L’Elisir d’amore à l’Opéra de Québec

0
Advertisement / Publicité

This page is also available in / Cette page est également disponible en: English (Anglais)

Chargement de la carte ....

Date/Heure
Date(s) - 30/10/2021
19:30 - 22:00

Lieu
Salle Louis-Fréchette, Grand Théâtre de Québec

Catégories

Types

  • Performance
  • Classification de l'ensemble/soliste

    • Opéra
    • Artistes de l'évènement
      Catherine Saint-Arnaud (Adina); Julien Dran (Nemorino); Hugo Laporte (Belcore); Julien Véronèse (Dulcamara); Giannetta (Lucie St-Martin)

      Prix
      $100-125

      Site Web de l'évènement

      Page Facebook de l'évènement
      https://www.facebook.com/events/381326666903212

      Numéro de téléphone
      418-529-4142


      L’Opéra de Québec débute sa saison 2021-2022 avec L’Elisir d’amore, œuvre captivante de Gaetano Donizetti aux thèmes bien contemporains : l’amour, la désinformation, la recherche de remèdes miracles dans un monde en quête de sens qui évolue rapidement. Cette production originale met de l’avant cinq artistes de premier plan : dans une mise en scène signée Alain Gauthier comprenant décors et costumes conçus par une équipe entièrement québécoise, cet opéra saura enchanter le public par son caractère léger et ses intrigues humoristiques. Comédie désopilante mettant en scène des personnages colorés, cette histoire d’amours contrariées, puis comblées, aux échos résolument actuels feront s’esclaffer les spectateurs avec ses situations loufoques et ses péripéties inattendues.

      Dans un petit village de campagne, le timide paysan Nemorino se lamente : la jolie Adina, une fermière riche et instruite, se moque des sentiments qu’il éprouve à son égard, d’autant plus qu’elle est séduite par le fringuant militaire Belcore, qui lui fait ardemment la cour avec à coups de déclarations enflammées. Adina lit aux paysans un passage de l’histoire de Trisan et d’Iseult : Nemorino souhaiterait vivement se procurer un tel philtre d’amour. Mais, comment faire? Voilà que le docteur Dulcamara, charlatan ambulant qui a plus d’un tour dans son sac, fait une entrée flamboyante, proposant divers élixirs tous plus intriguant les uns que les autres, dont le fameux philtre (qui en réalité n’est qu’une simple bouteille de vin de Bordeaux). De fil en aiguille, d’intrigues farfelues en rebondissements inattendus, Adina et Nemorino finiront ensemble, Belcore, éconduit, fera contre mauvaise fortune, bon cœur, et l’œuvre se conclut dans la joie et l’allégresse.

      Orchestre symphonique de Québec
      Chœur de l’Opéra de Québec
      Direction musicale : Jean-Michel Malouf

      Mise en scène : Alain Gauthier
      Conception des décors : Ariane Sauvé
      Conception des costumes : Émily Wahlman
      Conception des accessoires : Jeanne Huguenin
      Conception des éclairages : Serge Gingras
      Conception des maquillages : Élène Pearson

      Version originale italienne avec surtitres français

      This page is also available in / Cette page est également disponible en: English (Anglais)

      Partager:

      A propos de l'auteur

      Laissez une réponse

      Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.