Navigation sur: Musique Classique

«Cela facilite un peu les choses si l’on y pense » , dit Rafael Payare à propos des déplacements qu’implique son nouveau poste de directeur musical de l’Orchestre symphonique de Montréal. « Maintenant, au lieu de huit semaines à San Diego et 35 dans ¬différentes villes, je ¬passerai mes huit semaines à San Diego et 14 semaines à Montréal. » Soyons clairs : le chef vénézuélien – également directeur musical de l’Orchestre symphonique de San Diego – sera à Montréal pendant sept semaines en 2021-22 et doublera son engagement en 2022-23. Avec un peu de chance, la COVID-19 sera alors…

Partager:

La Scena Musicale vous présente son huitième numéro publié en pleine pandémie. Certes, ce n’est pas ainsi que nous imaginions le début de notre 26e saison, mais nous avons l’habitude de nous adapter aux temps qui changent. Après une accalmie estivale, les cas de COVID-19 sont de nouveau en hausse au Canada, dans une quatrième vague provoquée par le variant Delta, en particulier chez les non-vaccinés. Au cours de l’été, nous avons encouragé nos lecteurs à se faire vacciner. Cette démarche est désormais plus urgente, car plusieurs provinces canadiennes, à commencer par le Québec, le Manitoba, la Colombie-Britannique et…

Partager:

Opéra de Montréal : Flambeau de la nuit et Riders to the Sea Les 25 et 26 septembre prochain, au Théâtre Maisonneuve, la compagnie Ballet Opéra Pantomime et l’Orchestre de chambre I Musici de Montréal se joignent à l’Opéra de Montréal pour présenter une création, Flambeau de la nuit, composé conjointement par Hubert Tanguay-Labrosse et Olivier Kemeid. Réunissant plus de 60 artistes sur scène, cet opéra est conçu comme un miroir de l’opéra Riders to the Sea, du compositeur britannique Ralph Vaughan Williams, auquel il emprunte le procédé dramatique du huis clos, la présence fantomatique d’un chœur féminin et le…

Partager:

The Dreamer  Kevin Lau, compositeur Jennifer King, piano Leaf Music LM2017 Date de sortie : 24 septembre 2021 Tirée du prochain album O Mistress Moon: Canadian Edition, The Dreamer explore les éléments mystiques des rêves, la liberté de se libérer du monde physique et la possibilité de percevoir les fonctionnements de l’esprit subconscient. Le compositeur Kevin Lau explique que « les mi bémols répétés évoquent les battements de cœur de celui qui est plongé dans un sommeil très profond, mais qui continue à tendre la main et à chercher à embrasser des mondes meilleurs dans ses rêves ».  Essercizi Per Gravicembalo Domenico…

Partager:

Après une saison comme celle de 2020-21, chaque concert constitue un événement musical. La saison 2021-22, bien qu’elle ne soit pas aussi chargée qu’avant la pandémie et compte tenu du décret provincial qui impose un public restreint, offre l’embarras du choix aux amateurs montréalais en manque de musique. Orchestre symphonique 
de Montréal L’intérêt pour le nouveau directeur musical de l’OSM, Rafael Payare, est indéniable. Celui-ci inaugure sa saison à la Maison symphonique le 14 septembre (concert repris les 16 et 18 sept.) avec l’infaillible Symphonie no 5 de Chostakovitch, La Valse de Ravel que certains des musiciens pourraient…

Partager:

« Pendant la pandémie, au lieu de me battre, j’ai préféré mettre de côté nos grands concerts pour un an et essayer de développer ce dont nous avions envie depuis des années, tout ce qui nous intéresse, mais que nous n’avons jamais pu essayer. La pandémie nous a donc donné une certaine liberté », dit Julien Proulx, directeur artistique et chef de l’Orchestre symphonique de Drummondville. Et c’est exactement sous le signe de la liberté et de la nouveauté que s’annonce la saison 2021-22 de l’OSD avec un retour des Grands Concerts, mais aussi avec deux nouvelles séries plus intimes inspirées…

Partager:

Salle Bourgie dix ans et ça continue par Arthur Kaptainis « Je considère que 100 est un bon nombre », dit Isolde Lagacé, en référence au décompte des concerts présentés à la salle Bourgie en 2021-22, contre 53 lors de sa saison inaugurale il y a 10 ans. « Organiser 100 concerts, dans tous les styles, et de bonne qualité. » Un bon nombre ? Plutôt un nombre étonnant compte tenu de la panoplie de possibilités qui existent à Montréal et des défis engendrés par la pandémie. Peu de salles de musique de chambre au Canada peuvent se targuer d’une telle quantité,…

Partager:

Bien ancrée aujourd’hui dans le paysage culturel montréalais, la salle Bourgie n’a pas toujours été un lieu de concerts et de diffusion musicale. Depuis son inauguration en septembre 2011, les récitals, les concerts de musique de chambre, de musique vocale ou de musiques du monde, les soirées jazz ou encore les événements croisés en lien avec les collections et expositions du Musée des beaux-arts de Montréal se déroulent dans l’ancienne église Erskine and American United. Par son évolution et ses transformations, ce lieu nous livre un témoignage inestimable sur le destin de diverses communautés protestantes anglophones qui étaient établies au…

Partager:

Le 10 octobre prochain, l’Orchestre symphonique du Conservatoire de musique de Montréal (OSCMM) sera de retour à la Maison symphonique après avoir été l’un des derniers orchestres à s’y produire devant public avant le premier confinement, le 7 mars 2020. Pour l’occasion, l’OSCMM présentera un programme composé d’œuvres de John Estacio, George Gershwin et Nikolaï Rimski-Korsakov. « Cela fait quelques années maintenant que j’ai la responsabilité de l’Orchestre symphonique du Conservatoire et on évalue que les élèves en font partie en moyenne six ans au cours de leurs études, affirme le chef Jacques Lacombe. Mon objectif est de leur offrir la…

Partager:

Le quintette à vent Pentaèdre entame cette année sa 37e saison avec une programmation riche en couleurs et en collaborations, allant de la musique baroque au jazz en passant par les lieder de Franz Schubert. « Nous sommes très heureux de donner cette année, comme nous avons eu l’habitude de le faire avant la pandémie, une saison de cinq concerts, explique Ariane Brisson, flûtiste et directrice artistique de Pentaèdre. Le seul projet mis sur la glace pour l’instant est la traditionnelle carte blanche offerte à un de nos cinq musiciens. Nous espérons pouvoir y revenir l’année prochaine », précise-t-elle. Les deux premiers…

Partager: