Critique CD: Winterreise (Leaf music, 2022)

0
Advertisement / Publicité

This page is also available in / Cette page est également disponible en: English (Anglais)

68%
68%
  • 3.4
  • User Ratings (0 Votes)
    0

Winterreise
Nathaniel Watson, baryton; Michael McMahon, piano
Leaf music, 2022

La maison de disques canadienne Leaf music fait paraître un nouvel enregistre-
ment du Winterreise, cycle monumental de mélodies de Schubert composé seulement un an avant la mort du compositeur.

Ici, c’est le baryton Nathaniel Watson, accompagné par Michael McMahon, qui nous mène à travers ce voyage solitaire, 24 lieder magnifiquement mis en musique par Schubert d’après des poèmes de Wilhelm Müller.

Advertisement / Publicité

Le point positif de l’album est indéniablement la qualité de la diction allemande. On sent que Nathaniel Watson connaît très bien le Winterreise et c’est un réel plaisir de le redécouvrir grâce à lui. De plus, la partition de piano est bien mise en valeur par la captation de Leaf Music. Michael McMahon est un fin connaisseur de ce répertoire et cela s’entend. Les subtilités de son jeu, sa douceur autant que ses emportements dramatiques sont à saluer.

Malheureusement, la voix du baryton manque de fraîcheur. Son vibrato est souvent trop appuyé, ce qui lui donne une certaine lourdeur. Par ailleurs, dans les passages plus rapides qui nécessitent de la virtuosité, on peut regretter que les notes ne soient pas assez bien articulées.

C’est la première fois que l’on observe cela sur un enregistrement de la sorte, mais dès la première pièce, on entend distinctement une tourne de page. Au montage, davantage de sons parasites venant du piano ou du chanteur auraient pu être enlevés.

This page is also available in / Cette page est également disponible en: English (Anglais)

Partager:

A propos de l'auteur

Justin Bernard est détenteur d’un doctorat en musique de l’Université de Montréal. Ses recherches portent sur la médiation musicale, notamment par le biais des nouveaux outils numériques, ainsi que sur la relation entre opéra et cinéma. Membre de l’Observatoire interdisciplinaire de création et de recherche en musique (OICRM), il a réalisé une série de capsules vidéo éducatives pour l’Orchestre symphonique de Montréal. Justin Bernard est également l’auteur de notes de programme pour le compte de la salle Bourgie du Musée des Beaux-Arts de Montréal et chargé de cours à l’Université de Sherbrooke. Par ailleurs, il anime une émission d’opéra et une chronique musicale à Radio VM (91,3 FM).

Laissez une réponse

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.