Communiqué | L’intégrale des cantates sacrées de J. S. Bach – An 8 : Ultime saison

0
Advertisement / Publicité

This page is also available in / Cette page est également disponible en: English (Anglais)

Montréal, le jeudi 8 septembre 2022 – C’est cette année que la Salle Bourgie conclut la présentation en concert de l’intégrale des cantates sacrées de J. S. Bach. Ce projet d’envergure était un rêve de longue date d’Isolde Lagacé : amorcée en 2014, cette monumentale aventure, unique au Canada, se conclura en mars 2023. Cette intégrale aura été une vitrine exceptionnelle pour Montréal en tant que métropole musicale de calibre international, permettant ainsi de faire entendre au public montréalais les quelque 200 cantates sacrées du célèbre cantor de Leipzig, incluant celles de l’Oratorio de Noël et de l’Oratorio de Pâques. Bien qu’une douzaine de cantates seulement soient réellement très connues du public, chacune est un chef-d’œuvre qui vaut la peine d’être entendu. Même si Bach nous est familier, c’est à chaque fois une fabuleuse (re)découverte.

Pour la réalisation de cette intégrale, Mme Lagacé a souhaité inclure tout le milieu musical québécois, quelle que soit son esthétique, de l’ensemble baroque jouant au diapason 415 Hz à un par partie, à l’orchestre symphonique moderne jouant à 440 Hz, avec plusieurs instrumentistes par partie.

Advertisement / Publicité

Au cours des huit dernières années, un nombre impressionnant de musiciens auront pris part à cette intégrale. Celle-ci nous aura permis d’entendre 33 ensembles musicaux, dont 22 canadiens, ainsi que 140 solistes vocaux et 321 instrumentistes dirigés par 29 chefs, qui ont séduit le public lors de 77 concerts de cantates. Parmi les ensembles et chanteurs qui se sont joints au projet, mentionnons l’Orchestre symphonique de Montréal, l’Orchestre Métropolitain, Les idées heureuses, Les Violons du Roy et la Chapelle de Québec, I Musici de Montréal, le Trinity Baroque Orchestra et le Choir of Trinity Wall Street, la Handel and Haydn Society, la soprano Aline Kutan, la mezzo-soprano Julie Boulianne, le ténor Frédéric Antoun et le baryton Gordon Bintner.

Au cours de la saison 2022-2023, ce ne sont pas moins de 10 ensembles qui, lors de 13 concerts, participeront à la conclusion de cette intégrale. La saison des cantates débutera le 24 septembre, avec des musiciens de l’OSM sous la direction de Rafael Payare, et se conclura le 26 mars prochain alors que Yannick Nézet-Séguin dirigera des musiciens de l’Orchestre Métropolitain. Ces derniers interpréteront notamment la célébrissime cantate BWV 147, avec son choral « Jésus, que ma joie demeure », celle-là même qui ouvrait le bal de cette intégrale en septembre 2014. La boucle est ainsi bouclée !

Et comme c’est la tradition à la Salle Bourgie, l’assemblée est invitée, à chaque concert, à chanter avec les musiciens le choral final d’une cantate au programme.

This page is also available in / Cette page est également disponible en: English (Anglais)

Partager:

A propos de l'auteur

Laissez une réponse

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.