La Fondation Azrieli annonce les lauréats des Prix Azrieli de musique 2020

0
La Scena Musicale's Discovery Box

Montréal, QC, Canada, 7 novembre 2019 – La Fondation Azrieli est fière d’annoncer les trois lauréats de l’édition 2020 des Prix Azrieli de musique (PAM). Le Prix Azrieli pour la musique juive est décerné à Yitzhak Yedid, la Commande Azrieli de musique juive est décernée à Yotam Haber, et la toute nouvelle Commande Azrieli de musique canadienne est accordée à Keiko Devaux. Créés en 2014 et décernés tous les deux ans, les Prix Azrieli de musique encouragent la découverte, la création, la performance et la célébration de l’excellence en composition musicale.

Chacun des lauréats se voit remettre un prix d’une valeur totale dépassant 200 000 $ canadiens, y compris un prix en argent de 50 000 $, une première mondiale qui aura lieu à Montréal le 22 octobre 2020 avec Le Nouvel Ensemble Moderne sous la direction de Lorraine Vaillancourt, deux performances internationales subséquentes, ainsi qu’un enregistrement de l’œuvre primée à paraître sous étiquette Analekta.

Le Jury PAM pour la musique juive choisit les soumissions gagnantes pour le Prix Azrieli pour la musique juive et la Commande Azrieli de musique juive, tandis que le Jury PAM pour la musique canadienne choisit le ou la lauréat(e) de la Commande Azrieli de musique canadienne. Les deux jurys sont composés d’experts reconnus issus des domaines de la création musicale, de la culture, de la représentation et de la performance.

Deux des trois prix – le Prix Azrieli pour la musique juive et la Commande Azrieli de musique juive célèbrent l’excellence en matière de nouvelle musique juive. Le premier de ces prix est remis à un compositeur qui a composé la meilleure nouvelle œuvre de musique juive d’importance majeure. Cette année, la décision du jury était unanime et sans équivoque, et s’est arrêtée sur le compositeur australien d’origine israélienne, Yitzhak Yedid, pour Kiddushim Ve’ Killulim (Bénédictions et malédictions). Cette pièce, composée pour treize musiciens, remet en question les conventions musicales en faisant une synthèse de musiques juives anciennes et de musique savante occidentale contemporaine. Elle est profondément influencée par les prières juives des Sépharades-Mizrahi et des piyyoutim (poèmes liturgiques) du Moyen-Orient, dont elle emploie les textures et les microtonalités caractéristiques.

En choisissant Yitzhak pour l’édition 2020 de ce prix, le jury a décrit sa musique comme étant « brillante, créative, dramatique, espiègle et indubitablement juive. »

La Commande de musique juive vise à encourager les compositeurs à aborder de manière créative et critique la question : « qu’est-ce que la musique juive? ». Cette commande est accordée à un compositeur ou une compositrice qui formule une réponse musicale à cette question en faisant preuve de créativité, de talent artistique et d’excellence. Le gagnant de la commande pour 2020, Yotam Haber, composera un nouveau cycle de mélodies pour voix et ensemble. Poursuivant son exploration de la musique de la communauté juive de Rome, Haber emploiera des textes de poètes israéliens modernes, qui seront chantés par une mezzo soprano conjointement à – ou en opposition à – des cantillations et des textes liturgiques traditionnels. Le titre de l’œuvre, Estro Poetico Armonico III, fait référence au compositeur baroque Benedetto Marcello, qui avait transcrit la musique qu’il avait entendue à la synagogue de Venise, persuadé qu’il y entendait la même musique qui avait été transmise aux Juifs sur le mont Sinaï. Cette nouvelle œuvre de Haber se voudra un prolongement du « jeu du téléphone » de Marcello, où l’on entend et réentend un message, où la mémoire est tantôt fidèle, tantôt trompeuse, et nous fournit de l’information parfois véridique, mais parfois fausse. En tant que compositeur de souche israélienne, Haber réfléchit depuis des années à la manière dont il peut considérer son passé tout en regardant vers l’avenir.

En abordant la proposition de Haber, le jury a décrit sa musique comme « fascinante, belle, astucieuse et émouvante. La manière dont il met son métier et ses compétences au service de ses compositions démontre qu’il possède tous les atouts pour devenir un grand compositeur. La reconnaissance dont il a fait l’objet jusqu’à présent témoigne du haut niveau auquel il exerce sa profession. »

À l’occasion de cette édition 2020, les PAM ont lancé la Commande Azrieli de musique canadienne. Ce prix est décerné à un compositeur ou une compositrice canadien(ne) en vue de la création d’une nouvelle œuvre musicale qui aborde de manière créative et critique les défis liés à la composition de musique de concert dans le Canada d’aujourd’hui. La récipiendaire de 2020, Keiko Devaux, composera une nouvelle œuvre pour 14 musiciens qui puisera dans son histoire en tant que personne de souche japonaise, canadienne et française. Elle compte créer une mosaïque sonore inspirée par les chansons que chantait son grand-père dans les années 1940 lorsqu’il travaillait aux champs dans le sud de l’Alberta, et celles que son père a amenées de France dans les années 1920. En explorant la pluralité de ses racines, Devaux fait de son histoire personnelle un microcosme de la nature complexe, multiculturelle, multilingue et multirégionale de l’identité canadienne.

