Le Domaine Forget dévoile la programmation de son Festival 2019

0

Saint-Irénée, le lundi 29 avril 2019 – Le directeur artistique, Paul Fortin, en présence de l’ambassadrice, Marie-Nicole Lemieux, a dévoilé aujourd’hui la programmation du Festival International du Domaine Forget de Charlevoix. Présentée du 22 juin au 18 août, cette 41e édition fera une place de choix au piano et à la danse, en plus d’être ponctuée de certaines des plus belles œuvres de Mozart. Les festivaliers auront le privilège d’entendre des pianistes exceptionnels tels Marc-André Hamelin, André Laplante, Charles Richard-Hamelin, Angela Cheng, Alexandre Tharaud et Benedetto Lupo. Parmi les faits saillants, mentionnons les débuts au Festival de Jonathan Cohen, nouveau directeur musical des Violons du Roy, la présence de grandes voix québécoises dont MarieNicole Lemieux, Jean-François Lapointe et Julie Boulianne, de cordes prestigieuses, notamment la violoniste Midori Goto, le Quatuor à cordes Emerson et le violoncelliste Julian Steckel, de même que la célèbre chanteuse jazz Jane Monheit et le flamboyant guitariste Jesse Cook. Un calendrier estival riche qui comporte 39 événements dont 32 concerts en salle, trois concerts sur le quai de Saint-Irénée, un grand concert extérieur gratuit ainsi que trois projections de films en plein air, sans compter les nombreuses activités gratuites de l’Académie et les très populaires brunches-musique.

NOUVEAUTÉS – ENCORE PLUS D’ÉVÉNEMENTS GRATUITS!

Le Festival ajoute cette saison deux séries de rendez-vous gratuits, d’abord « Les concerts sur le quai » présentés en matinée aux abords du fleuve (samedis 22 juin, 27 juillet et 3 août à 9 h 15), des concerts d’une heure avec café et brioches. Tout a été pensé de concert avec le Train de Charlevoix (station de Saint-Irénée) afin de permettre aux mélomanes intéressés de combiner escapade en train et halte musicale inspirante. Autre nouveauté à mentionner, des films seront présentés en plein air à 19 h 30 sur le site du Domaine Forget en partenariat avec Les Filmanthropes. Chaque projection sera précédée d’une rencontre avec un artiste ou un conférencier. Au programme : Les Choristes (17 juillet) présenté par le chroniqueur cinéma, Michel Coulombe, Le violon rouge (24 juillet) avec la participation du violoncelliste Stéphane Tétreault et La passion d’Augustine (14 août) en compagnie du compositeur François Dompierre.

JOURNÉE ARTS SANS FRONTIÈRES : MUSIQUE, NATURE ET DANSE À L’UNISSON!

La Journée Arts sans frontières (27 juillet), un événement festif pour toute la famille animée par Françoise Davoine, se déroulera exceptionnellement cette année en présence de Marie-Nicole Lemieux, ambassadrice du Festival. Au programme, yoga, musique, danse et animation ainsi qu’un spectacle extérieur
gratuit de Bruno Pelletier à 16 h avec la participation de la pianiste Julie Lamontagne, du violoncelliste Stéphane Tétreault et d’un invité surprise! À 20 h, la contralto Marie-Nicole Lemieux, accompagnée de l’éminent pianiste Roger Vignoles, offriront au public un récital unique et tout à fait inédit alors que des danseurs partageront la scène avec les musiciens le temps de quelques mélodies, le tout présenté dans la salle de concert du Domaine Forget.

ORCHESTRES GRANDEUR NATURE

La série commencera en force avec le retour au Domaine Forget de Bernard Labadie avec Les Violons du Roy (29 juin). Les merveilleux solistes Benedetto Lupo et Angela Cheng seront pour l’occasion réunis dans le très rare Concerto pour deux pianos et orchestre en mi bémol majeur, K. 365, de Mozart. Le deuxième concert des Violons du Roy (7 juillet) marquera pour sa part la première présence au Festival de Jonathan Cohen, l’actuel directeur musical de l’orchestre, dans un programme entièrement consacré à Mozart qui comprend la Symphonie no 38 « Prague » et les 22e et 24e concertos pour piano que livrera le sensationnel pianiste québécois Charles Richard-Hamelin. Les Violons du Roy reviendront pour un troisième grand concert en compagnie de leur directeur musical Jonathan Cohen (18 août) lors du dernier rendez-vous de la saison dans un programme grandiose où se côtoieront le Concerto grosso « La Follia » de Geminiani, des extraits de L’Art de la fugue de Bach et de l’un des chefsd’œuvre de Richard Strauss, Metamorphosen. L’étincelante mezzo-soprano Julie Boulianne se joindra également à l’ensemble pour livrer des airs de Handel.

