Deux concerts en plein air gratuits au pied du mont Royal: la montagne prendra des airs d’autrefois les 5 et 12 juillet

0

Montréal, le 20 juin 2018 – Dans la tradition des concerts populaires estivaux dans les parcs publics au début du XXe siècle, les ensembles à vents et à percussions Cambridge University Wind Orchestra et Harmonie Laval offriront deux prestations gratuites au pied du mont Royal.

Elles auront lieu les jeudis 5 et 12 juillet, au pavillon Mordecai-Richler, sur l’avenue du Parc, à un jet de pierre du Monument dédié à Sir George-Étienne-Cartier, beau temps, mauvais temps (sauf s’il y a orage). Aucune réservation requise, il suffit d’apporter sa chaise.

Des soirées sous le signe de la nostalgie

Les Montréalais seront transportés à l’époque où les gens se donnaient rendez-vous en soirée pour écouter de la belle musique sous un ciel d’été dans des parcs bucoliques.

Ce sera une occasion pour les mélomanes de découvrir gratuitement deux orchestres de très grand talent dans un décor urbain des plus enchanteurs. De plus, ce rendez-vous mettra en valeur ce site patrimonial du mont Royal et redonnera au pavillon Mordecai-Richler sa vocation originale.

Au programme

Le jeudi 5 juillet prochain, à 19 h 30, sous la direction de William Barnes-McCallum, les 53 membres de Cambridge University Wind Orchestra interpréteront les œuvres Persistence (Richard L. Saucedo), Paris Sketches (Martin Ellerby), Danzo´n No. 2 (Arturo Márquez avec des arrangements d’Oliver Nickel), First Suite in Eb (Gustav Holst), Cartoon (Paul Hart) et Lochnagar Suite (Nigel Hess).

Puis, le 12 juillet, toujours à 19 h 30, sous la direction de Patrick Morin, l’Harmonie Laval offrira sa Fiesta estivale. Les spectateurs auront notamment la chance d’y entendre des airs de films comme An American In Paris et Star Wars, ainsi que des pièces de groupes tels que Beau Dommage et Earth, Wind & Fire.

Ces deux événements exceptionnels sont commandités par Square Phillips Hôtel & Suites, l’Appartement Hôtel ainsi que de la résidence étudiante Edison.

À propos des deux orchestres

Fondé en 1987, Cambridge University Wind Orchestra regroupe l’élite des musiciens du campus de l’Université de Cambridge et est reconnu pour son haut niveau musical et son ambiance amicale. Dans le cadre de sa première tournée nord-américaine, organisée pour souligner ses 30 ans, l’ensemble donnera entre autres des concerts à Montréal, à Québec et à Ottawa.

De son côté, l’Harmonie Laval se compose d’une soixantaine de musiciens – professionnels du milieu, amateurs passionnés et étudiants de niveau collégial et universitaire. Cet organisme sans but lucratif supervise les activités de trois orchestres qui participent activement, au sein de la communauté lavalloise, à l’enrichissement de la culture musicale en plus de rayonner à l’échelle québécoise grâce à ses réussites artistiques de haut niveau

Partager:

A propos de l'auteur

Laissez une réponse