Critique CD | Carolo: Space Time Continuo (Leaf music, 2022)

0
Advertisement / Publicité

This page is also available in / Cette page est également disponible en: English (Anglais)

96%
96%
  • User Ratings (0 Votes)
    0

Carolo: Space Time Continuo
Amanda Keesmaat, violoncelle basse de violon à 5 cordes, direction; Andrea Stewart, Elinor Frey et Margaret Little, violes de gambe; Antoine Malette-Chénier, triple harpe; Christophe Gauthier et Dorothéa Ventura, orgue et clavecin; François Viault, Karim Nasr et Mathieu Lussier, bassons; Sylvain Bergeron, archiluth.
Leaf Music, 2022

La parution de ce disque a été toute une aventure, confie la violoncelliste et directrice de l’ensemble Space Time Continuo. Mais à l’arrivée, quelle réussite ! « Nous jouions tous ensemble, mais avec chacun son micro à bonne distance comme dicté par les mesures sanitaires de la salle de concert Oscar Peterson de l’Université Concordia. Le placement des micros près des instruments nous a permis d’isoler le son de chacun tout en permettant une certaine flexibilité dans le montage et le contrôle sonore. » Cela donne à l’oreille un résultat très intéressant. L’auditeur se sent au plus près des instruments comme s’il était au centre de la scène et que les musiciens étaient rassemblés autour de lui.

Les amoureux de musique baroque seront assurément comblés. Ceux qui apprécient le son chaleureux des violoncelles et le timbre profond des bassons le seront en plus ! Seul regret sur ce disque, véritable pépite d’or : que l’identité du compositeur, un certain « Monsieur Carolo », demeure un mystère pour nous tous. Heureusement, nous avons maintenant sa musique.

Advertisement / Publicité

This page is also available in / Cette page est également disponible en: English (Anglais)

Partager:

A propos de l'auteur

Justin Bernard est détenteur d’un doctorat en musique de l’Université de Montréal. Ses recherches portent sur la médiation musicale, notamment par le biais des nouveaux outils numériques, ainsi que sur la relation entre opéra et cinéma. Membre de l’Observatoire interdisciplinaire de création et de recherche en musique (OICRM), il a réalisé une série de capsules vidéo éducatives pour l’Orchestre symphonique de Montréal. Justin Bernard est également l’auteur de notes de programme pour le compte de la salle Bourgie du Musée des Beaux-Arts de Montréal et chargé de cours à l’Université de Sherbrooke. Par ailleurs, il anime une émission d’opéra et une chronique musicale à Radio VM (91,3 FM).

Laissez une réponse

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.