Communiqué | Katia Makdissi-Warren remporte le prix Betty-Webster remis par Orchestres Canada

0
Advertisement / Publicité

Montréal, 22 septembre 2022 – Orchestres Canada (OC) a remis, lors de son assemblée générale annuelle, le prix Betty-Webster 2022 à Katia Makdissi-Warren, compositrice et directrice artistique d’Oktoecho, afin de célébrer ses contributions de longue date à la diversité, l’équité et l’inclusion dans la communauté musicale canadienne.

Le prix Betty-Webster, établi en 2002 pour rendre hommage à la vision inclusive de la directrice générale fondatrice d’Orchestres Canada, a couronné, au fil des ans, de distingués musiciens, bénévoles, éducateurs et gestionnaires des arts. Cette année, le jury s’est concentré sur le calibre et l’impact des contributions des candidats sur l’inclusion d’un ou de plusieurs orchestres canadiens.

Compositrice innovatrice

Katia Makdissi-Warren se fait remarquer sur la scène nationale et internationale par son style unique où se rencontrent les musiques du Moyen-Orient, de l’Occident et Autochtone. En 2001, elle fondait d’ailleurs l’ensemble Oktoecho, spécialisé dans le métissage.

Advertisement / Publicité

Son esthétique de fusion l’amène à travailler régulièrement avec les communautés autochtones, arabes et juives. Avec son ensemble, elle a gagné plusieurs prix dont le prix OPUS du meilleur album en 2019 et le prix de la Diversité et de l’inclusion du Conseil des Arts de Montréal en 2020.

En 2019-2020, lors de son année hommage à la Société de musique contemporaine du Québec, Katia a composé plusieurs œuvres pour orchestres de chambre, incluant le gamelan, chant soufi, chant autochtone et autres.

Katia Makdissi-Warren a étudié la composition à Québec et à Hambourg, puis les musiques arabe et syriaque à Beyrouth, auprès de Ennio Morricone, Franco Donatoni, Manfred Stahnke, P. Louis Hage et Michel Longtin. Elle a été jouée par divers ensembles tels que l’Orchestre symphonique de Vancouver, l’Orchestre national oriental de Beyrouth, I Musici de Montréal, Les Violons du Roy, l’Ensemble contemporain de Montréal (ECM+), l’Orchestre Symphonique de Kamloops et le Okanagan Symphony Orchestra.

« Je suis profondément honorée par ce prix que je dédie à mon entourage, aux merveilleux artistes et équipes administratives avec qui je travaille, ainsi qu’au public à l’écoute. Par la musique, vous me permettez chaque jour de me connecter un peu plus à la grandeur de l’humanité. Grâce à vous, je peux me retrouver au plus profond de ma propre culture et me retrouver ainsi connectée à toutes les cultures. Merci également à toute l’équipe du prix Betty Webster », déclare la lauréate.

Le prix inclut une plaque et un don à un orchestre choisi par la lauréate. Mme Makdissi-Warren a demandé que le don de cette année soit versé à l’Inuit girls drumming group, qui se compose actuellement de six filles âgées de 10 à 14 ans. Le groupe s’est produit dans sa communauté pour les aînés, en soutien aux survivant.e.s des écoles résidentielles, lors d’enseignements, de veillées et dans des maisons de soins de longue durée. Elles font participer le public à leurs spectacles, partageant avec lui les tambours et les techniques de base.

Choix du jury

Le jury national était présidé par Allegra Swanson, membre du conseil d’administration d’OC et directrice générale de Music Nova Scotia, et comprenait Allison Migeon (cofondatrice et directrice générale, Ensemble Obiora), D’Arcy Gray (responsable de l’engagement communautaire, Symphony Nova Scotia), Jaelem Bhate (directeur artistique, Symphony 21, membre du conseil d’administration d’Orchestres Canada), ainsi que la lauréate de l’année dernière, Linda Penner (présidente, Thunder Bay Symphony Orchestra).

« Le leadership et la créativité de Katia Makdissi-Warren offrent une perspective si inspirante sur ce qu’un ensemble instrumental peut incarner. En tant qu’observatrice du processus du jury, je peux attester du haut calibre des nominations pour le prix Betty-Webster cette année. Il a été particulièrement enrichissant de constater l’adoption par notre secteur de l’inclusion comme principe directeur, ainsi que la créativité, le respect et l’esprit de collaboration que les artistes et les administrateurs.trices ont apporté à ce travail urgent et nécessaire », mentionne Katherine Carleton, directrice générale d’OC.

À propos d’Oktoecho

Fondé en 2001 et basé à Montréal, Oktoecho est un ensemble à géométrie variable (de 3 à 30 musiciens) spécialisé dans le métissage des musiques du Moyen-Orient et de l’Occident, sous la direction artistique de la compositrice Katia Makdissi-Warren. En résidence à la Maison de la Culture Ahuntsic depuis 2010, Oktoecho crée des œuvres québécoises originales tout en explorant un esthétisme qui incarne un monde dont la fusion des différentes traditions transcende les frontières au visage même du Québec

À propos d’Orchestres Canada

Orchestres Canada (OC) est l’association nationale des orchestres canadiens. Sa mission est d’appuyer, de relier et de stimuler les orchestres canadiens, en les aidant à réaliser ensemble ce qu’ils ne peuvent accomplir seuls. L’organisme leur offre, dans les deux langues officielles, des services de recherche, de partage des connaissances, de convocation de réunions et de défense des intérêts.  Orchestres Canada est fier de servir et de représenter des groupes dans toutes les provinces, y compris des orchestres de jeunes et de formation, des orchestres communautaires et de nature bénévole à petit budget, tout comme des orchestres régionaux et de grands orchestres professionnels.
Partager:

A propos de l'auteur

Laissez une réponse

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.