Ferruccio Busoni : Concerto pour piano (Myrios)

0
80%
80%
  • 4
  • User Ratings (0 Votes)
    0

Busoni est un phénomène, un des esprits musicaux les plus fascinants de son époque – le seul pianiste que Mahler considérait comme étant de la même trempe que lui intellectuellement. Sa musique n’est souvent pas à la hauteur de ses idées et on pourrait être tenté de n’y voir aucun intérêt. Il y a cependant, chez Busoni, quelque chose qui retient l’attention, au cas où on en manquerait à la première écoute.

Le Concerto pour piano, paru en 1904, est un bon exemple. Il sonne, en grande partie, comme une longue symphonie – 72 minutes, ma foi ! – durant laquelle le pianiste agit comme une sorte de commentateur sportif, intervenant durant le jeu avec des phrases avisées. Je serais personnellement tenté de l’entendre sans le piano, histoire de voir si la substance se tient d’elle-même.

Le plus gros morceau est le mouvement du milieu, dit « pezzo serioso », d’une durée de 23 minutes, qui réussit à faire réfléchir autant qu’à émouvoir. Kirill Gerstein y a mis son meilleur, ce qui est considérable. Moins tonnant que John Ogdon, plus lyrique que Garrick Ohlsson, il fait penser à un grand esprit cherchant une voie mitoyenne entre romantisme exacerbé et modernisme sobre. Mais il finit quand même par perdre de vue le bout de cette voie.

L’Orchestre symphonique de Boston joue merveilleusement pour Sakari Oramo et les hommes du Tanglewood Festival Chorus vous en mettront plein les oreilles dans le finale réactionnaire. De la demi-douzaine d’enregistrements de cette œuvre que j’ai entendue, celui-ci est de loin le meilleur.

Traduction par Andréanne Venne

Partager:

A propos de l'auteur

Norman Lebrecht is a prolific writer on music and cultural affairs. His blog, Slipped Disc, is one of the most popular sites for cultural news. He presents The Lebrecht Interview on BBC Radio 3 and is a contributor to several publications, including the Wall Street Journal and The Standpoint. Visit every Friday for his weekly CD review // Norman Lebrecht est un rédacteur prolifique couvrant les événements musicaux et Slipped Disc, est un des plus populaires sites de nouvelles culturelles. Il anime The Lebrecht Interview sur la BBC Radio 3 et collabore à plusieurs publications, dont The Wall Street Journal et The Standpoint. Vous pouvez lire ses critiques de disques chaque vendredi.

Laissez une réponse

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.