L’Orchestre de la Francophonie et son chef Jean-Philippe Tremblay (14 juillet) reviennent au Festival dans un programme mettant en vedette deux étoiles montantes, le violoniste Kerson Leong et l’altiste Marina Thibeault, qui interpréteront, entre autres, la Symphonie concertante pour violon et alto de Mozart, tandis que l’orchestre donnera à entendre L’oiseau de feu de Stravinski. La série se poursuivra avec un concert de l’Orchestre classique de Montréal (3 août), dirigé par Boris Brott, avec la participation du brillant violoniste hongrois Kristóf Baráti qui interprétera le Concerto pour violon et cordes en ré mineur de Mendelssohn. Puis, place à l’Orchestre symphonique de Québec pour deux concerts, le premier sous la direction de son chef émérite, Yoav Talmi, (4 août) qui partagera la scène avec une prestigieuse soliste, la violoniste Midori Goto, dans le Concerto pour violon de Dvořák. L’actuel directeur musical, Fabien Gabel (10 août), montera à son tour sur le podium pour diriger, entre autres, deux œuvres de Tchaïkovski, les Variations sur un thème rococco dans lesquelles s’imposera assurément Julian Steckel, l’un des violoncellistes les plus en vue de sa génération, et l’émouvante Symphonie no 6 « Pathétique ».

SÉRIE LES GRANDS RENDEZ-VOUS

Cette série de six concerts fera la part belle au piano, et ce, dès l’ouverture du Festival qui a été confiée à nul autre que Marc-André Hamelin (22 juin). Ce pianiste d’exception livrera un programme réunissant notamment la Fantaisie en do majeur, op. 17, une œuvre passionnée de Schumann et la brillante Polonaise-Fantaisie en la bémol majeur de Chopin. L’incomparable André Laplante (30 juin) mettra sa grande musicalité au service de deux Moments musicaux et de la Sonate en la majeur, op. posthume 120, de Schubert, en plus de donner reliefs et profondeur à des œuvres choisies de Ravel ainsi qu’à la Sonate no 26, op. 81a, « Les Adieux » de Beethoven. Suivra le récital d’Alexandre Tharaud (13 juillet) avec l’admirable Sonate no 30, op. 109, de Beethoven ainsi que La Valse de Ravel, que le compositeur qualifiait de « tournoiement fantastique et fatal ».

La série se poursuit alors que le légendaire Quatuor à cordes Emerson (19 juillet), formation acclamée dans le monde entier depuis plus de 40 ans, démontrera la maîtrise de son art dans des œuvres de Mozart, Dvořák et Chostakovitch. Les festivaliers retrouveront ensuite avec bonheur la contralto MarieNicole Lemieux (27 juillet) et son formidable pianiste et complice Roger Vignoles auxquels se joindront des danseurs et le prodigieux violoncelliste Stéphane Tétreault. Au programme, des mélodies et airs de Fauré, Enescu, Honegger, Dvořák et Weill de même que des œuvres pour violoncelle telle l’Élégie, op. 24, de Fauré. Reconnu depuis 25 ans pour l’esprit novateur qu’il insuffle au répertoire baroque, l’Ensemble Caprice (11 août), son directeur musical Matthiaus Maute et la soprano Myriam Leblanc, offriront un programme tout en émotion placé sous le thème « Amour et tourments », qui regroupe des concertos et airs de Bach, Handel, Telemann et Vivaldi.

