Réélection de Jean-François de Grandpré comme Président de la Fondation du Grand Montréal

0

Montréal, le 13 juin 2018 – Le 30 mai, les créateurs de fonds philanthropiques, les partenaires et les membres de la Fondation du Grand Montréal (FGM) se sont rassemblés pour célébrer le bilan exceptionnel de l’année 2017. L’Honorable Jean-François de Grandpré a été renommé président et le conseil d’administration s’est enrichi de quatre nouvelles membres aux domaines professionnels et aux champs d’implication variés. « En plus d’avoir élargi l’expertise de ses membres, celui-ci est désormais plus représentatif de la population du Grand Montréal, dans toute sa diversité », a souligné M. de Grandpré.

Quatre nouvelles membres élues au conseil d’administration de la FGM

Mme Lauréanne Fontaine

Madame Fontaine occupe présentement le poste de Coordonnatrice aux affaires autochtones chez CN. Auparavant, elle a notamment occupé les postes de Responsable des communications chez Femmes autochtones du Québec et de Chargée de projet à l’Institut Tshakapesh. Avant d’être nommée au conseil d’administration de la Fondation du Grand Montréal, Lauréanne Fontaine était membre du comité des droits de la personne du Musée commémoratif de l’Holocauste à Montréal.

Mme Karen Macdonald

Madame Macdonald occupe présentement le poste de chef des nouvelles et directrice de station à Global TV Montréal. Avant de se joindre à cette station il y a maintenant 21 ans, elle a été éditrice du Quebec Chronicle-Telegraph pendant 25 ans, et directrice de station à Global News (Canwest) pendant 13 ans. Mme Macdonald est diplômée de l’Université Concordia.

Mme Angelina Mehta

Madame Mehta possède plus de 20 ans d’expérience dans l’industrie minière et en finances. Elle occupe depuis 2017 le poste de Conseillère principale (secteur minier) chez Paradigm Capital. Elle a été auparavant directrice des placements chez Sentient Group et surintendante à la planification opérationnelle et stratégique chez Rio Tinto. Mme Mehta siège à plusieurs conseils d’administration et comités. Elle est notamment membre fondatrice de Women in Mining, un organisme sans but lucratif axé sur la promotion des intérêts des femmes dans le secteur de l’exploration minérale et minière

Mme Martine Valcin

Madame Martine Valcin occupe actuellement le poste de Première directrice, Investissement responsable chez Investissements PSP. Elle y est responsable de l’intégration des facteurs environnementaux, sociaux et de gouvernance pour le portefeuille d’actions et d’obligations de PSP.  Mme Valcin a également œuvré auprès de la Bourse de Toronto pendant 16 ans. Très engagée sur le plan communautaire, elle est membre de plusieurs comités tel que le comité d’allocation et de relations avec les organismes de Centraide du Grand Montréal.

Finalement, M. de Grandpré et la FGM ont tenu à remercier les quatre membres sortants « pour leur remarquable dévouement et leur implication soutenue au cours des dernières années ».

Les actifs gérés par la FGM atteignent 292 millions de dollars, avec un rendement de 9,6 %

Les membres du conseil d’administration de la FGM ont souligné la croissance remarquable des actifs gérés, qui ont atteint 292 millions de dollars en 2017. Les actifs du Fonds d’investissement de la Fondation du Grand Montréal ont connu une augmentation de 51,1 millions de dollars, et le rendement brut moyen de la FGM en 2017 a été de 9,6%. Au cours de l’année 2017, la FGM versé près de 15 M$ en subventions à plus de 300 organismes qui contribuent à bâtir des collectivités plus fortes en favorisant l’inclusion et l’engagement citoyen, en mettant de l’avant l’art dans la communauté et en soutenant la persévérance scolaire et un environnement sain. « Une fois de plus, le bilan de cette année témoigne du travail continu de l’équipe de la Fondation ainsi que de son engagement profond envers la mission de la FGM », a conclu M. Gauthier.

Le leadership de la FGM, première fondation communautaire au Canada à se baser sur les objectifs de développement durable de l’ONU

En 2017, la FGM s’est basée sur 10 des 17 objectifs de développement durable (ODD) de l’ONU pour dresser un portrait des enfants du Grand Montréal. Elle a par la suite mis en place un programme de subventions répondant aux enjeux identifiés par ce cadre de références. Par cette initiative, elle est la première fondation communautaire au Canada à se baser sur les ODD dans sa démarche d’évaluation et de subvention, appliquant ainsi des enjeux globaux au niveau local afin de construire une communauté plus durable et équitable.

En 2018, dans le cadre de son programme d’initiatives communautaires, la FGM a convié les organismes de bienfaisance enregistrés à soumettre des projets alignés sur ces objectifs de développement durable. 325 propositions ont été déposées et 49 ont été retenues, pour un total de 651 133$ de soutien.

La journée du 30 mai a également été celle du rassemblement des récipiendaires de ces subventions. Ils se sont réunis en matinée pour présenter leurs initiatives et partager un repas. Un moment assurément inspirant.

Partager:

A propos de l'auteur

Laissez une réponse