L’OM célèbre la fin d’une saison d’exception

0

This page is also available in / Cette page est également disponible en: English (Anglais)

Montréal, le 5 mai 2021 – L’Orchestre Métropolitain et son directeur artistique et chef principal Yannick Nézet-Séguin sont heureux d’annoncer les détails des deux programmes qui concluront cette saison d’exception. Ces concerts seront offerts devant public à la Maison symphonique de Montréal le 22 mai ainsi que les 12 et 13 juin, et par la suite disponibles en webdiffusion. La mise en vente des billets au grand public débutera ce vendredi 7 mai à midi.

« Je suis particulièrement fier de l’Orchestre Métropolitain qui a redoublé d’inventivité, de souplesse et de créativité au cours de cette saison si particulière. Les musiciens et membres de l’équipe ont manifesté la force de vie de l’orchestre. Nous avons tous compris à quel point l’union fait la force. En cultivant si bien le lien avec notre public cette saison, par nos webdiffusions et en salle lorsque possible, malgré les difficultés, la musique finit toujours par triompher. » Yannick Nézet-Séguin

Le Marathon Beethoven, qui devait initialement avoir lieu les 11, 12 et 13 juin, est annulé. La création des œuvres des quatre lauréats du concours de composition « L’héritage de Beethoven » est reportée.

Au programme

Mozart, Bourget, Marsolais : cor et âme

Coup d’éclair, offensive de charme, trait de génie. Le chef et collaborateur artistique de l’OM, Nicolas Ellis, dirige un programme inédit mettant en lumière les talents de soliste de Louis-Philippe Marsolais dans un célèbre concerto pour cor de Mozart et dans celui, en création, de son collègue Simon Bourget. Le Don Juan de Strauss est séducteur et sensuel, mais toujours en quête de la beauté pure. Il n’est ni cruel, ni mal intentionné. De la touchante scène d’amour confiée au hautbois en passant par une puissante affirmation des cors à l’unisson, ce poème symphonique dégringole de la grâce à la malédiction, sans détour. En ouverture, And so be changed to lightning in the end, de la Canadienne Kelly-Marie Murphy, tient ses électrisantes promesses jusqu’au bout.

  • Kelly-Marie MURPHY, And so be changed to lightning in the end
  • Simon BOURGET, Concerto pour cor (création)
  • MOZART, Concerto pour cor no 1 en ré majeur
  • R. STRAUSS, Don Juan, op. 20

Nicolas Ellis, chef
Louis-Philippe Marsolais, cor

Samedi 22 mai, 15 h
Maison symphonique de Montréal

WEBDIFFUSION *EN DIFFÉRÉ*
Du vendredi 11 au dimanche 20 juin

Ce concert est présenté par Intact Assurance

Couleurs d’ici : de Sibelius à Boudreau

L’amitié, la puissance des paysages nordiques et les couleurs de l’orchestre sont à l’honneur dans un programme à l’accent boréal. Au podium, Yannick Nézet-Séguin célèbre la nordicité finlandaise et canadienne de Sibelius et Boudreau, aux côtés de la soliste Yukari Cousineau, violon solo de l’OM. En ouverture de programme, on plonge à toute vitesse dans Trajin de la compositrice canado-mexicaine Alejandra Odgers.

Dans la poursuite de l’intégrale enregistrée par ATMA, la troisième symphonie de Sibelius, en contraste avec sa seconde triomphante, est limpide, efficace et tout en retenue.  Du style mélodique de Claude Vivier autant que de son amitié avec le compositeur québécois, Walter Boudreau tire un album photo évocateur d’un temps partagé, guidé par le lumineux violon de Yukari Cousineau.

  • Alexandra ODGERS, Trajin
  • Walter BOUDREAU, La vie d’un héros (Tombeau de Vivier)
  • SIBELIUS, Symphonie no 3 en do majeur, op. 52c

Yannick Nézet-Séguin, chef
Yukari Cousineau, violon

Samedi 12 juin, 15 h
Dimanche 13 juin, 15 h
Maison symphonique de Montréal

WEBDIFFUSION *EN DIFFÉRÉ*
Du vendredi 9 au dimanche 18 juillet 2021

Billets : orchestremetropolitain.com

This page is also available in / Cette page est également disponible en: English (Anglais)

Partager:

A propos de l'auteur

Laissez une réponse

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.