LE DOMAINE DANSE ET LES SOIRÉES JAZZ

La soirée dédiée à la danse (11 juillet) proposera pour la première fois un programme double. Counter Cantor, une chorégraphie d’Emma Portner et d’Anne Plamondon, sera interprétée par Belinda McGuire et Anne Plamondon, deux artistes remarquables tant par leur virtuosité que par leur sensible authenticité. La deuxième partie de la soirée sera confiée à la Compagnie Virginie Brunelle, emblème de la jeune création contemporaine, qui présentera À la douleur que j’ai, une œuvre forte oscillant entre brutalité et délicatesse. Une rencontre entre six interprètes et son public qui ne laissera personne indifférent.

Le Festival est heureux d’accueillir le saxophoniste et compositeur québécois Yannick Rieu (6 juillet) qui rendra hommage à un monument du jazz, John Coltrane, en reprenant des pièces d’un album retrouvé après le décès de ce « géant du ténor ». Pour ses débuts au Domaine Forget, la chanteuse américaine Jane Monheit (20 juillet) envoûtera assurément le public avec sa voix d’une « beauté phénoménale » (Stephen Holden, New York Times), alors qu’elle livrera quelques-uns de ses grands succès et des extraits de son plus récent album consacré à Ella Fitzgerald. Puis, le guitariste Jesse Cook (17 août), doté d’une présence scénique hors du commun, fera voyager le public au son de pièces de son 10e album, Beyond Borders, fruit de ses récentes explorations de cultures musicales du monde. De formidables musiciens et complices de longue date se joindront à lui sur scène.

LES VENDREDIS SIGNATURE

Cette série distinctive et sympathique vous invite à venir découvrir ou redécouvrir l’excellence et l’enthousiasme contagieux d’artistes phares d’ici et d’ailleurs dans un répertoire de musique de chambre de styles et d’époques variés. À l’occasion du premier concert (21 juin), la flûtiste Susan Hoeppner, les violonistes Peter Hanson et Stephanie Gonley, les altistes Steven Dann et Max Mandel et le violoncelliste Clive Greensmith seront réunis pour interpréter des sérénades et le magistral Quintette à cordes no 2 de Brahms. Le public est ensuite invité à découvrir le formidable guitariste Jason Vieaux (5 juillet) qui propose un programme riche à souhait conjuguant des œuvres de Scarlatti, Bach et Albéniz à des arrangements de son cru de pièces de Pat Metheny et Duke Ellington. Puis, place à Lorenzo Micheli et Matteo Mela (12 juillet), l’un des meilleurs duos de guitaristes de la scène internationale, qui livrera des œuvres de Scarlatti, Piazzolla et Beethoven.

Le Festival poursuit sa collaboration avec La Chapelle musicale Reine Elisabeth pour une troisième année consécutive (26 juillet) en accueillant certains de ses maîtres et artistes en résidence au Domaine Forget. Les festivaliers pourront apprécier le jeu du violoniste Pavel Vernikov et de l’altiste Miguel da Silva qui interpréteront, entre autres, le touchant Sextuor extrait de Capriccio de Strauss et
Souvenir de Florence de Tchaïkovski. Les violonistes Kevork Mardirossian, David Gillham et Sheila Jaffé, l’altiste Michel Michalakakos, le violoncelliste Philippe Muller et la pianiste Chiharu Iinuma (2 août) feront notamment découvrir l’émouvant Quintette pour piano et cordes de Vierne. Pour clore la série, les violonistes Régis Pasquier, David Gillham et Sheila Jaffé, l’altiste Atar Arad, les violoncellistes Elizabeth Dolin et Thomas Wiebe partageront la scène avec l’altiste Marina Thibeault et la violoncelliste Chloé Dominguez, dans un programme original composé d’œuvres d’Arad, Arensky et Brahms.

