Communiqué | L’Ensemble contemporain de Montréal (ECM+) présente son dernier concert : ENTRÉE LIBRE ! En toute simplicité…

0
Advertisement / Publicité

Montréal 27 avril 2022 – Après 35 ans de programmation exaltante et d’un soutien donné sans relâche aux compositeurs canadiens, l’Ensemble contemporain de Montréal (ECM+) et sa directrice artistique, Véronique Lacroix, tirent maintenant leur révérence et vous invitent à profiter de ce dernier concert saisonnier de l’ECM+, le mercredi 4 mai 2022 à 19h30 à la Salle Pierre Mercure à Montréal.

À cette occasion, l’ECM+ propose un programme « sur mesure » avec des créations essentiellement « musicales » pour grand ensemble des deux compositeurs Lauréats de Génération2018, Sophie Dupuis et James O’Callaghan, l’œuvre instrumentale de ce dernier étant accompagnée d’une trame électronique éclatante célébrant le travail de fond et de longue haleine fait par l’ECM+, au fil des ans.

Aussi au programme, une création pour voix et grand ensemble d’Éric Champagne fera valoir, quant à elle, une expression à la fois intime et généreuse reconnaissant l’intensité et la présence d’interprètes hors-pair.

Advertisement / Publicité

De la musique et du plaisir pur, une voix céleste qui se goûte sans mots, un au revoir sensible et précieux.

Au total, en 35 ans,  l’ECM+ aura participé à la création de plus de 300 œuvres au cours de 159 concerts diversifiés, à de multiples Festivals internationaux (Festival Cervantino au Mexique, Ottawa Chamber Music Festival, Festival Montréal Nouvelle Musique (MNM), World New Music Days – ISCM) et enregistré 11 disques.

Véronique Lacroix, directrice artistique.

PROGRAMME

Éric Champagne

Nocturne (création)

pour orchestre de chambre et soprano

Sophie Dupuis

Comme bon lui semble (création)

pour orchestre de chambre

James O’Callaghan

TOO REAL/FEELS FAKE (création)

pour orchestre de chambre et électronique

Interprètes

Sarah Albu, soprano

ECM+ 15 musiciens

Véronique Lacroix, chef

Mercredi 4 mai 2022, 19 h 30

Salle Pierre Mercure

Durée : 70 minutes, sans entracte

Ensemble contemporain de Montréal (ECM+)  (1987-2022)

Depuis sa fondation en 1987, l’Ensemble contemporain de Montréal (ECM+), un grand ensemble aux configurations multiples, s’est consacré entièrement à la création musicale canadienne. Sous l’inspiration et la direction de sa chef fondatrice, Véronique Lacroix, l’ECM+ s’est spécialisé dans la présentation d’événements musicaux d’envergure visant à explorer et apprécier cette musique sous l’angle particulièrement créatif de la multidisciplinarité, voire sous l’éclairage d’œuvres classiques correspondantes « Une expérience artistique de haut niveau, méticuleusement construite et raffinée. » Wolfgang’s Tonic, Toronto, 2015.

Une quarantaine de ses concerts thématiques / multidisciplinaires ambitieux — dont les deux opéras graphiques novateurs Madame Merveille et Hockey Noir d’André Ristic — ont vu le jour devant des salles montréalaise généralement bien garnies et donné naissance à de nombreuses reprises en régions québécoises et canadiennes, voire sur la scène internationale.

D’ordre plus pédagogique, le projet Génération de l’ECM+ — concours pancanadien de composition devenu quasi légendaire — a fait connaître et récompensé les plus beaux fleurons de la jeune création musicale canadienne pendant plus de deux décennies (1994 à 2020) jusqu’à devenir l’axe de développement principal de ce secteur, au pays. Avec une tournée pancanadienne propulsant la carrière de quatre compositeurs lauréats chaque deux ans aux quatre coins du pays depuis 2000, c’est, au total, 66 jeunes compositeurs que l’ECM+ a fait connaître au cours de 11 tournées Génération (77 concerts), en plus de réaliser, à l’échelle nationale, 87 ateliers de composition et 165 lectures d’œuvres.

Faisant valoir un ensemble de 9 à 20 musiciens lors de ses deux volets principaux de « concerts thématiques » et Génération, l’Ensemble a progressivement complété sa programmation avec différentes prestations de jeunes solistes prometteurs formés par Lacroix dans un répertoire international, tout en présentant occasionnellement des musiciens de chambre et compositeurs invités provenant d’autres pays.

Autre particularité, la dizaine de concerts pour « grand ensemble de flutes » présentés par l’ECM+, un ensemble original et dédié, pour lequel la directrice de l’ECM+, aussi flutiste, a commandé et créé de nombreuses œuvres au grand plaisir des compositeurs y trouvant un défi rafraichissant et contrastant, dans l’ensemble de leur Opus instrumental.

Au total, après 35 ans d’activités et au terme de la saison 2021-2022 qui clôturera ses activités officielles, l’ECM+ aura participé à la création de plus de 300 œuvres au cours de 159 concerts diversifiés, à de multiples Festivals internationaux (Festival Cervantino au Mexique, Ottawa Chamber Music Festival, Festival Montréal Nouvelle Musique (MNM), World New Music Days – ISCM) et enregistré 11 disques compacts.

Parmi ceux-ci, mentionnons les 3 albums Nouveaux Territoires sur ATMA parcourant l’éventail du répertoire de l’ECM+ qui l’a d’abord fait connaître. Mais aussi deux albums consacrés à la musique de chambre instrumentale et vocale d’Ana Sokolović, compositrice canadienne réputée découverte par l’ECM+ en 1996 pour laquelle l’excellence d’interprétation de ses œuvres par l’ECM+ est rapidement devenue une référence.

Finalement, notons que les concerts de l’ECM+ ont été diffusés sur les ondes de Radio-Canada pendant plus d’une décennie, le diffuseur lui ayant aussi confié le rôle « d’Ensemble désigné » pour les éditions 2003 et 2009 de son Concours National des jeunes compositeurs. L’ECM+ remercie tous ses partenaires et collaborateurs pour la confiance qu’ils lui ont témoignée assidûment, plus particulièrement le Conservatoire de Montréal où l’ECM+ est en résidence depuis 1998 et où Véronique Lacroix enseigne depuis 1995.

 

Partager:

A propos de l'auteur

Laissez une réponse

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.