Mission : éducation selon l’Orchestre de chambre McGill

0

Fort d’une longue tradition d’initiatives éducatives, l’Orchestre de chambre McGill (MCO) se démarque sur la scène montréalaise saison après saison. Fondé en 1939 par Alexander Brott, compositeur et chef d’orchestre, le MCO a établi au fil des ans de nombreuses collaborations afin de faire rayonner la musique auprès d’un jeune public tout en donnant une place de choix aux musiciens et compositeurs de la relève.

Selon Boris Brott, directeur artistique et chef de l’orchestre, « l’éducation est la racine de l’Art ». Ainsi, le MCO collabore régulièrement avec les Jeunesses Musicales du Canada (JMC), Opera McGill, l’Atelier lyrique de l’Opéra de Montréal, la Fondation Opera Cares et la Société Pro Musica. Ces collaborations visent à ce que la musique classique rayonne de plus en plus à Montréal. Elles permettent, dit Brott, « d’ouvrir les portes plutôt que de fermer les silos ».

Les concerts éducatifs du MCO sont au cœur de sa mission. En plus de faire connaître la musique, ces concerts abordent des enjeux sociaux comme l’intimidation (Beethoven the Bully) et l’inclusion (Isabella Tarantella). Il est important pour le MCO que la musique soit reconnue comme un langage universel servant à tisser des liens entre les cultures et les classes sociales. Le MCO présente en alternance des concerts écrits par Ardyth Brott, auteure jeunesse, et Daniel Leblanc, directeur artistique des JMC.

C’est avec fierté que le MCO présentera, en collaboration avec les JMC et la Fondation Azrieli, le concert jeunesse Annabelle Canto. Le concert, mettant en vedette la soprano Christina Tannous et le pianiste Dominic Boulianne, est décrit comme « diverticatif » par M. Brott, c’est-à-dire qu’il allie divertissement et éducation en faisant directement participer le jeune public. Annabelle Canto connaît un vif succès depuis sa création en 2008. Ce sera une occasion parfaite d’initier les jeunes à l’art lyrique et à la musique orchestrale. Selon M. Brott, « l’éducation est non seulement pour les futurs musiciens, mais également pour les futurs clients et donateurs des organismes culturels ».

Également en collaboration avec les JMC, le MCO accompagnera les chanteurs de l’atelier d’opéra des JMC dans la présentation montréalaise de Don Giovanni de Mozart. Après une tournée du Québec et des Maritimes, les chanteurs auront la chance de se produire au Monument National avec un orchestre complet. La production est mise en scène par Oriol Thomas et mettra en vedette Geoffroy Salvas (Don Giovanni) et Odéi Bilodeau (Donna Elvira).

Toujours sur la scène lyrique, le MCO collabore cette année avec Opéra McGill pour la production de Candide de Bernstein. Assistant du célèbre chef d’orchestre au New York Philharmonic en 1968-1969, Boris Brott se réjouit de souligner de cette façon le 100e anniversaire du compositeur. Candide sera présenté du 23 au 25 mars 2018 à la salle Pollack de McGill et permettra aux chanteurs de travailler avec un orchestre professionnel.

Le MCO a aussi à cœur de soutenir la relève. C’est donc naturellement qu’il fait appel à de jeunes solistes durant sa saison régulière. Il accueillera, au concert Virtuoses, Serhiy Salov, piano, et Bomsori Kim, violon, deux lauréats du Concours musical international de Montréal (CMIM). On pourra entendre, entre autres, The Cupid’s Quandry pour violon et cordes du compositeur Alexander Brott.

En collaboration avec le Chœur Saint-Laurent et le Groupe vocal Phoenix, le MCO a aussi choisi comme solistes les deux chanteuses émergentes Andréanne Brisson Paquin, soprano, et Marie-Andrée Mathieu, mezzo-soprano, pour la Passion selon saint Jean de Bach. Ces deux jeunes artistes, issues de nos institutions, font partie de la crème de la relève lyrique au Québec et c’est avec beaucoup de plaisir que le MCO souhaite soutenir leurs carrières respectives.

Toujours à la recherche de talents à faire fleurir, le MCO est fier d’avoir élaboré un programme de mentorat visant à soutenir et guider de jeunes musiciens professionnels en partenariat avec la fondation Opera Cares. Ce programme a pour objectif de préparer les musiciens émergents professionnels à la rigueur de la vie de musiciens d’orchestres. Au cours de la saison 2016-2017, une trentaine de musiciens ont pu bénéficier de ce programme en recevant des conseils au sujet des communications, de la stratégie d’affaires et de la prévention des blessures, en plus d’offrir des prestations au sein de l’orchestre, payées selon les cachets établis par la Guilde des musiciens.

Dans le même ordre d’idée, le MCO se fait un point d’honneur de jouer et de commander des œuvres canadiennes. En effet, de nombreux compositeurs ont pu faire jouer pour la première fois leurs œuvres grâce à cette volonté de faire rayonner le talent d’ici. Ce fut le cas du compositeur Maxime Goulet qui, en tant que compositeur en résidence, eut la chance de voir son œuvre Hymnes unis jouée à plusieurs reprises la saison dernière. En octobre 2018, ce sera au tour de la compositrice Barbara Croall de présenter pour la première fois une œuvre commandée par le MCO.

Brott défend vigoureusement l’importance de la musique pour la société. « La musique n’est pas qu’un simple divertissement, dit-il. Elle a un rôle vital à jouer pour le développement de nouvelles idées créatives. Sans cette créativité, on ne développe ni nouvelles idées, ni nouveaux produits, ni nouveaux moyens de communication, c’est la société qui stagne. »

Annabelle Canto sera présenté le 17 mai 2018 à 11 h, 13 h 30 et 19 h au Théâtre Maisonneuve de la Place des Arts.

Le concert Virtuoses aura lieu le 13 février prochain à la salle Bourgie, en collaboration avec la Société Pro Musica.

Candide sera présenté du 23 au 25 mars 2018 à la salle Pollack de McGill.

La Passion selon saint Jean, le 28 mars 2018 dès
19 h 30, à l’église Saint-Jean-Baptiste.

Consulter le calendrier complet du MCO au
www.orchestre.ca

Partager:

A propos de l'auteur

Laissez une réponse