Lebrecht Weekly | Jean Sibelius : Orchestral songs (LAWO)

0
Advertisement / Publicité

This page is also available in / Cette page est également disponible en: English (Anglais)

80%
80%
  • LAWO
    4
  • User Ratings (0 Votes)
    0

Sibelius, comme Mahler, s’en tenait à ce qu’il savait. Il n’a pas écrit d’opéra et pratiquement pas de musique de chambre, seulement des symphonies et des mélodies. Sa concentration de moyens et d’expression est aussi intense dans une chanson de deux minutes que dans une symphonie de quarante minutes.

Jean Sibelius: Orchestral Songs Product Image

Contrairement à Mahler, Sibelius est économe de son orchestration, la laissant parfois à la clarinette solo et aux cordes graves. Il utilise des textes suédois, ne revenant que rarement à sa langue nationale, le finnois, qu’il parlait imparfaitement. Les chansons de Sibelius sont rarement entendues en dehors des pays baltes, ce qui est dommage, car elles nous en disent plus sur lui qu’un énième Finlandia d’ouverture de saison. En tout, Sibelius a écrit 109 mélodies. Je vous mets au défi d’en citer trois.

Advertisement / Publicité

L’Orchestre de la Radio norvégienne a livré une glacière de 18 morceaux avec l’excellente mezzo-soprano Marianne Beate Kjelland. Les thèmes sont arctiques, la nature cruelle et froide. De temps à autre, un visiteur s’arrête devant le lit d’un enfant malade; comme lui, on craint que l’enfant ne meure (Sibelius a perdu sa plus jeune fille en février 1900).

Deux grands cycles de mélodies, les opus 17 et 36, appartiennent au début du siècle, à l’époque de ses deux premières symphonies et de son concerto pour violon, une époque de dépendance à l’alcool et au tabac induite par le chagrin. Les chansons, cependant, sont aussi claires qu’un verre d’eau glacée (une métaphore favorite de Sibelius) et les interprétations de la soliste sont exemplaires et édifiantes. Je ne sais pas où se cachait Mme Kjelland dernièrement, mais j’aimerais qu’elle sorte davantage; elle a un instrument magnifique. Quant à l’orchestre de la radio dirigé par le Tchèque Petr Popelka, il n’a rien à envier à l’Orchestre philharmonique d’Oslo pour ce qui est de la richesse des textures. Nommer une mélodie ? Svarta rosor, opus 36/1, m’accompagne sous la douche.

NL

 

This page is also available in / Cette page est également disponible en: English (Anglais)

Partager:

A propos de l'auteur

Norman Lebrecht is a prolific writer on music and cultural affairs. His blog, Slipped Disc, is one of the most popular sites for cultural news. He presents The Lebrecht Interview on BBC Radio 3 and is a contributor to several publications, including the Wall Street Journal and The Standpoint. Visit every Friday for his weekly CD review // Norman Lebrecht est un rédacteur prolifique couvrant les événements musicaux et Slipped Disc, est un des plus populaires sites de nouvelles culturelles. Il anime The Lebrecht Interview sur la BBC Radio 3 et collabore à plusieurs publications, dont The Wall Street Journal et The Standpoint. Vous pouvez lire ses critiques de disques chaque vendredi.

Laissez une réponse

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.