Aspects of America: The Pulitzer Edition (Pentatone)

0

This page is also available in / Cette page est également disponible en: enEnglish (Anglais)

80%
80%
  • Pentatone
    4
  • User Ratings (0 Votes)
    0

Qu’est-il donc advenu de la grande symphonie américaine ? À une époque, on en discutait avec autant de ferveur qu’on discute autour d’un verre du grand roman américain. Les meilleurs orchestres des États-Unis vendaient l’idée. Leonard Bernstein de l’Orchestre symphonique de New York mettait au programme de chaque saison une symphonie d’un compositeur américain vivant. C’était il y a un demi-siècle.

La GSA n’étant plus au goût du jour depuis un bon moment, c’est presque un plaisir coupable d’écouter deux symphonies de compositeurs que Bernstein admirait. Walter Piston (1894-1976) était l’enseignant de ce dernier à Harvard et Howard Hanson (1896-1981) était un doyen très estimé de la musique américaine. Tous deux ont remporté un prix Pulitzer − Piston en 1941 pour sa Symphonie no 7 et Hanson trois ans plus tard pour sa Symphonie no 4. Les deux adoptent un style évoquant de vastes plaines, très différent des mélodies du sud exotiques d’Aaron Copland et des angoisses de Bernstein.

Piston est comme un martini plus sec : un rendu impeccable, mais peu de portée émotionnelle. Hanson pourrait être confondu par une nuit sombre avec un jeune Carl Nielsen, scrutant le ciel vide à la recherche du salut. Son mouvement Elegy est du Sibelius à son meilleur. Les deux symphonies sont jouées de manière vivante par Carlos Kalmar et l’Orchestre symphonique de l’Oregon, qui forment un partenariat unique ayant permis de maintenir en vie ce rêve américain particulier au 21e siècle. La nouvelle selon laquelle Kalmar se retirera la saison prochaine suggère que le rêve s’effrite.

Le troisième morceau de cet album apparaît décalé. Il s’agit du Stringmusic de l’éclectique Morton Gould (1913-1996) qui lui a valu un Pulitzer en 1995. De nos jours, les musiciens comme Gould vont travailler à Hollywood… Les salles de concert les ont laissés tomber.

NL

Inscrivez-vous aux actualités du blogue : www.slippedisc.com

Traduction par Andréanne Venne

 

 

This page is also available in / Cette page est également disponible en: enEnglish (Anglais)

Partager:

A propos de l'auteur

Norman Lebrecht is a prolific writer on music and cultural affairs. His blog, Slipped Disc, is one of the most popular sites for cultural news. He presents The Lebrecht Interview on BBC Radio 3 and is a contributor to several publications, including the Wall Street Journal and The Standpoint. Visit every Friday for his weekly CD review // Norman Lebrecht est un rédacteur prolifique couvrant les événements musicaux et Slipped Disc, est un des plus populaires sites de nouvelles culturelles. Il anime The Lebrecht Interview sur la BBC Radio 3 et collabore à plusieurs publications, dont The Wall Street Journal et The Standpoint. Vous pouvez lire ses critiques de disques chaque vendredi.

Laissez une réponse

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.