Cette semaine à Montréal (du 4 au 12 Juillet)

0

FESTIVAL DE MUSIQUE DE LACHINE

30 juin au 15 juillet

Depuis 20 ans sous la direction de Richard Turp, le Festival de Lachine mise sur l’excellence de sa programmation et l’accessibilité de ses concerts. En ouverture, à l’église des Saints-Anges, l’Orchestre de la Francophonie, sous la direction de Jean-Philippe Tremblay, présente un Hommage à Rossini avec l’Atelier lyrique de l’Opéra de Montréal et quatre solistes. Dans les 8 concerts suivants à l’Entrepôt, on note le pianiste Charles Richard-Hamelin, le Trio Canoë, l’ensemble vocal Quartom et la soprano Suzie Leblanc. Un concert réunit la percussionniste Marie-Josée Simard et les pianistes François Bourassa et Yves Léveillé. On réserve une place à la poésie avec un récital Baudelaire et on offre un hommage à Debussy. L’Ensemble Novello clôt le Festival avec un concert Bach et Haendel à la chapelle des Sœurs de Sainte-Anne. www.concertslachine.ca/festival-de-musique/ 

ORFORD MUSIQUE – INSPIRÉ DE LA CULTURE NIPPONE

6 juillet au 11 août 

La longue tradition culturelle du Japon a inspiré Wonny Song, directeur artistique du Festival Orford, qui en a imprégné la programmation 2018. Le concert d’ouverture est confié à l’orchestre de chambre Les Violons du Roy, qui proposent un concert tout Vivaldi. Une rencontre festive entre l’Allemagne et le Royaume-Uni viendra clore le Festival avec I Musici de Montréal, sous la direction de Jean-Marie Zeitouni.

Parmi les noms réputés, on compte le Vienna Piano Trio (7 juillet), le Quatuor Quiroga (13 juillet), les grands pianistes Christian Blackshaw (14 juillet) et Charles Richard-Hamelin en compagnie du violoniste Andrew Wan (3 août). La pianiste Sara Davis Buechner présente un programme tout japonais et sera en plus accompagnée sur scène par une artiste de mime japonaise (29 juillet). La soprano Suzie LeBlanc propose à l’Abbaye les chants des Ursulines de Québec (21 juillet).

Quelques professeurs chevronnés de l’Académie seront présents pour trois concerts, dont le Trio Gryphon qui fête 25 ans d’innovation (15 juin) et le grand Joel Quarrington, l’un des seuls contrebassistes actuels à se produire comme soliste partout dans le monde (30 juin). Fait inusité, le jeune prodige Aaron Olguin, gagnant du prix du public au prix Orford Musique 2017, sera le second contrebassiste en vedette (21 juillet).
www.orford.mu

Partager:

A propos de l'auteur

Laissez une réponse