Corona Sérénades : questions et réponses avec Marie Annick Béliveau, mezzo-soprano (Canada)

0
Advertisement / Publicité

This page is also available in / Cette page est également disponible en: English (Anglais)

Rencontrez Marie Annick Béliveau, mezzo-soprano, chanteuse pour les Corona Sérénades

 


Originaire de Québec, la mezzo-soprano Marie-Annick Béliveau a étudié le violon et le hautbois avant de faire ses études en chant à l’université McGill avec Jan Simons. Ayant aussi étudié la musique contemporaine avec Bruce Mather, elle s’est rapidement taillé une place comme interprète de premier plan dans ce répertoire. Son interprétation en 2015 de l’opéra-performance Chants du Capricorne de Scelsi, mis en scène par Pauline Vaillancourt, a été saluée unanimement par la critique et elle a remporté le Prix Opus de « l’Événement musical de l’année », remis par le Conseil Québécois de la musique. Également enseignante depuis plus de 15 ans et animatrice à Ici Musique, elle a prêté sa voix aux musiques du Cirque du Soleil et aux bandes sonores de plusieurs films, dont Mourir en France, le Violon Rouge, et Paul à Québec.

Advertisement / Publicité

Comment la crise sanitaire vous a-t-elle affectée ?

Je vis présentement une situation que je n’ai jamais vécue avant, à tel point que je ne sais pas encore mettre des mots sur mon état. En gros, tout ce que j’avais à l’agenda pour les 5 prochains mois a été annulé ou reporté à une date ultérieure inconnue.

Je suis en ce moment très occupée à des planifier des projets, concerts, productions, spectacles, tournées complètement hypothétiques. Ça me laisse très perplexe.

Quels sont vos cinq opéras préférés et pourquoi/ chanteurs préférés, etc. ?

Il y a probablement des dizaines d’opéra que je ne connais pas, et j’avoue écouter l’opéra chez moi surtout pour trouver du réconfort, donc j’explore peu, et reste profondément attachée à certaines oeuvres, même à certaines interprétations, que je ré-écoute sans me lasser. Souvent ce sont les oeuvres que j’ai écoutées jeune, enfant.

  1. Carmen, sans hésitation, et ma version vinyle avec Regina Resnik et Mario Del Monaco
  2. L’enfant et les Sortilèges de Ravel
  3. La Traviata, j’ai vu la version film de Zeffirelli avec Teresa Stratas peut-être 12 fois
  4. L’Étoile de Chabrier, irrésistible, des airs que j’ai dans la tête tout le temps
  5. La Bohème, Mirella Freni et Pavarotti, les larmes aux yeux toujours

Quels films, émissions de télévision et livres recommanderiez-vous en cette période de confinement ?

Revoir West Side Story avec Nathalie Wood

Les balados historiques d’André Martineau

Je marche beaucoup, alors j’aime les livres sur l’histoire de Montréal, entre autres le livre de Geneviève Soly, Marcher Montréal avec une artiste, qui propose des balades dans Westmount

Quels autres passe-temps recommandez-vous pendant cette période de confinement?

Faire de la musique, bien sûr! J’ai plus de temps pour chanter, travailler ma voix, le piano, essayer d’apprivoiser le yukulele, ressortir des vieux livres d’exercices vocaux. Je suis aussi une fervente adepte de course à pied, depuis toujours, et ces temps-ci je peux me permettre de courir mes 40-45 km par semaine, le bonheur!

Pourquoi vous êtes-vous jointe aux Corona Sérénades ?

Comme je le disais plus haut, j’ai beaucoup de projets, mais tout est spéculatif. C’est pour moi très satisfaisant de participer au Corona Sérénades, d’avoir un projet concret, quelque chose de vrai, de savoir que je chante pour quelqu’un, c’est quand même pour ça que je fais ce métier…

Liens :

Site web
Commandez une Corona Sérénade

 

 

This page is also available in / Cette page est également disponible en: English (Anglais)

Partager:

A propos de l'auteur

Laissez une réponse

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.