Le concert gala des Prix de musique Azrieli

0

Pour parution immédiate, 12 septembre, 2018… La Fondation Azrieli vous propose une soirée exceptionnelle de découverte musicale au cours de laquelle seront présentées en première mondiale les œuvres des deux lauréats des prix de musique Azrieli 2018. Le compositeur d’origine israélienne Avner Dorman vous fera découvrir à travers son œuvre Niginim pour violon et orchestre une couleur orchestrale créative et une virtuosité inspirante,tandis que la compositrice canadienneKelly-Marie Murphy explorera
les richesses de la musique sépharade avec son double concerto unique pour harpe et violoncelle En el escuro es todo uno (In the Darkness All is One). Ce programme riche et varié, interprété par l’Orchestre de chambre McGill (MCO) dans sa version élargie sous la direction de Maestro Yoav Talmi, inclut deux chants hébreux arrangés spécialement pour soprano Sharon Azrieli, ainsi que la splendide Symphonie N°4 « Italienne » de Mendelssohn. Le concert gala des prix Azieli de musique aura lieu le lundi 15 octobre à
20h à la Maison symphonique de Montréal.

Les prix Azrieli de musique (PAM), qui encouragent la création, l’interprétation et la célébration de la nouvelle musique juive, constituent également le concours international de composition musicale le plus important au Canada. Tous les deux ans, les deux compositeurs les plus méritants se voient décerner un prix de 50 000$ ainsi que la diffusion commerciale d’un enregistrement de leur musique, appuyée par une
importante campagne de promotion. Les premiers prix Azrieli de musique furent attribués en 2016 au compositeur canadien Brian Current pour son œuvre The Seven Heavenly Halls et au compositeur d’origine polonaise aujourd’hui installé aux États-Unis Wlad Marhulets pour son Klezmer Clarinet Concerto. Les deux pièces ont été enregistrées par l’Orchestre symphonique national tchèque, sous la baguette de Steven Mercurio, et ont fait l’objet de nombreuses représentations au Canada et en Europe.

Originaire d’Israël, Avner Dorman, le compositeur lauréat du prix Azrieli pour la musique juive 2018, vit aujourd’hui à Gettysburg, en Pennsylvanie. L’artiste renommé, dont les œuvres ont été interprétées à de nombreuses reprises à travers le monde, a véritablement lancé sa carrière quand il est devenu le plus jeune compositeur à recevoir le prestigieux prix israélien du premier ministre pour sa symphonie Ellef. Sa composition Nigunim pour violon et orchestre, version plus longue et réécrite de l’œuvre originale pour violon et piano, explore la musique des diverses traditions juives à travers le monde. « La diversité et la richesse des traditions musicales que j’ai découvertes m’ont épaté » affirme-t-il, « allant de la cantillation nord-africaine à la musique nuptiale d’Asie centrale en passant par les rythmes balkaniques et les prières anciennes. » Le compositeur Aaron Jay Kernis, membre du jury et lauréat du prix Pulitzer, justifie le choix
de Nigunim pour l’attribution du prix : « La musique d’Avner Dorman est marquée d’une émouvante expressivité, d’une riche et inventive couleur orchestrale et d’une inspirante virtuosité. » Présentée par The Strad comme « quelqu’un qui a tout d’un phénomène », la violoniste renommée d’origine canadienne Lara St. John sera l’interprète soliste de son œuvre.
La compositrice installée à Ottawa Kelly-Marie Murphy est la lauréate de la Commande Azrieli pour la musique juive 2018. La musique de la compositrice, l’une des voix les plus reconnues de la scène musicale canadienne, a été décrite comme « imaginative et expressive » (The National Post), et « saisissante… pleine de fabuleuses envolées » (The Globe and Mail). Sa nouvelle œuvre, En el escuro es todo uno (In the Darkness
All is One), un double concerto novateur pour harpe et violoncelle, explore la musique sépharade et la façon dont celle-ci a influé sur d’autres cultures suite à l’établissement de la diaspora juive au Maroc, en Tunisie et dans certaines parties d’Europe. La composition intègre des chansons ladino et leur ornementations mélodiques, notamment des chants abordant les thèmes de la maternité et de l’enfance. Elle sera interprétée
par des solistes, dont la harpiste Erica Goodman, qui n’est « pas seulement la harpiste la plus éminente du Canada, elle est également l’une des plus acclamées sur la scène internationale » (Ottawa Citizen), et la violoncelliste Rachel Mercer, qui crée « des moments de pure magie » (Toronto Star) en tant que soliste, musicienne de chambre et que violoncelle solo de l’orchestre du Centre national des arts.

