Sur la route des grands pianistes : compositeurs et interprètes

0

« C’est tout un marathon. Nous avons réussi à respecter nos engagements et les pianistes l’ont fait aussi, pour la majorité. Tout ça malgré les reports et les changements dus à la crise sanitaire. La programmation et la formule ont été révisées au moins trois fois. De l’autre côté, nos partenaires et nos commanditaires ont été eux aussi très engagés. Ils ont réinjecté des sommes pour que le tout ait lieu. C’est incroyable. Et au cœur de ces projets, ce qui est très important, c’est le rayonnement des régions comme celle de Sorel-Tracy. Heureusement que pour ces projets des plus fous, ce qu’il y a d’étonnant, c’est que les gens d’affaires embarquent. Quand on se sent mené et poussé par un tel regroupement, on se sent fort et on traverse les épreuves ».

Rachel Doyon, directrice générale

 

Une institution

La Maison de la Musique de Sorel-Tracy c’est un petit salon de musique où des artistes généreux et talentueux se rapprochent d’un public qui, pour toutes sortes de raisons, ne se déplacerait pas nécessairement pour les entendre. Cette formule permet au public d’être en interaction avec les artistes et de s’infiltrer dans leurs bulles, pratiquement interdites, inaccessibles aux publics des grandes salles. Le siège le plus loin, lors des salons, se trouve à une dizaine de mètres, le siège le plus près, à la distance exigée par la direction de la santé.

Cette maison offre, en plus des concerts salons, des semaines de camps d’été et, tout au long de l’année, des introductions à la musique classique pour les jeunes : l’Éveil Musical, les Initiations aux instruments et les Jeunes Voix. Le Festival Concours de musique classique de Pierre de Saurel vient compléter l’offre. Il célèbrera son vingtième anniversaire en 2022. La maison, de son côté, en sera à son dixième anniversaire.

Parmi les projets fous (en dehors de la programmation régulière) dont nous parle Rachel,  il y a ces Intégrales, consacrées à un compositeur autour duquel Richard Raymond, directeur artistique, arrive à réunir une cohorte de pianistes qui sont tous « sur la coche » (sic) par rapport aux exigences de ce pédagogue cumulant plus de vingt ans d’enseignement au conservatoire de Montréal. Raymond, qui s’inscrit dans la programmation et dans la tradition de ces projets, débute le premier bloc et termine le dernier. Tout au long du weekend il est présent, encourage, critique, encadre « à peine, car ils sont très bien préparés » et distrait en humour les jeunes et moins jeunes pianistes qui répètent tout en se réchauffant dans le sous-sol de l’église Enfant-Jésus de Tracy, située entre le fleuve Saint-Laurent et la route Marie-Victorin-132.

Advertisement / Publicité

 

Un projet unique qui doit être exporté en dehors de la MRC Sorel-Tracy

« Je pense qu’un évènement de cette envergure, une Intégrale Rachmaninov, incluant les concertos qui auront lieu les 22 et 23 avril 2022, sous la baguette d’Alain Trudel avec l’Orchestre Symphonique de Laval, à ma connaissance, ça ne s’est jamais fait nulle part ailleurs (…). À 14 pianistes, ça se divise très bien et c’est un beau happening pour nous tous qui n’avons pas beaucoup d’occasions de nous retrouver. Ce n’est pas comme pour les autres instrumentistes lors des nombreux festivals de musique de chambre par exemple. En tant que pianistes solistes ou de concert, nous sommes pratiquement toujours seuls, individuellement liés à notre répertoire et à notre instrument. Le fait de pouvoir rapprocher des pianistes autour d’un tel projet est une des raisons qui me motive à travailler. »

Richard Raymond, directeur artistique

Et c’est tout un travail. Rappelons que tout ce qui touche la publicité et le matériel promotionnel les conférences de presse, les affiches, les rédactions, les mises en pages, les photos… pour cette Intégrale Rachmaninov avait été effectué avant le 13 mars 2020, jour fatidique de l’ouverture d’une brèche géante dans l’histoire du monde de la culture, pour toutes les régions du Québec et en progression sur le calendrier culturel planétaire. L’évènement devait avoir lieu au marché des arts Desjardins, les 4 et 5 avril 2020, en ce qui concerne les représentations pour les partitions solos et deux pianos, et à l‘église Enfant-Jésus pour les concertos avec orchestre. Le tout a été révisé et remis en question à quelques reprises.

