L’OSM renoue avec son public en salle dès le 7 avril

0

This page is also available in / Cette page est également disponible en: English (Anglais)

Montréal, le 25 mars 2021 – Plus que jamais, le printemps montréalais symbolise la renaissance, et l’Orchestre  symphonique de Montréal est fin prêt pour accueillir son cher public à la Maison symphonique! Nous dévoilons  aujourd’hui les quatre rendez-vous du printemps 2021, dirigés par autant de chefs différents. Parmi ces quatre nouveaux concerts disponibles en webdiffusion, deux d’entre eux seront également donnés devant public lors de  cinq représentations, les 7 et 8 avril, ainsi que les 4 et 5 mai prochains (2 représentations le 5 mai). Dès le 1er avril,  sous la direction de Bernard Labadie, l’Orchestre offrira un premier concert, gratuit, pour souligner la fête de  Pâques. Puis, le chef assistant de l’OSM Thomas Le Duc-Moreau et la cheffe Dalia Stasevska proposeront successivement des concerts où brilleront deux solistes invités – lauréats du Concours OSM –, lors desquels le  public voyagera d’Amérique du Nord jusqu’au pourtour de la Baltique, grâce à des œuvres de Samuel Barber,  William Grant Still, Sibelius ou encore Tchaïkovski. Enfin, le violoniste canadien James Ehnes et le violon solo de  l’OSM Andrew Wan joueront et dirigeront tour à tour l’ensemble à cordes de l’Orchestre dans un programme placé  sous le signe de la spiritualité et de l’espoir.

CONCERT DE PÂQUES : RECUEILLEMENT ET DÉVOTION AVEC HAYDN 

Concert gratuit, en webdiffusion du 1er au 6 avril 

Sous la direction de Bernard Labadie, l’Orchestre interprétera Les sept dernières paroles du Christ de Haydn. Cette œuvre riche en émotions permettra de mieux entrevoir la lumière  au-delà des récentes difficultés collectivement vécues. Musique orchestrale en sept  mouvements, entrecoupée de passages de la Bible qui seront récités par l’extraordinaire acteur québécois Yves Jacques, cette œuvre sacrée et solennelle du compositeur autrichien offrira un précieux et bienfaisant moment de recueillement.

BARBER ET GRANT STILL : SONORITÉS AMÉRICAINES 

Devant public à la Maison symphonique les 7 et 8 avril à 19 h + en webdiffusion du 20 avril au 4 mai 

Sous la direction du chef assistant de l’OSM Thomas Le Duc-Moreau (photo), la Symphonie no 2, « Song of a New Race », de William Grant Still emplira la Maison symphonique de sonorités jazzées, hybrides et colorées, empruntées au folklore afro-américain et symbolisant « l’homme nouveau » de l’Amérique des années 30. En première partie, deux œuvres pleines de lyrisme de Samuel Barber seront entendues : le Concerto pour violon, interprété par le jeune virtuose Kerson Leong – lauréat du Concours OSM 2013 –, ainsi que l’expressif Adagio pour  cordes de Barber, son œuvre la plus connue.

AURORES BORÉALES : DALIA STASEVSKA DIRIGE TCHAÏKOVSKI ET SIBELIUS 

En webdiffusion du 27 avril au 11 mai

La cheffe finno-ukrainienne Dalia Stasevska (photo) dirigera l’OSM en présentant le regard de deux compositeurs majeurs vers le passé. D’abord, Tchaïkovski rend hommage à Mozart dans ses Variations sur un thème rococo, une œuvre gracieuse et délicate dont la partie soliste sera interprétée par le violoncelliste lauréat du Concours OSM 2019, Bryan Cheng. De son côté, Sibelius rompt avec le romantisme dans sa lumineuse Symphonie no 3,», qui tend vers un équilibre formel hérité du classicisme, avec une touche de sérénité toute nordique. L’atmosphérique Paradisfåglar (Oiseaux du paradis) de la Suédoise Andrea Tarrodi complétera le programme.

L’OSM ET JAMES EHNES : DE L’OMBRE À LA LUMIÈRE 

Devant public à la Maison symphonique, les 4 et 5 mai à 19 h, et le 5 mai à 10 h 30 + en webdiffusion du  25 mai au 8 juin 

Dansantes ou spirituelles, les cordes de l’OSM proposent ici un itinéraire captivant! Le violoniste canadien James Ehnes(photo) et le violon solo de l’OSM Andrew Wan joueront et dirigeront tour à tour l’ensemble dans un programme présentant la Symphonie de chambre de Chostakovitch, une œuvre pleine de profondeur tragique en écho aux multiples conflits du XXe siècle. Aussi, le Concerto pour violon, BWV 1052R, de Bach, tout en vigueur et en élégance, viendra ranimer la flamme de l’espoir que Vaughan Williams transformera en lumière pure dans sa Fantaisie sur un thème de Thomas Tallis, d’une grande richesse harmonique.

Les quatre concerts sont mis en vente en webdiffusion, et en salle si applicable, dès  maintenant : OSM.CA, 514 842-9951 / 1 888 842-9951

This page is also available in / Cette page est également disponible en: English (Anglais)

Partager:

A propos de l'auteur

Laissez une réponse

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.