La Chapelle : trente ans d’audace

0
Advertisement / Publicité

This page is also available in / Cette page est également disponible en: English (Anglais)

Sortez les tambours et les trompettes. La Chapelle scènes contemporaines souligne cette saison son 30e anniversaire et le directeur artistique Olivier Bertrand ne fait pas les choses à moitié, car les célébrations, dont le coup d’envoi a été officiellement donné au printemps, dureront toute l’année. Entrevue.

Après le directeur fondateur Richard Simas et le fantasque Jack Udashkin, Olivier Bertrand s’est discrètement glissé dans la salle des commandes de La Chapelle il y a cinq ans. Le Français d’origine se sent maintenant en symbiose avec avec le milieu artistique montréalais. Et c’est plein d’assurance qu’il dévoilait, début septembre, les deux grands axes de cette programmation anniversaire – comme pour narguer la pandémie qui a bouleversé et qui risque encore de bouleverser le milieu des arts de la scène. Le premier axe invite des artistes qui ont fait les grands moments et la réputation de La Chapelle. Le second, qui croisera parfois le premier, rassemble des projets qui ont en commun d’être le fruit de toutes sortes de formes de collaboration.

Advertisement / Publicité

Réputée depuis ses débuts pour sa scène alternative, hybride et éclectique, La Chapelle présentera jusqu’à la fin mai 2021 une saison de 20 spectacles nourrie par 175 artistes – contre habituellement plus ou moins 25 spectacles par saison. « La programmation de cette année était prête, dit Olivier Bertrand. Nous y avons apporté de légères modifications, mais malgré les nombreuses incertitudes indissociables du contexte actuel, elle est restée la même dans son essence. » Quelques spectacles se sont donc mutés en laboratoires publics tandis que certaines dates restent à déterminer. « Nous sommes restés autant que possible à l’écoute de chaque équipe artistique, pour satisfaire au plus près les exigences de chacune. »

Fait à souligner, La Chapelle est un des rares lieux de diffusion à Montréal qui présente chaque saison plusieurs productions dans les deux langues officielles, surtitrées en anglais et en français. Cette particularité explique en partie la richesse de l’histoire de la programmation de l’ancienne église. Jacob Wren et PME-Art, des vedettes du cercle restreint des arts de la performance, seront par exemple de retour avec A User’s Guide to Authenticity is a Feeling et Emma Tibaldo et Joseph Shragge présenteront Skin, une pièce amorcée au Playwrights Workshop (2016). Le Talisman Theatre présentera Habibi’s Angels: Commission Impossible, une pièce poétique de Kalale Dalton-Lutale et Hoda Adra, abordant des points de vue féminins dissemblables. Côté francophone, notez les noms de Système Kangourou et du Théâtre du tandem qui proposent Bermudes (Dérive) et ceux du trio Création dans la chambre (Félix-Antoine Boutin, Odile Gamache et Gabriel Plante) et des Belges Ersatz qui offrent Au jardin des potiniers. Les amateurs de danse auront droit à Sierranevada de Manu Roque, Measuring Distance de Maria Kefirova, Papillon d’Helen Simard, Face-à-face de Jérémie Niel, Catherine Gaudet, Félix-Antoine Boutin et Louise Bédard, ainsi que Cet intervalle de Morena Prats. Du bonbon !

L’espace manque pour énumérer tous les spectacles à recommander. Consultez la programmation pour vous joindre à la fête. Attention ! Pandémie oblige, la jauge de la salle intime de cent places a dû être réduite. Alors réservez tôt ! www.lachapelle.org

This page is also available in / Cette page est également disponible en: English (Anglais)

Partager:

A propos de l'auteur

Laissez une réponse

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.