Vous pouvez relire à ce sujet l’article de Benjamin Goron : https://myscena.org/fr/benjamin-goron/integrale-rachmaninov-une-montagne-russe-a-sorel-tracy/

En fin de compte, ce fut un weekend formidable divisé en quatre blocs, tout ensoleillé et tout en musique. Au total, 10 heures et demie de piano incluant les temps de pause de 15 à 20 minutes (une par bloc). Le piano demandait évidemment un peu plus d’ajustements et d’accordements que lors de l’Intégrale Chopin, gracieuseté de Piano Esmond White.

  • Bloc A, 3 heures avec pause, 33 interprétations et 8 pianistes;
  • Bloc B, 2 ½ heures avec pause, 27 interprétations et 5 pianistes;
  • Bloc C, 2 ½ heures avec pause, 30 interprétations et 13 pianistes;
  • Bloc D, 2 ½ heures avec pause, 26 interprétations, et la totalité des 14 pianistes.
  • Le tout était présenté par ordre chronologique de 1883 à 1941, à quelques rares exceptions près, de la première œuvre à la dernière. Le maitre Raymond s’était réservé la dernière pièce du dernier bloc, (Vocalise, 1915).

Autres faits saillants :

  • Aaron Chow, de Toronto et bon compagnon d’armes d’Antoine Laporte, est parti de chez lui ce dimanche pour venir nous interpréter deux pièces, Esquisse Oriental et Opus 36, Sonate pour piano no 2 est reparti pour Toronto satisfait et heureux presque immédiatement après sa prestation;
  • Antoine Laporte prépare un album double, enregistré au Domaine Forget, entièrement consacré au compositeur Henri Constant Gabriel Pierné, (1863-1937);
  • Un nouvel emploi en enseignement au conservatoire de Trois-Rivières et un nouvel album pour Jeanne Amièle;
  • Une réorientation de carrière et un nouveau projet d’étude à la polytechnique en génie électrique, mais tout en continuant la musique, pour Simon Larivière;
  • Chloé Dumoulin, du haut de ses 21 ans, débute une maitrise avec Richard Raymond et, simultanément, une seconde maitrise en accompagnement et musique de chambre avec Claire Ouellet et Denis Brott au conservatoire;
  • Philippe Prud’homme compare Chopin et Rachmaninov dans une entrevue sur la chaine You Tube de La Scena Musicale;
  • Pratiquement tous les pianistes ont une chaîne You Tube avec quelques vidéos;
    Jeanne Amièle
    Chloé Dumoulin
    Simon Larivière
    Richard Raymond
  • Nos entrevues avec les pianistes, les animateurs et Rachel Doyon sur la chaine You Tube de LSM;- Entrevue avec Jeanne Amièle, Chloé Dumoulin et Simon Larivière :  https://www.youtube.com/watch?v=JPWGsMyzCHM
    – Entrevue avec le maitre Richard Raymond : https://www.youtube.com/watch?v=wyyvKI74R7c
    – Avec André Champagne et Georges Nicholson :  https://www.youtube.com/watch?v=OrRGcpYDT50 et Rachel Doyon sur la chaine You Tube de LSM; https://www.youtube.com/watch?v=DQsgxcXmkE8
  • Emmanuel Laforest 20 ans, est une belle découverte pour Georges Nicholson;
  • Entrevues ratées (disque saturé et « ça va être tout noir ») avec Gabriel Quenneville-Bélair, Thierry Montpetit, Tristan Longval-Gagné et Maxim Bernard. Tous des pianistes de haut niveau qui méritent une mention.
  • Maxim Bernard – J. S. Bach: Partita No. 2 in C minor, BWV 826 : https://www.youtube.com/watch?v=QaakCTRiGls
  • La chaîne YouTube de Tristan Longval-Gagné : https://www.youtube.com/user/trist105 avec Rachmaninov Étude-Tableau op 39 no 8 : https://www.youtube.com/watch?v=TgLAt1O93xI

Pianistes et bénévoles

Autres liens :

North York Music Festival 2012 –  Aaron Chow  Best Senior Pianist Trophy : https://www.youtube.com/watch?v=w8idDks2Nw0

Entrevue : https://www.youtube.com/watch?v=KMVfKz4twUk

La chaine YouTube d’Antoine Laporte : https://www.youtube.com/channel/UCYNebk6Jyd6VCsNkQ8bk7dQ

