L’Assemblée nationale rend hommage à la SMCQ

0

This page is also available in / Cette page est également disponible en: English (Anglais)

Montréal, mercredi 10 mai 2017 – Lors de la séance de la session parlementaire de ce jour à l’Assemblée nationale, Monsieur Luc Fortin, ministre de la Culture et des Communications, ministre responsable de la Protection et de la Promotion de la langue français, ministre responsable de la région de l’Estrie, a lu une déclaration afin de rendre hommage à la Société de musique contemporaine du Québec (SMCQ) à l’occasion de son 50e anniversaire.

Cette motion inscrite à l’ordre du jour de l’Assemblée nationale a mis de l’avant les nombreuses actions de la SMCQ depuis cinq décennies en faveur de la promotion des musiques contemporaines et de leurs compositeurs québécois et canadiens, et l’impact de ses actions dans le développement musical et culturel du Québec grâce à ses quatre volets : Les concerts SMCQ, la série Hommage, le festival MNM (Montréal/Nouvelles Musiques), et le programme SMCQ Jeunesse qui célèbre ses 20 ans cette année.

Walter Boudreau, directeur artistique, Anik Shooner, présidente du conseil d’administration, et Aïda Aoun, directrice générale de la SMCQ étaient présents lors de la lecture de cette motion d’hommage.

À propos de la SMCQ
La SMCQ vit au rythme effervescent de la création musicale depuis maintenant près de cinquante ans. Avec ses concerts réguliers, sa Série hommage, son Festival international et ses activités jeunesse, elle est à la fois une tribune pour les compositeurs d’aujourd’hui et une fenêtre ouverte sur la création pour tous. Menée par des compositeurs pour les compositeurs, la SMCQ a connu, à ce jour, trois directeurs artistiques : les compositeurs Serge Garant (de 1966 à 1986), Gilles Tremblay (1986 à 1988) et Walter Boudreau depuis 1988.

This page is also available in / Cette page est également disponible en: English (Anglais)

Partager:

A propos de l'auteur

Laissez une réponse

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.