APÉROS DU VENDREDI

Voici les rendez-vous parfaits pour amorcer la fin de semaine en musique grâce à ces concerts présentés les vendredis à 16 h. Les deux premiers de la série mettront en vedette de prestigieux instrumentistes dont les flûtistes Sara Hahn et Mario Caroli, les hautboïstes Olivier Doise et Lise Beauchamp, les bassonistes Laurent Lefèvre et Mathieu Harel, les cornistes Nadia Côté et Xavier Fortin, le claveciniste Richard Paré et les pianistes Élise Desjardins, Louise Lessard et Olivier Hébert-Bouchard. Au programme, des œuvres de Casella, C.P.E. Bach, Poulenc, Schumann et la Sérénade en mi bémol majeur, K.375, de Mozart (21 juin). Le vendredi suivant (28 juin), une rencontre entre les flûtistes Leone Buyse et Albert Brouwer, la hautboïste Lise Beauchamp, les clarinettistes Thorsten Johanns, Todd Cope et Stéphane Fontaine, les bassonistes William O. Winstead et Mathieu Harel, auxquels se joindront les pianistes Olivier Hébert-Bouchard, Pierre Richard-Aubin et Élise Desjardins, permettra d’entendre des œuvres de Bartók, Berio, Mozart et Damase.

Le guitariste virtuose David Jacques (5 juillet) proposera un récital captivant au cours duquel il fera découvrir au public son extraordinaire collection de guitares historiques. Puis, les violonistes Nancy Dahn, Violaine Melançon et Erika Raum, les altistes Jocelyne Bastien et Miguel da Silva, les violoncellistes Elizabeth Dolin, Paul Marleyn et Marc Coppey, le contrebassiste Nicholas Walker et le pianiste Timothy Steeves seront réunis autour d’œuvres de Bach, Dvořák et Bridge (26 juillet). Le dernier concert de la série est un incontournable alors que le phénoménal contrebassiste âgé de 88 ans François Rabbath (2 août) sera entouré de son fils pianiste et de plusieurs amis contrebassistes. Un rendez-vous à ne pas manquer avec cet artiste légendaire au charisme fou qui, à tout coup, fait vivre au public une expérience musicale et humaine hors du commun.

PRÉLUDE À L’ÉTÉ

Le Festival a confié le premier concert de la saison à l’Ensemble Paramirabo (8 juin, 16 h), composé de musiciens audacieux et engagés, dédiés à donner une voix à la musique d’aujourd’hui et à faire la promotion des compositeurs émergents. Il propose un programme incluant des œuvres de trois réputées compositrices : Ana Sokolovic, Nicole Lizée et Chaya Czernowin. Le concert présenté en soirée (20 h) marquera quant à lui les débuts au Domaine Forget de Stefan Dohr, remarquable cor solo de l’Orchestre philharmonique de Berlin. Il partagera la scène avec un tubiste d’une prodigieuse virtuosité, Sérgio Carolino, le trompettiste Christopher Gekker, le tromboniste Joseph Alessi et les pianistes Pierre-Richard Aubin, Olivier Hébert-Bouchard et Meagan Milatz pour interpréter, entre autres, des musiques de films de John Williams et Nino Rota.

Suivra un concert (14 juin, 16 h) mettant à l’honneur des mélodies et airs d’opéras français et italiens qu’offriront la soprano Donna Brown, la mezzo-soprano Marie-Ange Todorovitch, le baryton JeanFrançois Lapointe et le pianiste Philippe Riga. Pour le quatrième concert (14 juin, 20 h), le Festival est ravi de retrouver l’extraordinaire trompettiste Sergei Nakariakov, qui, en 1995, à l’âge de 17 ans, faisait
ses débuts au Domaine Forget. Accompagné de sa complice de longue date Vera Okhotnikova, il offrira des œuvres de Torchinski, Schumann et le célèbre Carnaval de Venise d’Arban. Les trompettistes Manon Lafrance et Richard Stoelzel, les cornistes Jeff Nelsen, Louis-Philippe Marsolais et Guy Carmichael, les trombonistes Jacques Mauger et Patrice Richer et le tubiste David Kirk compléteront le programme avec des œuvres de Bach et Porter.

BRUNCHES-MUSIQUE : UNE SAVOUREUSE TRADITION!

Les populaires brunches du Domaine Forget auront lieu tous les dimanches de l’été, du 16 juin au 1er septembre. Chaque semaine, des ensembles musicaux aux sonorités jazz, classiques, brésiliennes ou klezmer, seront présents pour agrémenter ces repas festifs sur la terrasse offrant une vue spectaculaire sur le fleuve Saint-Laurent. De plus, pour ajouter au plaisir, cinq des brunches-musique (30 juin, 7 et 14 juillet, 4, 11 et 18 août) seront suivis en après-midi (15 h) d’un concert de la série Orchestres grandeur nature ou Les Grands Rendez-vous.

