Danse : Calendrier Danse

0
Singing Valentines / Valentins chantants

FÉVRIER
La chorégraphe montréalaise Louise Bédard souligne les trente ans de sa compagnie éponyme avec Promesses, porté par six interprètes talentueux, où se succèdent duos et contrepoints.
À l’Édifice WILDER, du 5 au 8 février. www.agoradanse.com

Les prolifiques Philippe Meunier et Ian Yaworski initient quatre nouveaux collaborateurs à la gigue et offrent Suspendu au sol. Pythagore mon corps, de la chorégraphe Stacey Désilier, complète la soirée : comment concilier l’individualité des interprètes, la gravité et la musicalité de la performance ? En croisant arts martiaux, danses urbaines et boxe ! Au Wilder, du 6 au 9 février. www.tangentedanse.ca

Avec son projet solo Last Yearz Interesting Negro, la chorégraphe londonienne Jamila Johnson-Small parcourt le monde et propose I Ride in Colours and Soft Focus, No Longer Anywhere. Transe, musique électronique et mouvement : pour la performeuse, la danse est un champ de bataille. En partenariat avec le Studio 303 et
le MAI, les 8 et 9 février. www.lachapelle.org

L’interprète chorégraphe d’origine vénézuélienne José Navas s’approprie le célèbre Winterreise de Franz Schubert pour danser ce voyage mythique aux confins de l’hiver, accompagné d’un soliste et d’un pianiste.
La pièce promet d’être poignante et raffinée. À la Place des Arts, du 11 au 22 février. www.dansedanse.ca

Neuf ans après avoir été élu l’un des vingt-cinq meilleurs danseurs au monde par le magazine Dance Europe, le Français Olivier Dubois présente Pour sortir au jour, un solo-analyse ludique, humoristique et critique où il revisite certains de ses soixante spectacles. Au WILDER, du 12 au 15 février. www.agoradanse.com

Réunissant deux de ses passions, la danse et le violoncelle, la géniale Virginie Brunelle propose une deuxième production internationale qui explore les relations de pouvoir et le désordre social : Les corps avalés. Huit danseurs campent une humanité affamée de solidarité tandis que, sur scène, le Quatuor Molinari livre des œuvres choisies. Au Théâtre Maisonneuve, du 26 au 29 février. www.dansedanse.ca

MARS
Dans le cadre d’un programme féministe double, la chorégraphe et interprète torontoise Jane-Alison McKinney offre There She Was, où elle sonde la schizophrénie de sa féminité qui, d’abord androgyne, devient monstrueuse. En deuxième partie, la chorégraphe-interprète Geneviève Smith-Courtois propose Postx, deux solos inscrits dans une vision postpornographique de la sexualité.
Pour 18 ans et +. Au Wilder, du 5 au 8 mars. www.tangentedanse.ca

Le légendaire Nederlands Dans Theater est de retour avec un trio de chorégraphes incontournables : dans The Statement, la grande Crystal Pite plonge dans le politique et scrute les luttes de pouvoir, intimes et collectives; Vladimir d’Hofesh Shechter campe une jeunesse prête à exploser et Paul Lightfoot et Sol León complètent la soirée avec Singulière Odyssée, une sorte de quête initiatique. Au Théâtre Maisonneuve de la Place des Arts, du 10 au 14 mars. www.dansedanse.ca

Dans In-Ward, Alexandra Spicey Landé, pionnière de la scène hip hop et lauréate du Prix de la danse Découverte 2019, plonge dans les méandres de la psyché humaine, individuelle et collective.
Au Wilder, du 11 au 13 mars. www.agoradanse.com

La brillante interprète Anne Plamondon poursuit sa nouvelle carrière de chorégraphe et signe Seulement toi, une troisième œuvre. À la Cinquième salle de la Place des Arts, du 17 au 21 mars. www.dansedanse.ca

Bones & Wires, de Sébastien Provencher et Mathieu Leroux, est la rencontre chorégraphique du devoir de mémoire et de l’obsession du futur. Au Wilder, du 19 au 22 mars. www.tangentedanse.ca

Jean-Sébastien Lourdais s’allie à Catherine Lalonde dans Les appuis imaginés. Au Wilder, du 25 au 28 mars. www.agoradanse.com

Programme triple chez Tangente : Polymorphic Microbe Bodies de Hanna Sybille Müller et Erin Robinsong, Étude sur la pénombre de Hugo Dalphond et Soie d’Hélène Messier. Au WILDER, du 26 au 29 mars. www.tangentedanse.ca

AVRIL
Dans Crypto, le danseur étoile et chorégraphe associé du Ballet national du Canada Guillaume Côté réfléchit à la beauté de la nature et à l’obstination de l’homme à vouloir la maîtriser. Le compositeur suédois Mikael Karlsson signe la trame du spectacle, la compagnie multimédia Hub Studio les effets visuels. Au Théâtre Maisonneuve,
du 1er au 4 avril. www.dansedanse.ca

Sarah Wendt et Pascal Dufaux lancent le Projet hybride et Quelque part dans l’inachevé. Au Wilder, du 2 au 5 avril. www.tangentedanse.ca

Originaire de Mexico, Diana León, qui a notamment dansé pour les Grands Ballets Canadiens, présente le solo multidisciplinaire Sur ce chemin, tu es sûre de te perdre. Au MAI, les 15 et 16 avril. www.m-a-i.qc.ca

Jérémie Niel et Catherine Gaudet scrutent l’acte de la création et collaborent pour Face-à-face. À La Chapelle, du 15 au 25 avril. www.danse-cite.org

Inspirées par le mouvement Black Lives Matter et l’essai The Minor Gesture de l’auteure Erin Manning, Justine A. Chambers (Vancouver) et Laurie Young (Berlin) explorent dans One hundred more les gestes de la résistance, d’un détournement du regard au slogan Hands up, don’t shoot. Au Wilder, du 15 au 18 avril. www.agoradanse.com

Pour des découvertes, essayez Le reste des vagues d’ Ingrid Vallus, Le temps des fruits de Marilyn Daoust et Gabriel Léger-Savard et Les Soirées 100Lux 2020. Au Wilder, respectivement du 16 au 19 avril et du 23 au 26 avril. www.tangentedanse.ca

Les rythmes cubains auront raison des derniers froids avec la compagnie Danza Contemporánea de Cuba, qui présentera Coil de Julio César Iglesias, La Ecuación de George Céspedes, Mambo 3XXI de George Céspedes et Cénit de Laura Domingo Aguero. Au Théâtre Maisonneuve, du 29 avril au 2 mai. www.dansedanse.ca

Partager:

A propos de l'auteur

Laissez une réponse

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.