Julien Proulx: Un chef qui sort des sentiers battus

0
Singing Valentines / Valentins chantants

This page is also available in / Cette page est également disponible en: English (Anglais)

Directeur artistique de l’Orchestre symphonique de Drummondville (OSD) depuis 2014, Julien Proulx est un chef d’orchestre et de chœur qui déborde de projets et d’ambition. Depuis son arrivée à l’OSD, il a été le vecteur de changements qui ont permis à l’orchestre de s’inscrire parmi les orchestres régionaux les plus dynamiques au Québec. En effet, l’Orchestre symphonique de Drummondville a reçu le prix Opus 2020 du Concert de l’année – régions pour son concert Prince et Tsar. Un programme audacieux, présenté le 18 avril 2019, rassemblait la cantate Alexandre Nevski de Prokofiev, Vers les astres d’Éric Champagne et Coq d’or : suite de Rimski-Korsakov. « L’Orchestre est encore passablement jeune, souligne Proulx, donc cette reconnaissance du milieu nous permet de nous faire connaître à l’extérieur de Drummondville et d’augmenter notre visibilité. De mon côté, c’est une tape dans le dos très agréable : des projets qui sortent de l’ordinaire peuvent demander beaucoup d’efforts, mais savoir que ça porte fruit et que c’est reconnu, c’est très motivant, d’autant plus que c’est notre 2e prix en trois ans dans cette catégorie ! »

Julien Proulx souhaite véritablement offrir une programmation différente et innovatrice. « Dès la première année comme directeur artistique, j’ai présenté ce type de programmation, car c’est ce qui m’intéresse et je croyais que c’était bien adapté à un orchestre de taille moyenne comme le nôtre. Je me suis rendu compte que le public embarque. Ce qu’il veut, c’est une proposition intéressante et cohérente. Les musiciens, de leur côté, jouent d’habitude presque toujours le même répertoire. Sortir de ce répertoire standard les amène à découvrir autre chose et à relever de nouveaux défis. Tout le monde gagne à faire cette recherche », explique-t-il.

Dans une même volonté de rendre la musique accessible et facile d’approche, Proulx s’adresse directement au public lors des concerts. Il explique pourquoi il a choisi une œuvre ou donne des pistes d’écoute au public. « Les notes de programme contiennent les informations musicologiques, dit-il, alors ce que je fais, c’est préparer le public comme auditeur, soulignant des éléments que je juge importants ou la vision qu’on a travaillée. Ce que je recherche, c’est que le public se sente engagé, ait une écoute active. »

Des projets, le jeune chef n’en manque pas. En plus de son poste à l’OSD, Julien Proulx est directeur artistique et musical du Chœur de la Montagne de Beloeil, un ensemble établi en Montérégie depuis 1997. Il est également représenté par l’agence Dean Artists Management qui s’occupe de faire rayonner sa carrière à l’extérieur du Québec. Il a d’ailleurs été chef invité à l’Orchestre symphonique de Winnipeg lors de la saison 2018-2019. « Je suis en négociation pour l’année prochaine, mais je ne peux pas encore en parler », ajoute-t-il, énigmatique. Chose certaine, il est promis à un brillant avenir !

www.deanartists.com/project/julien-proulx
www.osdrummondville.com
www.choeurdelamontagne.com

This page is also available in / Cette page est également disponible en: English (Anglais)

Partager:

A propos de l'auteur

Laissez une réponse

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.