Ensemble Made in Canada

0
Advertisement / Publicité

This page is also available in / Cette page est également disponible en: English (Anglais)

Fondé conjointement en 2006 par l’altiste Sharon Wei et la pianiste Angela Park, l’Ensemble Made in Canada est aussi composé de la violoniste Elissa Lee et de la violoncelliste Rachel Mercer. Ce quatuor avec piano est l’un des plus en vue au Canada. Il sera au Festival Montréal/Nouvelles Musiques le 25 février prochain et poursuit ainsi sa tournée à travers le pays.

Pour son nouveau projet Mosaïque, l’EMIC a commandé quatorze œuvres de quatorze compositeurs différents, chacune d’une durée de quatre minutes et en hommage à une région particulière du Canada. Parmi les compositeurs figurent Nicolas Gilbert (Québec), Julie Doiron (Nouveau-Brunswick), Kevin Lau (Yukon), Nicole Lizée (Saskatchewan), Richard Mascall (Ontario), Samy Moussa (Nunavut) et Ana Sokolović (Colombie-Britannique). Le quatuor a fait appel à des compositeurs réputés dans divers styles musicaux (contemporain, jazz, auteur-compositeur-interprète, électronique et musiques des Premières Nations) afin de créer une mosaïque sonore de soixante minutes unique en son genre. Celle-ci représente les couches multiples de la société canadienne, dans toute sa diversité.

Natif de Montréal, Nicolas Gilbert a écrit un quatuor en hommage au Québec, intitulé Îlots. Il explique sa démarche : « Ce que nous entendons tout au long de la pièce est en réalité le débit du fleuve [Saint-Laurent]. L’eau est présente du début à la fin. On l’entend en arrière-fond dans les sections de la pièce que j’appelle “urbaines”. L’eau est à l’avant-plan entre ces sections et finit par prendre le dessus, en se jetant dans la mer. » C’est la première fois que Gilbert compose pour un quatuor avec piano. « J’ai écrit quatre ou cinq trios. J’ajoute ici une voix alto à l’ensemble, ce qui donne une texture plus médium-grave. C’est un bon ensemble avec un bon répertoire. En tant que compositeur, il me reste quelques difficultés à résoudre pour bien harmoniser le son des cordes avec le piano, mais c’est un réel plaisir de composer pour un ensemble comme celui-ci. »

Le projet Mosaïque consiste en une tournée de concerts dans dix provinces canadiennes et trois territoires et s’échelonne sur une période de dix-huit mois, de juillet 2018 à janvier 2020. Une grande partie de la tournée a lieu dans des salles de concert et dans le cadre de festivals comme le Festival MNM organisé par la SMCQ. Afin de rejoindre un large public, des concerts autoproduits se sont déroulés dans des lieux comme la cathédrale Saint-Jude d’Iqaluit au Nunavut, les rochers Hopewell au Nouveau-Brunswick et le grand hall de la gare Union de Toronto.

L’Ensemble Made In Canada poursuivra sa tournée au Yukon et en Alberta au cours du mois de mars. www.ensemblemadeincanada.com

This page is also available in / Cette page est également disponible en: English (Anglais)

Partager:

A propos de l'auteur

Justin Bernard est détenteur d’un doctorat en musique de l’Université de Montréal. Ses recherches portent sur la médiation musicale, notamment par le biais des nouveaux outils numériques, ainsi que sur la relation entre opéra et cinéma. Membre de l’Observatoire interdisciplinaire de création et de recherche en musique (OICRM), il a réalisé une série de capsules vidéo éducatives pour l’Orchestre symphonique de Montréal. Justin Bernard est également l’auteur de notes de programme pour le compte de la salle Bourgie du Musée des Beaux-Arts de Montréal et chargé de cours à l’Université de Sherbrooke. Par ailleurs, il anime une émission d’opéra et une chronique musicale à Radio VM (91,3 FM).

Laissez une réponse

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.