En abordant la proposition de Devaux, le jury a trouvé sa musique « intéressante, authentique et appartenant à une catégorie à part. Ses compositions sont mystérieuses, captivantes et d’une grande beauté. Sa proposition représente une investigation astucieuse et originale de ce que cela signifie d’être Canadien, et le fait de manière honnête et, l’on pourrait même dire, percutante. »

Keiko Devaux, lauréate de la Commande Azrieli de musique canadienne pour 2020 Keiko Devaux est une compositrice basée à Montréal qui écrit pour divers ensembles, ainsi que pour la danse et le cinéma. Ses compositions se veulent des « traductions » musicales d’expériences, réalisées par le biais de formes et de motifs extramusicaux. Elle détient une maîtrise en composition instrumentale de l’Université de Montréal, et suit présentement un programme de doctorat en composition sous la direction d’Ana Sokolović et de Pierre Michaud. Elle a remporté de nombreuses distinctions, y compris le Prix Jan V. Matejcek 2019 de la Fondation SOCAN, ainsi que les prix du public et du jury lors de l’édition 2017 du concours Accès Arkea. Entre 2016 et 2018, elle était compositrice en résidence au sein du Nouvel Ensemble Moderne.

Yotam Haber, lauréat de la Commande Azrieli de musique juive pour 2020 Yotam Haber est né aux Pays-Bas et a grandi en Israël, au Nigeria et à Milwaukee. Il a remporté plusieurs résidences, commandes et prix prestigieux, et ses compositions sont fréquemment jouées par des formations de musique actuelle à travers le monde. Haber est professeur adjoint de musique à l’Université de la Nouvelle-Orléans (UNO) et directeur artistique émérite de MATA, l’organisation sans but lucratif fondée par Philip Glass qui, depuis 1996, commande et présente de nouvelles œuvres de jeunes compositeurs des quatre coins du monde.

Yitzhak Yedid, lauréat du Prix Azrieli pour la musique juive pour 2020 Récipiendaire de nombreux prix, Yitzhak Yedid marie la musique de ses ancêtres juifs d’origines syrienne et irakienne à la musique d’avant-garde occidentale et aux techniques empruntées au free jazz. En combinant ces éléments à son expérience de pianiste improvisateur, il a créé une nouvelle forme de musique juive qui est à la fois expressive, éclectique et séduisante. Yedid a étudié le piano à l’Académie de musique et de danse de Jérusalem, pour ensuite poursuivre ses études au New England Conservatory et obtenir son doctorat de l’Université Monash, à Melbourne. Il enseigne actuellement la composition et le piano au Queensland Conservatorium de l’Université Griffith, à Brisbane.

Au sujet des Prix Azrieli pour la musique Créés en 2014 et décernés tous les deux ans, les Prix Azrieli pour la musique sont pour la Fondation Azrieli l’occasion de célébrer le rôle vital de la musique, qui permet à l’humanité d’exprimer sa créativité, d’élargir ses horizons sur le monde et de favoriser des échanges culturels positifs. Ouvertes à l’ensemble de la communauté mondiale des musiciens, les œuvres retenues pour les Prix Azrieli pour la musique sont choisies par des individus et des établissements de toutes nationalités, croyances, origines et affiliations, et sont soumises aux jurys par le biais d’un appel ouvert de propositions de partitions. Parmi les récipiendaires des années passées, mentionnons le compositeur israélo-américain Avner Dorman (2018), la compositrice canadienne Kelly-Marie Murphy (2018), le compositeur canadien Brian Current (2016) et le compositeur polonais basé aux États-Unis, Wlad Marhulets (2016).

Au sujet de la Fondation Azrieli Une des plus importantes fondations philanthropiques au Canada et en Israël, La Fondation Azrieli réalise la vision philanthropique de David J. Azrieli en finançant des institutions et divers programmes depuis 1989. Mue par une croyance au rôle et à la responsabilité de l’action philanthropique, la fondation autonomise et appuie une vaste gamme d’organisations selon huit axes prioritaires : la musique et les arts, l’éducation, les bourses d’études, la communauté, l’enseignement de l’Holocauste, les sciences, la recherche et les soins de santé, le développement neurologique, ainsi que l’architecture, le design et l’ingénierie. Ses activités touchent une grande variété de gens, de lieux et de besoins.

Grâces aux Initiatives musicales Azrieli (IMA), la Fondation s’est engagée à découvrir, élever et amplifier les voix des artistes, leur offrant un vaste accès à des expériences musicales substantielles, qui témoignent de l’excellence artistique tout en faisant avancer la poursuite commune de l’apprentissage et du bien-être. Les IMA sont l’occasion de mettre en œuvre de manière significative et concrète la mission de la Fondation : l’amélioration de la vie des générations actuelles et futures.

La Scena Musicale - Coffret Découverte
Partager:

A propos de l'auteur

Laissez une réponse

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.