Caroline Gélinas : Mezzo-soprano

0
La Scena Musicale's Discovery Box

Née à Montbeillard, dans la région de l’Abitibi-Témiscamingue, Caroline Gélinas a été entourée de nature dès son plus jeune âge. Elle y a aussi développé une passion précoce pour la musique. À 18 ans, elle suit ses premiers cours de chant privés. C’est à cette occasion qu’elle découvre l’opéra. Après un court séjour à Québec, elle s’installe à Montréal et commence ses études au Conservatoire de musique. Elle est ensuite admise à l’Atelier lyrique de l’Opéra de Montréal et y effectue un stage de deux ans.

Plusieurs aspects de l’opéra l’intéressent, en particulier le fait de pouvoir à la fois chanter et jouer sur scène, comme au théâtre. En termes de chant et de jeu scénique, justement, le célèbre rôle de Carmen est celui qui correspond sans doute le mieux à ce qu’elle recherche et ce qu’elle aime dans l’art lyrique. C’est d’ailleurs un rôle qu’elle a eu la chance d’incarner avec l’Atelier lyrique, accompagnée par l’Orchestre symphonique de Longueuil (2017). Et qui de mieux pour l’inspirer dans ce rôle que la soprano légendaire Maria Callas, artiste complète tant par la voix que par son sens dramatique !

Caroline Gélinas fait ses débuts à l’Opéra de Montréal dans le rôle de la porteuse de traîne (production d’Elektra de Richard Strauss, en 2015), puis dans celui de Mère Jeanne dans les Dialogues des Carmélites de Poulenc (2017). L’année 2017 a été particulièrement riche pour la mezzo-soprano québécoise. Quelques semaines seulement après sa participation dans l’opéra de Poulenc, elle incarne Siebel dans le Faust de Gounod produit par la Société d’art lyrique du Royaume (Chicoutimi). Nommée « Révélation Radio-Canada Classique » cette même année, elle interprète également le rôle de Dorabella dans Così fan tutte de Mozart, avec le Highlands Opera Studio. Dernièrement, on a pu l’entendre chanter Mercédès dans la production de Carmen à l’Opéra de Québec.

En 2018, Caroline Gélinas enregistre son premier album intitulé Confidences sous étiquette ATMA Classique avec le pianiste Olivier Godin, son principal partenaire de scène en récital. Des mélodies françaises (Shéhérazade de Ravel, Chansons de Bilitis de Debussy), des lieder (Gedichte der Königin Maria Stuart de Schumann), mais aussi des chansons anglaises (The Songs of Mary de Fleming) figurent sur ce disque. Trois langues pour un répertoire qu’elle affectionne tout particulièrement. En témoigne sa participation au Concours international de mélodies françaises du Festival Classica (Saint-Lambert) en juin dernier. Caroline Gélinas y a d’ailleurs obtenu le 1er prix.

Parmi ses engagements futurs, mentionnons le rôle de Nicklausse, dans Les Contes d’Hoffmann de Offenbach, qu’elle incarnera pour la première fois avec la Société d’art lyrique du Royaume en février 2020.

www.carolinegelinas.com

La Scena Musicale - Coffret Découverte
Partager:

A propos de l'auteur

Laissez une réponse

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.