Rendez-vous Canada 150 & Montréal 375 (février-mars)

0
Advertisement / Publicité

Pour le 375e de Montréal et le 150e du Canada, La Scena Musicale vous ­présente une sélection des moments forts des célébrations en musique classique et autres créations symphoniques et lyriques qui marqueront la scène montréalaise et pancanadienne au cours des mois de février et mars. On soulignera surtout les grands événements auxquels participent les plus prestigieux orchestres et ensembles montréalais, québécois et canadiens.

Première mondiale de la nouvelle œuvre de Louis Babin

Louis Babin, Photo: Julia Marois

Louis Babin, Photo: Julia Marois

En première mondiale, la nouvelle œuvre symphonique du compositeur Louis Babin sera présentée dans le cadre des célébrations du 150e anniversaire du Canada par le Toronto Symphony Orchestra (TSO) et l’Orchestre symphonique du Saguenay–Lac-Saint-Jean (OSSLSJ). Intitulée Retrouvailles, cette œuvre est une commande conjointe des deux orchestres et s’inscrit dans le projet Mosaïque canadienne conçu dans le cadre des célébrations du 150e anniversaire du Canada. « Qu’importent nos origines et nos croyances, c’est dans l’acceptation de nos différences et dans la mise en commun de nos talents que l’on grandit tous ensemble et que l’on anticipe avec tant de bonheur nos Retrouvailles », ainsi résume Louis Babin sa nouvelle création. Signalons que ses compositions sont ­commandées et interprétées par plusieurs ensembles et interprètes du Canada, des États-Unis et d’Europe. Retrouvailles sera présentée comme pièce d’ouverture de deux concerts, le 5 février à Chicoutimi et le 10 février à Toronto.

La fête de la mosaïque canadienne

À signaler que le projet musical Mosaïque canadienne est piloté par le Toronto Symphony Orchestra, qui fait équipe avec des orchestres et ensembles canadiens pour une célébration haute en couleur de la musique créée par des compositeurs canadiens. Plus de quarante nouvelles œuvres orchestrales – incluant des fanfares (ou sesquies) de deux minutes – ont été commandées et seront ­présentées en 2017, en collaboration avec trente-huit orchestres de toutes les provinces canadiennes. Parmi les ensembles québécois qui participent à ce projet pancanadien, citons l’Orchestre de chambre I Musici, Les Violons du Roy, l’Orchestre de chambre McGill ainsi que l’Orchestre symphonique de Laval, l’Orchestre symphonique du Saguenay–Lac Saint-Jean et l’Orchestre symphonique de Drummondville. Pour plus de détails sur ces œuvres, leurs compositeurs ainsi que les dates de leurs représentations, visitez le site www.mosaiquecanadienne.tso.ca

Advertisement / Publicité
I Musici de Montréal

I Musici de Montréal

Motets canadiens avec le Chœur Saint-Laurent et l’EMSB Chorale

Pour célébrer le 375e de Montréal et le 150e du Canada, le Chœur Saint-Laurent, sous la direction de Philippe Bourque, et l’EMSB (English Montreal School Board) Chorale – Senior, sous la direction de Patricia Abbott, donneront un spectacle consacré aux motets canadiens de Bevan, Enns, Raminsh, Telfer, Togni, Willan, Whitehead, entre autres ­compositeurs. Ce concert intitulé My soul, there is a country inclura la première ­mondiale de Louez l’Éternel, un motet du compositeur canadien Mark Sirett. Le 4 février à l’église Saint-Pierre-Apôtre.

Montréal en lumières sous le signe du Vive 375

Le festival Montréal en lumières 2017 (du 23 février au 11 mars) prend une saveur particulière puisqu’il coïncide avec les célébrations du 375e anniversaire de la métropole québécoise. Au programme de cette 18e édition, des concerts de belle facture. On notera, entre autres spectacles, la première montréalaise du nouvel album d’Alain Lefèvre, Sas Agapo, ­inspiré du cadre pittoresque et profond du séjour de ce grand pianiste en Grèce, le 26 février à la Maison symphonique de Montréal.

Quartom, Photo: Alain Lefort

Quartom, Photo: Alain Lefort

Pour sa part, l’Orchestre de chambre McGill, qui en est à sa 77e saison, présente le spectacle Poperetta mettant en vedette les chanteurs de l’Atelier lyrique de l’Opéra de Montréal (le 5 mars, au Théâtre Corona). On surveillera ­également les concerts Stradivarius à l’opéra, d’Alexandre Da Costa, le 23 février au Théâtre Maisonneuve de la Place des Arts; Chantal Kreviazuk, le 23 février au Gesù; QUARTOM ACTE III, le 24 février au Petit Outremont; Lumière lointaine avec l’ensemble I Musici, le 24 février à la salle Bourgie du Musée des beaux-arts de Montréal; Duos d’amour avec Daniel Taylor et Suzie Leblanc, le 25 février à la chapelle Notre-Dame-de-Bon-Secours. Montréal en lumières mettra également en vedette l’Ensemble Caprice dans l’intégrale des cantates de Bach, le 26 février à la salle Bourgie. Dans cette même salle, il y aura ­présentation de plusieurs autres spectacles dont : la soirée marathon du quatuor à cordes, le 28 février; Migration et identité du Trio Fibonacci, le 4 mars et Pentaèdre dans Paris XXe, le 8 mars. Soulignons aussi les prestations des Violons du Roy le 10 mars et de Karin Kei Nagano le 12 mars. À ne pas manquer également, le spectacle Voix de lumière du Grand Chœur de McGill, le 9 mars, 19 h 30 à l’église St. Andrew and St. Paul et le Festival Lisl Wirth Boîte Noire qui présente Opéra B!nge avec l’Opéra de McGill, les 10 et 11 mars à la salle Redpath.

Partager:

A propos de l'auteur

Laissez une réponse

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.