La Fondation Hnatyshyn remet des bourses à huit jeunes artistes de la scène exceptionnels

0
Advertisement / Publicité

This page is also available in / Cette page est également disponible en: English (Anglais)

OTTAWA, le 29 septembre, 2021 – Cette année, huit jeunes artistes de la scène reçoivent une bourse de la Fondation Hnatyshyn pour poursuivre leurs études durant l’année scolaire 2021-2022. Le montant total des bourses de niveau postsecondaire remises par la Fondation depuis qu’elle a lancé son programme en 2005 s’élève à plus de 1,2 million de dollars.

Sept bourses pour jeunes artistes, de 10 000 dollars chacune, et une bourse en direction d’orchestre, de 15 000 dollars, présentée en partenariat avec l’École de musique Schulich de l’Université McGill, sont attribuées cette année.

Aujourd’hui à Ottawa, dans son annonce des lauréats des bourses d’études, Gerda Hnatyshyn, C.C., présidente de la Fondation Hnatyshyn, a déclaré : « La Fondation Hnatyshyn est heureuse de célébrer les réalisations et le potentiel de ces jeunes artistes exceptionnels. En leur offrant ce soutien financier à l’étape la plus cruciale de leur carrière, nous investissons dans le développement des artistes de calibre international de demain. Nous sommes fiers de notre association avec l’École de musique Schulich et la famille Decker qui contribuera à aider de jeunes talents remarquables à poursuivre leurs études dans l’un des meilleurs établissements d’enseignement au monde. »

Grâce à ces programmes, la Fondation Hnatyshyn continue d’encourager de jeunes étudiants en arts de la scène de grand talent. « Nous sommes très reconnaissants à la Fondation Hnatyshyn de faire équipe avec nous pour soutenir la formation de chefs d’orchestre canadiens de la prochaine génération », a déclaré le professeur Stéphane Lemelin, directeur du Département d’interprétation de l’École de musique Schulich de l’Université McGill.

Tous les lauréats ont été sélectionnés par des jurys de spécialistes de partout au Canada. La Fondation Hnatyshyn tient à remercier les jurés pour leur généreuse assistance.

Les lauréats des bourses d’études pour jeunes artistes 2021

David Liam Roberts – Musique classique (Instrument d’orchestre)

Lauréat du Prix Michael-Measures 2021 du Conseil des arts du Canada, David Liam Roberts s’impose comme l’un des violoncellistes canadiens les plus passionnants de sa génération. Il a récemment pris part à un concert en tant que soliste avec l’Orchestre symphonique de Winnipeg, sous la direction de maestro Daniel Raiskin, en plus de faire ses débuts lors des Concerts Cecilia (Halifax), des Virtuosi Concerts (Winnipeg) et avec le Women’s Musical Club de Winnipeg. Métis de Red River, David Liam est originaire de Winnipeg. Il étudie actuellement sous la direction de Hans Jørgen Jensen et d’Andrés Díaz à l’École Glenn Gould du Conservatoire royal de musique de Toronto.

« Je suis honoré d’être le lauréat de cette année de la bourse en musique classique – instrument d’orchestre. Elle m’aidera à terminer mes études à l’École Glenn Gould et à continuer d’apprendre et de jouer au Canada et à l’étranger. J’entends contribuer au paysage musical du Canada et je suis sincèrement reconnaissant du soutien que la Fondation  Hnatyshyn offre aux artistes canadiens à un moment aussi déterminant de nos études et pour le positionnement de nos carrières. » 

Naomi Wong – Musique classique (Piano)

Naomi Wong, une pianiste native de Toronto, est en troisième année d’étude en interprétation à l’Université de Toronto, sous la direction d’Enrico Elisi, Naomi est une interprète, collaboratrice et enseignante active qui aime s’impliquer dans sa communauté. Elle offre souvent des concerts dans des résidences pour retraités, des hôpitaux et lors d’activités de collecte de fonds, et elle a un studio d’enseignement privé. En tant que lauréate du Grand Prix de l’International Music Festival and Competition, elle a hâte d’interpréter le second concerto de Chopin avec le Kindred Spirits Orchestra dans la saison 2021-2022. Elle est très reconnaissante envers les enseignants qui l’ont guidée et inspirée : Enrico Elisi, Ph. D., Ken Marple à l’University Settlement Music and Arts School, et Rachel Yu.

