Festival International de Bergen : en salle et en ligne du 26 mai au 9 juin

0

This page is also available in / Cette page est également disponible en: English (Anglais)

La 69e édition du festival international de Bergen comprend 76 événements, grands et petits, dont 30 au total seront également filmés et mis à disposition sous forme numérique.

« Nous avons vécu des mois difficiles, marqués par une grande incertitude et de nombreux changements. Nous pouvons enfin présenter un programme vaste et varié dans les nombreux sites magnifiques de Bergen », a déclaré M. Beyer, qui a prolongé son mandat jusqu’en 2026 à l’automne dernier.

« Il était également important pour nous de disposer d’une large offre numérique. L’année dernière, nous avons beaucoup appris lorsque nous avons dû mettre sur pied un programme de festival nouveau et numérique en quelques semaines agitées. Cette année, nous continuons à nous appuyer sur ces connaissances et nous proposerons à nouveau des expériences de festival à ceux qui ne peuvent pas venir à Bergen ou obtenir une place sur place », ajoute-t-il.

Cette année, le festival s’ouvre à Grieghallen le 26 mai avec la première mondiale de The American Moth, une performance multimédia des invités d’hiver et d’Alan Lucien Øyen avec, entre autres, Liv Ullmann sur scène. Quinze jours plus tard, c’est l’heure du concert de clôture, avec La Tempête d’Arne Nordheim dans une nouvelle forme cinématographique de la vidéaste Sarah Derendinger. L’Orchestre philharmonique de Bergen interprète cette musique avec le chef d’orchestre Edward Gardner et les solistes Mari Eriksmoen et Johannes Weisser. Parmi les autres événements au programme figurent des concerts classiques et de la musique de différents genres, les représentations théâtrales Erasmus Montanus et Hole & Son, de la danse, des débats et des événements pour toute la famille.

Un certain nombre d’événements ont été annulés ou reportés aux années suivantes, notamment une œuvre commandée à l’artiste américain Taylor Mac, une création mondiale de la compositrice du festival Missy Mazzoli (une autre sera interprétée le 2 juin par l’Orchestre Philharmonique de Bergen) et un concert avec l’Orchestre Philharmonique de Vienne. La plupart des artistes de cette année sont norvégiens, des invités internationaux seront également au rendez-vous.

« Je suis ravi que les participants au spectacle d’ouverture The American Moth aient été autorisés à entrer en Norvège », déclare M. Beyer, qui a lui-même dû diriger le festival depuis le Danemark pendant des mois.

Le thème du festival de cette année, « This is America ? », a été choisi il y a plusieurs années.

« Avec tous les événements dramatiques survenus aux États-Unis au cours des derniers mois, c’est peut-être le sujet le plus pertinent, mais aussi le plus impossible que nous aurions pu choisir. Les concerts et les spectacles avec de nombreux artistes américains ont été reportés. Cependant, nous avons toujours la fantastique Missy Mazzoli de Brooklyn avec nous, et le thème américain est répété dans le répertoire de nombreux concerts et dans le programme de débat passionnant de cette année », ajoute Beyer.

Pour plus d’informations, appuyez ici.

 

This page is also available in / Cette page est également disponible en: English (Anglais)

Partager:

A propos de l'auteur

Laissez une réponse

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.