ACTIVITÉS GRATUITES DE L’ACADÉMIE INTERNATIONALE DE MUSIQUE ET DE DANSE

Le public pourra une fois de plus apprécier le talent des stagiaires et l’expertise des maîtres de l’Académie en assistant aux cours de maîtres publics que donneront le corniste Stefan Dohr (5 juin), le trompettiste Sergei Nakariakov (11 juin), le flûtiste Mario Caroli (18 juin), le pianiste Benedetto Lupo (25 juin), le guitariste Jason Vieaux (2 juillet), SoloDuo (9 juillet), le Quatuor à cordes Emerson (19 juillet), le violoniste Pavel Vernikov (23 juillet), l’altiste Michel Michalakakos (30 juillet) et le claveciniste Jonathan Cohen (13 août). Pour leur part, les stagiaires du Domaine Forget donneront 20 concerts répartis tout au long de l’été (7 juin au 16 août).

LE DOMAINE SUR LA ROUTE

Forts du succès de leurs escapades musicales de la saison dernière, les stagiaires de l’Académie reprendront la route pour aller à la rencontre des résidents de Charlevoix et leur offrir des concerts gratuits. Un nouveau lieu s’ajoute cette année, soit le Fairmont Le Manoir Richelieu, où seront donnés quatre concerts dans le cadre des célébrations de son 120e anniversaire.

ABONNEMENT ET FORFAITS

L’abonnement régulier au Festival International 2019 est offert au coût de 350 $. Celui-ci comprend 8 droits d’entrée applicables à des concerts réguliers du Festival, auxquels s’ajoutent 2 droits d’entrée applicables à tout concert régulier pour les personnes de 30 ans et moins. Le passeport 2019 est également disponible au coût de 525 $. Il permet d’assister à tous les concerts réguliers du Festival International (excluant les brunches-musique). Finalement, un rabais de 10 à 15 % sur le prix régulier s’applique à l’achat de 3 ou de 6 concerts à la carte. Des forfaits hébergement concerts en collaboration avec nos partenaires hôteliers de la région sont également disponibles.

INFORMATION ET RÉSERVATIONS

Téléphone : 418 452-3535 ou 1 888 336-7438 www.domaineforget.com Suivez-nous sur Facebook, Twitter, Instagram et YouTube

REMERCIEMENTS

Le Domaine Forget de Charlevoix tient à remercier chaleureusement les commanditaires majeurs et les partenaires qui rendent possible l’édition 2019 du Festival International. Il remercie ainsi Hydro
Québec, présentateur officiel, ICI Québec, la Fondation Azrieli et Desjardins. Il remercie également Power Corporation du Canada, le Casino de Charlevoix, Cogeco, Stingray, Stein Monast, Canimex, VIA Rail Canada, Pereira, Bell Média, Transat, Le Train de Charlevoix, la municipalité de Saint-Irénée, la Chapelle musicale Reine Élisabeth de Belgique, Mikes, Groupe Gilles Jean, la Caisse de dépôt et placement du Québec et CAA-Québec.

Les partenaires médias, Le Soleil, TVC-VM, Le Charlevoisien, CIHO ainsi que Radio-Classique.

Les partenaires de services, Archambault, Yamaha, Groupe Robert, Coteau Rougemont, vignoble et cidrerie, Conservatoire de musique de Québec, Piano Plus Michel Pedneau enr. et la Société d’horticulture et d’écologie de Charlevoix.

Le Domaine Forget tient aussi à souligner l’apport essentiel du Patrimoine canadien, du Conseil des arts et des lettres du Québec, de Tourisme Québec, du Ministère de la Culture et des Communications du Québec, du Secrétariat à la Capitale-Nationale, de la MRC de Charlevoix-Est, de Tourisme Charlevoix, de Mme Sylvie Boucher, députée fédérale de Beauport – Côte-de-Beaupré – Île d’Orléans – Charlevoix et de Mme Émilie Foster, députée de Charlevoix – Côte-de-Beaupré.

Partager:

A propos de l'auteur

Laissez une réponse

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.