« Pour moi, la musique est une forme d’expression pleine d’espoir parce qu’elle est constituée de sons – des vibrations de l’air qui, contrairement aux mots, ne peuvent véhiculer d’hostilité ou de préjugés, et contrairement aux gestes, ne peuvent infliger de violence ou exploiter les démunis. La musique n’est toutefois pas que du son : l’artiste joue un rôle indispensable pour former et façonner les vibrations physiques qui génèrent des sons en quelque chose de significatif et d’inspirant. Cette bourse me pousse à endosser ma responsabilité d’artiste et à jouer un rôle dans la concrétisation de l’extraordinaire potentiel de la musique à apporter la beauté, la bonté et la compréhension dans le monde. »  

Elizabeth Polese – (Interprétation vocale classique)

Saluée comme étant « puissante et captivante » (The Globe and Mail), la soprano canadienne Elizabeth Polese est une récente diplômée de l’Atelier lyrique de l’Opéra de Montréal et elle est membre du Tanglewood Music Centre. Le prestigieux Sullivan Foundation Gail Robinson Award for Soprano lui a été décerné en 2019-2020 et elle est la lauréate 2021 de la bourse en interprétation vocale classique de la Fondation Hnatyshyn. Lors de son passage à l’Opéra de Montréal, elle a notamment interprété les rôles d’Alice B. Toklas dans la création canadienne de Twenty-Seven (Gordon + Vavrek), de Miss Jessel dans The Turn of the Screw (avec l’Orchestre de l’Agora), de la comtesse Ceprano dans Rigoletto (avec René Barbara dans le rôle de la duchesse), et elle était la doublure de Marzelline dans Fidelio (Orchestre Métropolitain), d’Agnès dans Written on Skin et de Pamina dans La Flûte enchantée (annulé en raison de la COVID-19).

« Au fil de mes années d’études, j’ai vu cette généreuse bourse financer les projets de mes collègues, qui sont tous dévoués, excellents et inspirants. Être ainsi reconnue par la Fondation Hnatyshyn signifie beaucoup pour moi et je vais employer cette bourse à étudier pour être une interprète plus empathique. Mon but est de toucher les publics de partout dans le monde et de faire en sorte que chaque spectateur se sente vu, connecté et transcendé par la puissance de la musique – cette bourse me permettra d’approfondir mon étude de l’expression physique en tant qu’aspect de la musique et de l’empathie vocale. »  

Jacob Chung – (Oscar Peterson, interprétation Jazz)

Le saxophoniste et compositeur canadien Jacob Chung a récolté de nombreuses récompenses, parmi lesquelles le Prince Edward County Jazz Festival Rising Young Star Award et son acceptation au 2018 National Youth Jazz Combo. Il a aussi reçu le Yamaha Passion and Performance Award, en 2018, et le Rico Golden Reed Award, en 2017. Il a eu l’honneur de partager la scène avec des artistes comme Dennis Mackrel, Rich Perry, Robi Botos, Jodi Proznick, Mike Murley et Carn-Davidson 9. On peut l’entendre sur les microalbums Stop & Go de Jacob Wutzke (2019) et 10tet de Thomas Steele 10tet’s (2020) ainsi que sur l’album Embargo de l’University of Toronto Jazz Orchestra (2020).

« Je suis profondément reconnaissant de recevoir la bourse Oscar Peterson en interprétation jazz. Cet honneur m’offre la liberté et la possibilité de continuer de parfaire mes habiletés et de poursuivre mes ambitions artistiques sans obstacle. Je tiens à remercier la Fondation Hnatyshyn pour le soutien qu’elle offre aux jeunes artistes, Mike Murley qui a proposé ma candidature, et les musiciens du groupe (Jacob Slous, Evan Gratham et Felix Fox-Pappas) pour leur temps et leur talent pour l’enregistrement de ma proposition. »

Jérôme Zerges – (Danse contemporaine)

Suite à son expérience en gymnastique artistique et en cirque, Jérôme Zerges découvre la danse à l’école de danse contemporaine de Montréal. Là, il a l’immense opportunité de rencontrer de nombreux interprètes et chorégraphes inspirants tels que Linda Rabin, Lucie Grégoire et Marc Boivin. Il assimile alors une grande diversité de styles et d’approches qui lui permettent de former son identité en tant que danseur émergent à Montréal. En automne, il finira sa dernière année au programme et entamera un stage d’apprenti auprès de la compagnie Cas Public.

«  Je suis d’abord reconnaissant pour l’honneur que représente cette bourse, de même que pour la grande générosité de la Fondation Hnatyshyn. Ce prix valide mon choix de carrière et facilite beaucoup ma troisième et dernière année à l’école, où je peux me concentrer considérablement sur mes études et sur ma transition dans un monde professionnel. Je suis également reconnaissant de cette attention mise sur les arts, encourageant les jeunes artistes canadiens dans des choix de carrière qui ne sont pas toujours évidents à assumer, mais qui sont tant essentiels à nos communautés. Merci. »

Anton Ling – (Interprétation dramatique – théâtre anglais)

Anton Ling est un acteur de 21 ans de Toronto, et est le lauréat de la bourse d’études en interprétation dramatique – théâtre anglais. Il débutera cet automne sa quatrième année au Conservatoire de théâtre de l’Université York.

