Walter à Munich, en 1920, il faisait partie des milliers de musiciens hautement qualifiés qui peuplaient cette ville aux traditions musicales bien ancrées. Quand il a fui l’Allemagne pour la Palestine en 1933, Paul Ben-Haim, de son nom hébraïsé, était de loin le musicien le plus accompli de ce pays dépourvu de culture musicale depuis le roi David. Il considérait sa nouvelle vie davantage comme une responsabilité que comme une chance, plongeant dans les micro-intervalles des liturgies judéo-arabes et influençant deux nouvelles générations de compositeurs.

Sa musique, une fusion entre l’Orient et l’Occident, n’est que rarement entendue ou enregistrée en dehors d’Israël. La présente compilation d’œuvres pour violon, jouées de manière convaincante par Itamar Zorman avec l’Orchestre national gallois de la BBC et enregistrée sur une étiquette suédoise, recèle un morceau-titre qui s’approche de la révélation. 

Evocation (Yizkor), pour violon et orchestre, a été écrit à la mémoire du violon solo de l’Orchestre symphonique de Palestine, Andreas Weissberger, mort d’une crise cardiaque en 1942. À la fois lyrique, émouvant, exigeant et optimiste – un passage nous rappelle The Lark Ascending, de Vaughan Williams –, Evocation est plus proche de Janáček que de Korngold ou Richard Strauss. Vous n’entendrez pas beaucoup de concertos inédits aussi attrayants et nostalgiques, rendus avec passion par un soliste empathique.

Le concerto pour violon solennel, écrit en 1960, semble limité par le statut de Ben-Haim comme compositeur principal d’un pays jeune et instable qui attendait de lui des révélations prophétiques. Il s’agit d’une œuvre merveilleusement bien faite, remplie de mélodies éphémères, dont aucune n’est assez solide pour alimenter les attentes de son pays. Zorman complète l’enregistrement avec des morceaux pour violon et piano et pour violon solo. Je ne pense pas avoir entendu un programme de Ben-Haim plus chaleureux et plus agréable.

Partager:

A propos de l'auteur

Norman Lebrecht is a prolific writer on music and cultural affairs. His blog, Slipped Disc, is one of the most popular sites for cultural news. He presents The Lebrecht Interview on BBC Radio 3 and is a contributor to several publications, including the Wall Street Journal and The Standpoint. Visit every Friday for his weekly CD review // Norman Lebrecht est un rédacteur prolifique couvrant les événements musicaux et Slipped Disc, est un des plus populaires sites de nouvelles culturelles. Il anime The Lebrecht Interview sur la BBC Radio 3 et collabore à plusieurs publications, dont The Wall Street Journal et The Standpoint. Vous pouvez lire ses critiques de disques chaque vendredi.

Laissez une réponse

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.