Une édition exceptionnelle pour célébrer le 30e anniversaire d’Akousma !

0
Advertisement / Publicité

This page is also available in / Cette page est également disponible en: English (Anglais)

Montréal, 27 octobre 2021 – La 17e édition du festival des musiques numériques immersives Akousma s’est tenue du 11 au 15 octobre dernier à Montréal avec un succès inespéré et un public qui avait visiblement hâte de s’en mettre plein les oreilles!

Le coup d’envoi de cette 10e programmation du directeur artistiques Louis Dufort a été donné lors d’une soirée préliminaire à la Satosphère de la Société des arts technologiques, à l’invitation de MTL Connecte (Printemps numérique). Avec une œuvre acousmatique de Simon Chioini donnée en création, une vidéomusique du duo GGROUNDD (commande d’Akousma) et une présentation d’une œuvre audiovisuelle de Myriam Bleau et Sandrine Deumier récemment primée au Japan Media Arts Festival, Akousma a ravi le public venu assister à ce lancement présenté à guichet fermé.

Le lendemain, c’est à l’Espace orange de l’édifice Wilder qu’Akousma codiffusait avec Le Vivier un programme consacré aux arts sonores en direct présentant lui aussi son lot de créations. Neuf artistes jouant de l’ordinateur portatif, du thérémine ou des instruments inventés ont offert un concert extrêmement varié et présenté, encore une fois, à guichet fermé.

Artistes du concert au Wilder : Léa Boudreau, Anne-F Jacques, Véro Marengère + Alain Lefebvre, Dominic Jasmin, Martín Rodríguez, Érick d’Orion, blablabla Trains

À l’Usine C, un état des lieux de la création électroacoustique

Retrouvant son quartier général pour une 10e fois, Akousma offrait à l’Usine C un véritable état de lieux de la création électroacoustique canadienne en présentant pas moins de 20 artistes les deux premiers soirs, avant de clore les festivités en beauté le 15 avec un concert rendant hommage à des pionnières du genre au Québec (Micheline Coulombe Saint-Marcoux, Marcelle Deschênes et Gisèle Ricard) ainsi qu’aux fondateurs d’Akousma en 1991 (Jean François Denis, Gilles Gobeil et Robert Normandeau, dont Christian Lengelé saluait aussi le travail).

De plus, envahissant tout l’espace de l’Usine C, Akousma présentait dans le hall une exposition de l’artiste pluri-disciplinaire Félix-Antoine Morin, qui accrochait quelques-unes de ses Cartographies sonores, tandis que le compositeur David Ledoux faisait entendre dans le jardin Les champs sonores possibles, une installation coproduite avec la coop Audiotopie.

À l’Usine C le 13 octobre : Félix-Antoine Morin (spatialisé par Guillaume Cliche), Pablo Geeraert + Joseph Sims (gagnants du concours de composition JTTP 2021), Jean-François Blouin, Chantal Dumas, Kevin Austin, Stéphane Roy, Pauline Patie, Claude Périard, Sarah Feldman, Jesse Osborne-Lanthier.

À l’Usine C le 14 octobre : Mélanie Frisoli (gagnante du concours de composition JTTP 2020), Frédéric Auger, Roger Tellier-Craig, Hugo Tremblay, Rouzbeh Shadpey, Erin Gee, Xavier Madore, France Jobin, Louis Dufort.

Pour cette exceptionnelle 17e édition de son festival, qui soulignait si bien son 30e anniversaire, Akousma souhaite remercier ses partenaires MTL Connecte, Le Vivier, Audiotopie et le personnel de l’Usine C, de même que celui de la SAT et de l’édifice Wilder.

Les concerts des 12, 13, 14 et 15 octobre, à l’édifice Wilder et à l’Usine C, ont été enregistrés pour diffusion ultérieure, surveillez notre site Web pour plus de détails.

Le festival des musiques numériques immersives Akousma reviendra en 2022, du 11 au 16 octobre, pour une 18e édition qui retrouvera son caractère international!

 

This page is also available in / Cette page est également disponible en: English (Anglais)

Partager:

A propos de l'auteur

Laissez une réponse

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.