Tradition et innovation à l’école Lutherie-Guitare Bruand

0

Si la mondialisation et la délocalisation des entreprises semblent avoir généralement mis à mal le secteur de la lutherie artisanale, une poignée d’irréductibles perpétuent avec ferveur une tradition plusieurs fois centenaire. Finesse et minutie sont les mots d’ordre de ces grands faiseurs qui, tapis dans leur atelier, conçoivent et fabriquent des instruments uniques dont le raffinement fait le bonheur des musiciens professionnels et amateurs de lutherie fine. Au cœur de cette industrie, les écoles de formation jouent un rôle fondamental en assurant non seulement la transmission du savoir-faire, mais également en favorisant l’innovation et le développement de la discipline.

Spécialisée dans l’enseignement de la fabrication de guitares, Lutherie-Guitare Bruand forme de nouvelles générations de luthiers depuis maintenant plus de quarante ans. L’école offre en partenariat avec le Cégep du Vieux Montréal un programme de formation technique professionnelle qui accueille en moyenne une vingtaine de nouveaux apprentis chaque année. Ces derniers sont pris sous l’aile de maîtres luthiers aux côtés desquels ils apprendront le métier et réaliseront divers types de guitares, dont un ukulélé, une guitare classique et une guitare acoustique. Au terme des trois années de formation, les élèves auront acquis les bases nécessaires à la conception, la fabrication, la réparation et la restauration des instruments à cordes pincées. Si Lutherie-Guitare Bruand peut compter sur un personnel enseignant composé d’une dizaine de luthiers professionnels reconnus et établis dans le marché, le succès de la formule réside également dans la proximité entre ces derniers et les élèves. Répartis en petits groupes, les futurs luthiers sont formés dans un climat intimiste qui rappelle le compagnonnage, cette relation étroite qu’entretenaient autrefois les maîtres artisans et leurs apprentis.

Au-delà de la formation technique, Lutherie-Guitare Bruand offre également divers services et ateliers visant à enrichir l’expérience des apprentis : des luthiers professionnels, jumelés pour l’occasion à des musiciens spécialistes d’un instrument donné, sont invités à venir présenter leurs créations dans des « Concerférences ». L’école prend également part à des programmes de recherche en acoustique instrumentale en collaboration avec plusieurs luthiers et institutions d’enseignement en Europe, dont l’Université du Mans. Finalement, un partenariat avec le Conseil des métiers d’arts du Québec ouvre aux finissants les portes du Salon des métiers d’arts de Montréal, offrant ainsi l’occasion de tisser des liens avec des acteurs du milieu tout en donnant une visibilité à leurs créations.

Si les grands fabricants inondent le marché nord-américain d’instruments bon marché et réalisés en série dans des usines outre-mer, la demande pour des artisans-luthiers est toujours bien présente. Chez Lutherie-Guitare Bruand, ce sont pas moins de 74 % des finissants qui occupent une activité professionnelle liée à leur domaine de formation, prouvant que la lutherie a encore de beaux jours devant elle.

www.bruand.com

La Scena Musicale - Coffret Découverte
Partager:

A propos de l'auteur

Arnaud G. Veydarier est actuellement étudiant en musicologie à l’Université de Montréal et nourrit un intérêt prononcé pour le jazz, la musique contemporaine et les liens entre musique et développement urbain. Il est pigiste pour La Scena Musicale depuis septembre 2017.

Laissez une réponse

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.