Trois chœurs primés mettront l’orgue en vedette dans un concert à thématique française à Montréal

0

Le 28 mars prochain, le Chœur du Plateau, chœur fleuron ambassadeur du Québec, s’unira aux ensembles à voix égales Phoebus et Gaïa pour nous présenter De Paris à Genève : orgue et musique sacrée, un concert qui promet de faire voyager les spectateurs à travers la musique française.

À l’origine du concept se trouve la cheffe de chœur Roseline Blain, qui s’est démarquée en 2019 en amenant ses quatre chœurs à remporter les honneurs au concours Choral Canada et en devenant la nouvelle directrice artistique de Musica Orbium. Grandement inspirée par la splendeur de la Messe de Frank Martin, elle a eu l’idée de créer un concert qui mettrait l’orgue en vedette et ferait voyager les spectateurs au cœur de l’école musicale française de la fin du XIXe et du début du XXe siècle.

Cette période, en effet, est majeure pour l’orgue. « Grâce au travail des facteurs d’orgue, c’est comme si des orchestres symphoniques étaient mis à la disposition des églises », illustre la cheffe de chœur. Plusieurs compositeurs inspirés de l’école française, dont beaucoup étaient également organistes, ont alors contribué à sa renaissance. Improvisateurs hors-pairs, ils s’inspiraient également de la musique ancienne qui emplissait les églises de l’époque. Les pièces du concert seront ainsi teintées d’allusions au plain-chant et au chant grégorien.
L’orgue de l’Église du Très-Saint-Nom-de-Jésus sera un atout majeur pour le concert. D’esthétique symphonique française comme ceux que les compositeurs français de l’époque ont utilisé, il est parmi les instruments les plus imposants à Montréal; à son inauguration en 1915, il était le sixième plus grand instrument en Amérique du Nord.
Si Roseline Blain n’avait qu’un mot pour décrire le concert, elle choisirait « grandiose ». En effet, avec des acteurs comme Mélanie Barney, organiste virtuose connue sur la scène nationale et internationale, le Chœur du Plateau, qui a reçu la mention « chœur fleuron ambassadeur » en 2019, la plus haute distinction accordée par l’Alliance chorale du Québec, et qui chantera en primeur la pièce La Flamme du jeune compositeur montréalais Louis Desjarlais, et les ensembles Phoebus et Gaïa, gagnants de la première et deuxième place respectivement au concours national des chœurs amateurs canadiens Choral Canada 2019, le concert s’annonce comme une véritable expérience musicale et sacrée.

Si vous avez un empêchement le 28 mars, rendez-vous le lendemain à 14h30 à la Cathédrale Saint-Jérôme, où Mélanie Barney est titulaire des orgues. Le Chœur du Plateau y refera l’essentiel du concert dans une atmosphère plus intime, en plus de chanter des extraits du Requiem de Fauré.

Quoi? De Paris à Genève, orgue et musique sacrée
Quand? Le samedi 28 mars 2020, à 20h
Où? À l’Église Très-Saint-Nom de Jésus, au 4215, rue Adam, Montréal (métro Pie-IX)

https://www.choeurduplateau.org/copie-de-a-venir

Partager:

A propos de l'auteur

Laissez une réponse

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.