Un hommage à Cozzolani offert en ligne par le Musée des Hospitalières de l’Hôtel-Dieu de Montréal

0

Le Musée des Hospitalières de l’Hôtel-Dieu de Montréal profite de sa fermeture temporaire, Covid oblige, pour offrir au grand public l’écoute en ligne gratuite de quatre motets enregistrés cet été dans l’ancienne chapelle des Hospitalières de Saint-Joseph. Ces motets, présentés en avant-première, sont interprétés par les sopranos Ariadne Lih et Suzie LeBlanc. Toutes deux sont accompagnées, de manière virtuelle, par le théorbiste Lucas Harris, concepteur et directeur artistique du projet « Cozzolani Reunited/ Cozzolani Recréée ».

Ces quatre motets font partie du concert Cozzolani Reunited /Cozzolani recréée qui rend hommage à Chiara Margarita Cozzolani (1602-v.1677), compositrice et chanteuse bénédictine italienne du XVIIe siècle. Elle fut abbesse du couvent de Santa Radegonda à Milan, réputé pour la qualité de ses chants. Son parcours est aussi remarquable en ce qu’elle a pris la défense de la musique chantée par les moniales contre les réformes qui limitaient la pratique de la musique dans les couvents et les contacts avec le monde extérieur.

Pour ce projet, Lucas Harris a (re)composé la partie de basse, perdue, du premier livre de motets de Cozzolani, Scherzi di Sacra Melodia.

Le concert Cozzolani Reunited /Cozzolani recréée sera présenté en intégralité en juin 2021 à Montréal lors du festival La Cité des Dames, organisé par Suzie LeBlanc en collaboration avec le Nouvel Opéra, l’Université McGill et le Musée des Hospitalières. Dans le cadre de ce festival, deux concerts seront consacrés à Leonora Baroni (1611-1670), chanteuse, théorbiste et gambiste italienne, ainsi qu’aux Hospitalières de Saint-Joseph, qui ont soigné les malades à Montréal depuis 1659.

Le lien pour entendre les quatre premiers motets du concert Cozzolani Reunited/Cozzolani recréée est disponible sur le site Web du musée :http://museedeshospitalieres.qc.ca/activity/musique-sacree/

Le musée tient à remercier la Ville de Montréal pour son soutien.

 

Lucas Harris

Luthiste et chef, il a étudié la musique ancienne en Italie à la Civica scuola di musica di Milano et à la Hochshule für Künste Bremen. Vivant à Toronto avec sa conjointe, la violoniste baroque Geneviève Gilardeau, et leur fille, il est le luthiste de l’ensemble baroque Tafelmusik. Il se produit avec de nombreux ensembles aux États-Unis et au Canada. Il a contribué à fonder les ensembles Toronto Continuo Collective, Vesuvius et The Legends Ensemble.  Il a également été directeur artistique du Toronto Chamber Choir et a dirigé différents projets pour le Pacific Baroque Orchestra, l’Ohio State University Opera Program, les Voix baroques, et le Toronto Consort.

Suzie LeBlanc

Reconnue pour ses interprétations d’œuvres acadiennes, baroques et contemporaines, la soprano acadienne est acclamée pour ses projets éclectiques et originaux. Elle a plus de 70 enregistrements à son actif dont plusieurs ont remporté des prix internationaux, dont un prix Grammy pour Thésée de Jean-Baptiste Lully.

Son retour au Canada est marqué par un enregistrement des lieders de Mozart avec Yannick Nézet-Seguin, trois albums de chants acadiens et «I am in need of music » sur des textes d’Elizabeth Bishop qui se mérite un prix ECMA. Fasciné par l’exil de ses ancêtres, elle crée le spectacle mouvance avec le compositeur Jérôme Blais (2019). La musique des religieuses du 17e siècle la passionne et elle dirige le Studio de Musique Ancienne pour le concert “L’Italie baroque au féminin” (2019).

Récipiendaire de l’Ordre du Canada en 2015, on lui octroie quatre doctorats honorifiques et une bourse de carrière du Conseil des Arts et des lettres du Québec (2009). Professeur de chant et chef de chant en musique ancienne à l’Université McGill où elle dirige Cappella Antica, elle est aussi la directrice artistique du Nouvel Opéra et la présidente d’honneur de la Elizabeth Bishop Society en Nouvelle-Écosse.

Ariadne Lih

Passionnée de musique ancienne, contemporaine, et des femmes compositrices, la soprano Ariadne Lih apporte son intégrité musicale et sa sensibilité dramatique à ses prestations aussi bien en concert que sur la scène d’opéra. Au cours des dernières années, elle a présenté des récitals de musique ancienne au Festival Montréal Baroque, au Centre Canadien d’Architecture, et à l’Université Fordham à New York, avec une attention particulière aux compositrices telles que Maddalena Casulana et Barbara Strozzi. Elle a également pris part à de nombreuses créations mondiales, dont des oeuvres de chambre de Joelle Wallach, Jonathan Woody, Stephanie Moore, Tawnie Olson, et Tim Brady. Sur scène, elle a incarné des rôles tels qu’Hermione dans Cadmus et Hermione (Lully), Polly dans The Beggar’s Opera (John Gay), et les rôles-titres dans La Didone (Cavalli) et La Petite Renarde rusée (Janáček).

Elle participe régulièrement, en tant que soliste, aux ensembles Clavecin en concert, Ensemble Caprice, Infusion Baroque, La Chamaille et le Madison Bach Musicians.

Diplômée de l’Université Yale, elle a été membre du Yale Schola Cantorum ainsi que soliste et directrice adjointe du Yale Collegium Musicum. Elle est aussi cofondatrice, directrice générale, et soprano du festival de musique de chambre The Uncommon Music Festival, qui consacre au minimum la moitié de sa programmation aux femmes compositrices.

 

Pour en savoir plus sur le projet Cozzolani : https://www.lucasharris.ca/cozzolani-reunited

Partager:

A propos de l'auteur

Laissez une réponse

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.