ICAV: Jaeyeon Kim, soprano

0

This page is also available in / Cette page est également disponible en: English (Anglais)

Nom: Jaeyeon Kim

Type de voix: soprano

Pays: Corée du Sud

Professeures: Joan Patenaude-Yarnell, Mignon Dunn

Éducation: Ewha Woman’s University, Manhattan School of Music

Jaeyeon Kim a déjà plusieurs faits d’armes à son actif. Elle a remporté le prix pour « Outstanding Performance » au 8e Metropolitan International Competition, le deuxième prix au New Jersey Sinfonietta Competition, le grand prix au East Coast International Competition ainsi que le prix de la meilleure technique vocale au Forte International Competition.

Jaeyeon, 31 ans, s’est produit comme soliste dans des œuvres du grand répertoire telles que la Symphonie no 4 de Mahler, le Requiem allemand de Brahms, le Gloria de Vivaldi et le Messie de Haendel. Quant à ses engagements à l’opéra, la soprano lyrique coréenne a chanté le rôle de Pamina dans La Flûte enchantée de Mozart, Susanna dans Les noces de Figaro de Mozart, Desdemona dans Otello de Rossini et Mimì dans La Bohème de Puccini. C’est cette dernière œuvre qui l’a d’ailleurs initiée au genre de l’opéra. Pourtant, rien ne la prédestinait à poursuivre une carrière d’opéra.

Jaeyeon ne vient pas d’un milieu musical. Sa mère est institutrice et son père, homme d’affaires. « J’ai commencé à chanter à l’âge de 15 ans, raconte-t-elle. Je voulais devenir actrice dans les comédies musicales. Je dansais bien mais je ne chantais pas aussi bien. J’ai donc pris des cours de chant ».

Jaeyeon étudie actuellement le rôle de Nedda dans Pagliacci de Leoncavallo et peux toujours compter sur l’enseignement de la mezzo-soprano américaine Mignon Dunn (née en 1928). Elle a dû non seulement surmonter les difficultés liées de la pandémie, qui ont malheureusement affecté tout le monde à différents niveaux; Jaeyeon a également été victime d’un cancer qui l’a empêché de chanter pendant longtemps. Heureusement, elle est aujourd’hui complètement rétablie et se sent plus enthousiaste que jamais. « Je veux vraiment faire un retour sur scène », dit-elle. Et l’Institut canadien d’art vocal lui donne une merveilleuse occasion de le faire !

Quelles sont vos meilleures qualités en tant que chanteur ?

J’ai une voix aux couleurs chaudes et de riches notes graves.

Suivez-vous une routine spécifique avant de monter sur scène ?

Je fais toujours des étirements.

Selon vous, quel est le lien entre être en bonne santé et être un bon chanteur ?

La santé est si importante pour devenir chanteur. J’ai été malade récemment et je n’ai pas pu chanter du tout pendant un moment. Alors je fais de mon mieux pour garder la santé pour devenir une bonne chanteuse.

Comment voyez-vous évoluer votre voix dans les 10 prochaines années ?

J’ai une voix lyrique et j’attends avec impatience d’aborder de plus grands airs à l’avenir.

Que pensez-vous des notes aigües ?

Les notes aiguës ne sont pas si difficiles quand je chante bien les notes qui précèdent, juste avant d’atteindre le registre supérieur. Les notes aiguës de Lisette Oropesa sont belles, je trouve.

Qu’est-ce qui fait un bon chanteur ?

La communication qu’il ou elle arrive à établir avec le public.

Qu’est-ce qu’un bon professeur de chant ?

Je pense qu’un bon professeur de chant n’est pas seulement un pédagogue, mais aussi un mentor.

Quels sont vos espoirs pour l’avenir?

J’espère que l’industrie de l’opéra deviendra plus populaire auprès du grand public et trouvera un moyen de survivre dans cette ère en constante évolution.

This page is also available in / Cette page est également disponible en: English (Anglais)

Partager:

A propos de l'auteur

Laissez une réponse

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.