Maestro Yoav Talmi est un des chefs d’orchestre et compositeurs israéliens les plus reconnus sur la scène internationale, que la carrière a mené sur des podiums aux États-Unis, en Amérique du sud, en Extrême-Orient, en Nouvelle-Zélande et en Israël. Outre ses treize saisons en tant que directeur artistique de l’Orchestre symphonique de Québec (1988–2011), Maestro Talmi a occupé des rôles de premier plan au
sein des orchestres symphoniques de Hambourg et San Diego, des orchestres philarmoniques de Munich et Arnhem, ainsi que comme directeur musical de l’Orchestre de chambre d’Israël et du Nouvel Opéra israélien à Tel Aviv. Maestro Talmi dirigera l’Orchestre de chambre McGill (MCO), qui fête son 79e anniversaire en tant qu’ensemble professionnel et qui s’est produit aux quatre coins du monde, proposant des concerts dans 17 pays sur les cinq continents et recevant d’excellentes critiques. Régulièrement diffusé à la radio et à la télévision pour la SRC et Radio-Canada, le MCO a également réalisé de nombreux enregistrements pour les Disques SRC et Analekta. Boris Brott, le fils aîné de son fondateur le chef d’orchestre Alexander Brott, en est devenu le directeur artistique en 2005.
Outre les ateliers et les master-classes proposés par les artistes, deux évènements ouverts au public auront lieu la semaine précédant le concert gala des prix Azrieli de musique. Le mardi 9 octobre à 19h30, Arte Musica, en partenariat avec la Fondation Azrieli, présente Kelly-Marie Murphy : Sur les pas de la lune. Ce programme unique choisi par Kelly-Marie Murphy proposera, à la Salle Bourgie, certaines de ses
compositions faisant écho à l’œuvre la plus célèbre de Schoenberg, l’intrigant Pierrot Lunaire. Le lendemain, le mercredi 10 octobre à 18h00, le Musée McCord, en partenariat avec la Fondation Azrieli et KlezKanada, propose une Conversation avec les lauréats des prix Azrieli de musique 2018. Professeur agrégé de musicologie et d’études juives à l’Université d’Indiana, Judah Cohen animera ce débat en compagnie d’Avner Dorman et de Kelly-Marie Murphy, qui nous parleront de leurs compositions récompensées et du processus de création de celles-ci. Cet évènement sera l’occasion d’entendre des extraits de la musique traditionnelle juive qui a inspiré les œuvres des compositeurs présentées en première mondiale, ainsi que des exemples illustrant leurs propres styles musicaux, interprétés par le violoniste Marc Djokic et d’autres artistes.

Concert gala des prix Azrieli de musique
Lundi 15 octobre à 20h00

Maison symphonique de Montréal, 1600 rue St. Urbain

Billets : 20-99$

Disponibles à la billetterie de la Place des Arts, par téléphone au
514 842-2112 ou 1 866 842-2112, ou sur placedesarts.com.

ÉVÈNEMENTS ASSOCIÉS :
Mardi 9 octobre à 19h30, Salle Bourgie
Kelly-Marie Murphy : Sur les pas de la lune
Billets : 18$-34$
www.sallebourgie.com
Présenté par Arte Musica en partenariat avec la Fondation Azrieli
Mercredi 10 octobre à 18h00, Musée McCord
Conversation avec les lauréats des prix Azrieli de musique 2018
Entrée libre. Nombre limité de places assises.
www.musee-mccord.qc.ca
Présenté par le Musée McCord en partenariat avec la Fondation Azrieli et KlezKanada

À propos des prix de musique Azrieli
Créés en 2014 par la Fondation Azrieli, les prix Azrieli de musique permettent la découverte, l’expression et la célébration de l’excellence de la nouvelle musique juive. L’initiative, ouverte à la communauté musicale internationale, accueille des œuvres mises en nomination par des particuliers et des institutions de toute nationalité, appartenance religieuse, et de tous horizons et milieux. Elles sont soumises à un jury par le biais d’un appel public biennal de candidatures.

À propos de la Fondation Azrieli
Depuis bientôt 30 ans, la Fondation Azrieli finance des institutions et met également en place des programmes sur le terrain au Canada et en Israël. Elle apporte son soutien dans le domaine de la musique et des arts, de la recherche scientifique et médicale, de l’enseignement supérieur, de l’éducation sur l’Holocauste, de l’émancipation des jeunes et de la persévérance scolaire, de l’architecture, et des initiatives visant à améliorer la qualité de vie de personnes souffrant de troubles du développement.

www.azrielifoundation.org

Partager:

A propos de l'auteur

Laissez une réponse

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.