Critique CD | Souvenirs d’Auguste Descarries (Leaf music, 2022)

0
Advertisement / Publicité

This page is also available in / Cette page est également disponible en: English (Anglais)

90%
90%
  • User Ratings (0 Votes)
    0

Souvenirs d’Auguste Descarries
Isabelle David, piano
Leaf Music, 2022

Récemment paru sous étiquette Leaf Music, l’album Souvenirs d’Auguste Descarries (2022) de la pianiste québécoise Isabelle David constitue le fruit de cinq années de recherche ayant mené à la mise au jour de manuscrits inédits d’Auguste Descarries (1896-1958). Grand oublié de l’histoire musicale du Québec, le compositeur signe pourtant un remarquable corpus d’œuvres pour piano solo qui révèlent une écriture raffinée et fermement ancrée dans la tradition néoromantique russe.

D’entrée de jeu, on sent la pianiste évoluer en terrain connu, son exécution virtuose et toute en finesse épousant à merveille les contours changeants des quatorze pièces présentées sur l’album. Parmi les moments forts, l’arrangement pour piano solo de la magistrale Rhapsodie canadienne (1927-1933) rend admirablement l’intensité de ce concerto originalement composé pour piano et orchestre. Isabelle David signe une première parution solo des plus convaincantes qui, espérons-le, saura redonner ses lettres de noblesse à un grand compositeur québécois.

Advertisement / Publicité

This page is also available in / Cette page est également disponible en: English (Anglais)

Partager:

A propos de l'auteur

Arnaud G. Veydarier est actuellement étudiant en musicologie à l’Université de Montréal et nourrit un intérêt prononcé pour le jazz, la musique contemporaine et les liens entre musique et développement urbain. Il est pigiste pour La Scena Musicale depuis septembre 2017.

Laissez une réponse

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.