« Le théâtre a joué un très grand rôle dans ma découverte de moi, autant sur le plan artistique que personnel. Le théâtre me permet d’explorer mon identité, mais aussi de repousser les obstacles de la vie. En tant qu’artiste asiatique queer, je suis reconnaissant d’avoir cette plateforme. Mon objectif est de servir de modèle à la prochaine génération de jeunes Asiatiques queer, d’être quelqu’un vers qui ils peuvent se tourner. Mon désir est de les inciter à ne jamais abandonner et à toujours aller de l’avant. »  

Doriane Lens-Pitt (Interprétation dramatique – théâtre francais)

Après ses études secondaires à Robert-Gravel, école à concentration théâtrale, Doriane se dirige en Arts et Lettres au Cégep. Happée par les possibilités du langage artistique, elle est admise en 2019 au Conservatoire d’art dramatique de Montréal. Depuis, elle y explore le jeu sous toutes ses formes, accompagnée par des artistes inspirant.es. Au printemps 2022, elle aura complété ses trois années d’études au Conservatoire. Elle envisage l’avenir avec un désir ardant de création et de perfectionnement des techniques — en chant, en danse et en écriture. Tout ça mis au profit du jeu théâtral, sa passion première. Défendre l’égalité des genres est au cœur de sa démarche.

 « Quel honneur! Je suis reconnaissante à tous mes professeurs et au jury de la Fondation Hnatyshyn pour cette marque de confiance. Cette bourse accompagnera généreusement ma dernière année d’étude au Conservatoire. Elle m’encourage également à prendre action sur mes aspirations artistiques; j’ai envie de créer, de me former davantage, de repousser les limites du langage scénique…! »  

La lauréate 2021 de la Bourse en direction d’orchestre Christa et Franz-Paul Decker

Dr Gohar Manvelyan – La Bourse en direction d’orchestre 

Dr Gohar Manvelyan, a commencé à étudier la musique à l’âge de 4 ans et, à 5 ans, elle a été acceptée à l’École spécialisée de musique Tchaïkovsky pour enfants surdoués, à Erevan en Arménie. À 10 ans, elle a déménagé avec sa famille à Moscou, où elle a poursuivi sa formation à l’École de musique Myaskovsky, en piano et orgue. Après l’obtention de son diplôme, elle est entrée au Conservatoire Tchaïkovsky de Moscou où elle a fait une double spécialisation en piano et direction d’orchestre, obtenant son diplôme avec distinction dans les deux matières.

En 2005, elle a obtenu un baccalauréat en interprétation musicale, avec grande distinction, et une maîtrise en interprétation musicale avancée, spécialisée en piano, à l’Université Concordia, à Montréal. En 2008, elle a été finaliste, en piano, au Concours de musique du Canada. En 2013, elle a obtenu une première maîtrise en direction chorale à l’Université de Sherbrooke, puis en 2014, elle a obtenu une deuxième maîtrise, en interprétation du piano, à l’Université McGill cette fois. En mai 2019, elle a obtenu un doctorat en direction chorale avec une thèse intitulée Makar Yekmalyans Divine Liturgy: The Introduction of Polyphony in Armenian Sacred.

Gohar Manvelyan enseigne le piano, dans son studio, depuis 2012, et elle aime accompagner au piano des chanteurs et des instrumentalistes lors de festival, récitals et auditions.

Depuis 2019, elle est directrice artistique et chef de chœur de Les Muses Chorale et de la Saint-Bruno Carousellers Community Choir. Elle a récemment été nommée directrice artistique et chef de chœur de La Chorale Harmonia. En 2021, elle était parmi les meilleurs candidats acceptés à la maîtrise en direction d’orchestre, avec maestro Alexis Hauser, à l’Université McGill.

« Gohar Manvelyan est une musicienne particulièrement bien accomplie, qui détient des diplômes d’études supérieures en interprétation de piano et en direction de chœur. D’autres études en direction d’orchestre, contribueront désormais à compléter un ensemble de compétences déjà très abouties et à la préparer à un avenir réussi sur la scène musicale.  Encore une fois, nous remercions la Fondation Hnatyshyn pour son généreux soutien qui nous aide à poursuivre le développement de jeunes chefs d’orchestre canadiens. »  Stéphane Lemelin

À propos de la Fondation Hnatyshyn

 

La Fondation Hnatyshyn est un organisme de bienfaisance privé, mis sur pied par le regretté et très honorable Ramon John Hnatyshyn, vingt-quatrième gouverneur général du Canada, afin d’aider les artistes émergents et établis de toutes les disciplines dans leur formation et leur développement professionnel, et qui fait la promotion auprès du public canadien de l’importance des arts dans notre société. Ses programmes sont financés par des dons du gouvernement, de fondations, d’entreprises et de particuliers. Depuis qu’elle a lancé ses programmes en 2005, la Fondation a versé plus de 3,7 millions de dollars à l’appui d’artistes en arts visuels, d’artistes des arts de la scène et de commissaires.

This page is also available in / Cette page est également disponible en: English (Anglais)

Partager:

A propos de l'auteur

Laissez une réponse

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.