Jean-Nicolas Orhon, l’œil de l’Orchestre Métropolitain

0

Lorsque Yannick Nézet-Séguin a annoncé à ses musiciens la tournée en Europe à venir, j’étais là avec la caméra. C’est à ce moment que tout a commencé, en juillet 2017. » Le réalisateur Jean-Nicolas Orhon a vécu une année assez particulière, qui s’achève en apothéose avec la tournée de l’Orchestre Métropolitain dans de prestigieuses salles européennes, du Concertgebouw d’Amsterdam à la Philharmonie de Paris.

Lancé par des discussions entre le jeune réalisateur et la pianiste Jennifer Bourdages, également membre de l’administration de l’OM, le long métrage documentaire Ensemble nous fait vivre pas à pas une année dans la vie de l’orchestre dirigé par Yannick Nézet-Séguin. Les plans de répétitions, habilement associés à ceux des concerts, nous présentent tour à tour Chostakovitch, Wagner et Bruckner, entrecoupés d’incursions dans la vie des musiciens : « Dès le départ, on a voulu faire un film sur l’orchestre, sur la relation entre le chef et ses musiciens, précise le réalisateur. La dimension humaine a toujours été très présente. » Comme l’orchestre, le film repose sur l’association de ces êtres humains qui partagent un travail et une passion afin de s’approcher toujours un peu plus de leur idéal commun. Il est touchant, détaillé, teinté d’humour, mais avant tout sincère et vrai. Pas besoin de masque pour sublimer ce réel, la magie existe d’elle-même et la plus grande qualité de ce documentaire est sans doute cette vibrante sincérité. « Plusieurs musiciens m’ont dit que le film les représentait, qu’il touchait à l’essence de l’orchestre, et c’est la meilleure des payes. »

Jean-Nicolas Orhon a opté pour une équipe réduite et a privilégié la discrétion. Lors des répétitions, il tient la caméra et la prise de son est assurée par Simon Bellefleur. Simple et efficace. « À certains moments, je préférais ne pas filmer plutôt que de les déranger. Ce qui importait, ce n’était pas le film, mais le concert qu’ils devaient jouer le soir même. Si je sentais que j’allais avoir une empreinte quelconque sur leur travail, je préférais me retirer. Le projet m’a appris à quel point la discrétion était fondamentale dans le documentaire. » Cet effacement a permis à l’équipe de passer inaperçue et de laisser l’orchestre suivre sa route en dévoilant sa magie propre. Et ce que nous découvrons, c’est avant tout une histoire de cœur, de passion, de travail minutieux et constant pour chercher à s’élever jusqu’aux plus hauts sommets. Jean-Nicolas Orhon et son équipe offrent avec Ensemble l’une des plus belles pages de la mémoire collective de l’orchestre.

Le film Ensemble, réalisé par Jean-Nicolas Orhon, sera diffusé sur ICI ARTV le 26 novembre à 20 h 30, puis sur ICI Radio-Canada Télé le 29 décembre à 19 h 30. www.f3m.ca

Partager:

A propos de l'auteur

Benjamin Goron est écrivain, musicologue et critique musical. Titulaire d’un baccalauréat en littérature et d’une maîtrise en musicologie de l’Université Paris-Sorbonne, il a collaboré à plusieurs périodiques et radios en tant que chercheur et critique musical (L’Éducation musicale, Camuz, Radio Ville-Marie, SortiesJazzNights, L'Opéra, revue québécoise d'art lyrique). Pianiste et trompettiste de formation, il allie musique et littérature dans une double mission de créateur et de passeur de mémoire.

Laissez une réponse

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.