Entrevue : https://www.youtube.com/channel/UCYNebk6Jyd6VCsNkQ8bk7dQ

Philippe Prud’homme, Deuxième étude de sonorité, F. Morel : https://www.youtube.com/watch?v=8Yhlx8Ucock

Entrevue : https://www.youtube.com/watch?v=Zy2tZnMFe-c

Serhiy Salov – Prix Richard Lupien Improvisation Concours International de Musique de Montréal : https://www.youtube.com/watch?v=qRscb-Ub5-4

Entrevue : https://www.youtube.com/watch?v=nP0Ykzq_dpo&t=1198s

Jean-Philippe Sylvestre joue Mozart Sonate K.333, Paris, 2017 : https://www.youtube.com/watch?v=nDClv_GtX-8

Entrevue : https://www.youtube.com/watch?v=kZwUGYDDU80

À voir en avril 2022 :

  • Bloc E, avec l’Orchestre Symphonique de Laval, 22 avril 022 :
  • Antoine Laporte jouera l‘Opus 1, Concerto no.1, fa dièse mineur;
  • Serhiy Salov, Opus 18, Concerto no.2, do mineur;
  • Élizabeth Pion, Opus 40, Concerto no.4, sol mineur;
  • Bloc F, avec l’Orchestre Symphonique de Laval, 23 avril 2022 :
  • Jean-Philippe Sylvestre, Opus 30, Concerto no.3, ré mineur;
  • Richard Raymond, Opus 43, Rhapsodie sur un thème de Paganini.

 

Pianiste d’exception

« Rachmaninov était le grand champion de la quantité absolue des notes… Je pense que le Concerto no1, dont j’ai appris et interprété le premier mouvement à 13 ans, m’a marqué énormément. Parce que je me rappelle être devenu presque euphorique en écoutant et en jouant cela. C’était l’éveil des émotions d’adolescent en moi. C’était tout à fait magique. »

Serhiy Salov

Serhiy Salov

  • D’origine ukrainienne et installé chez nous depuis 2007, premier prix au CMIM de 2004 et prix d’improvisation Richard-Lupien au même concours en 2014, Serhiy Salov était une tête d’affiche de cette Intégrale. Il sera aussi du bloc E.
  • Lorsqu’on lui a dit qu’on devait exclure les pièces à deux pianos, il a répondu que c’était impossible. « Ça ne se pouvait pas ». À ses yeux, il était hors de question d’exclure Opus 5, Fantaisie – Tableaux (Suite no 1) ainsi que l’Opus 17, Suite no 2. Il en a donc fait les transcriptions pour un seul piano, et deux mains plutôt que quatre, et il les a interprétées. C’était tout un exploit à voir et à entendre.
  • Entrevue

« Ces évènements viennent des idées un peu folles qui ont surgi de nos rencontres entre Rachel, Richard, Georges, qui s’est joint à nous depuis Chopin, et moi. On s’est questionné au début à savoir si on devait le faire. Le terreau n’était pas si fertile que ça. Il a fallu le travailler. Un peu comme un agriculteur qui travaille sa terre, on a travaillé pour susciter l’intérêt des gens d’ici. Et maintenant, après avoir continué de travailler pour produire des évènements d’envergure encore plus imposants au fil des années, il y a des gens qui viennent d’un peu partout, non seulement du Québec, mais aussi de l’Ontario et même de New York ».

André Champagne, maitre de cérémonie bien connu dans la région et animateur à la radio CJSO (Sorel-Tracy) pendant près de vingt ans.

 

« Rachel est une force de la nature incroyable. Je lui souhaite de vivre jusqu’à cent ans. Elle fait sortir de l’univers les projets les plus improbables (…) En ajoutant des anecdotes, des interactions, des questions et des réponses, durant les repas, le brunch de dimanche et durant les blocs, on humanise cette espèce de gros monstre invraisemblable. Imaginez deux jours de Rachmaninov ! Mais qui peut entendre autant d’harmonies et de notes, de transcriptions, de superpositions, de couches et de plans sonores ? On a l’impression qu’on va éclater. Eh bien non ! On passe au travers grâce à des petites choses comme les interventions d’André. Cette évènement qu’on pourrait présenter à Berlin, à Londres, à New York, à Moscou… se passe à Sorel-Tracy. Je serai toujours fier de présenter cet évènement, n’importe quand, n’importe où. »

Georges Nicholson, auteur et animateur

 

Partager:

A propos de l'auteur

Musicien-Gestionnaire, Gestionnaire-Musicien, selon les besoins.

Laissez une réponse

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.