Chant boréal : Réunir les enfants sur un projet pas bête!

0
Advertisement / Publicité

Montréal, le 29 avril 2021 – Le volet jeunesse de la Société de musique contemporaine du Québec (SMCQ) propose une nouvelle aventure musicale sous forme de chœurs virtuels qui rassembleront les élèves autour d’une création originale : Chant boréal.

Composé par François-Hugues Leclair sur un texte évocateur de Serge Bouchard, Chant boréal invite les élèves à se glisser dans la peau d’animaux de la forêt boréale pour créer une œuvre collective. Les enfants sont conviés à apprendre des pièces de leur choix parmi les quatre canons de l’Écureuil roux, du Lynx, du Hibou et de l’Ours blancet à se filmer. Leurs contributions seront ensuite réunies dans un montage professionnel sous la forme d’un grand chœur virtuel diffusé sur le web.

Notons qu’une ouverture à la danse est également prévue avec des chorégraphies pour les enfants conçues par Barbara Diabo, issue de la nation mohawk de Kahnawake et spécialisée dans la danse autochtone traditionnelle et contemporaine.

Une très chouette mise en musique des Confessions animales

En plus de les plonger dans la création musicale, ce projet procurera aux enfants la joie de mieux connaître la faune qui peuple nos contrées nordiques. À cet effet, les textes chantés par les participants sont extraits du fameux livre Confessions animales : bestiaire, écrit par la plume ludique et savante de l’anthropologue, écrivain et homme de radio Serge Bouchard.

Pour mettre en musique ce bestiaire, François-Hugues Leclair s’est inspiré des personnalités respectives des animaux afin de leur faire écho. « Cela peut se traduire musicalement de différentes manières, que ce soit par la mélodie, le tempo, ou encore les instruments. Par exemple un saut d’une octave va représenter l’écureuil bondissant; alors qu’une musique plus contemplative illustrera le rythme lent de l’ours blanc », précise le compositeur reconnu dans l’art de la forme canonique. 

Le Chant boréal s’inscrit dans la continuité de la chorale virtuelle des Grands espaces réalisée l’an passé avec la compositrice Katia Makdissi-Warren. « On sait que les classes de musique étaient privées de chants et de rassemblement toute l’année, alors on propose un grand projet dans lequel les jeunes peuvent unir leurs voix pour chanter… et se créer au passage un beau souvenir pour bien finir l’année », explique Claire Cavanagh, directrice des communications et de l’éducation de la SMCQ.

smcqeducation.ca

Partager:

A propos de l'auteur

Laissez une réponse

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.