Mélisande McNabney en récital le 14 octobre au Conservatoire de musique de Montréal

0

This page is also available in / Cette page est également disponible en: English (Anglais)

Montréal, le 5 octobre 2021. Clavecin en concert est fier d’annoncer Fantaisies au pianoforte, le récital de Mélisande McNabney qui se tiendra le jeudi 14 octobre à 19 h 30 à la salle de concert du Conservatoire de musique de Montréal.

La fantaisie en musique jouit d’une longue histoire et les instruments à clavier en sont les principaux vecteurs. Au XVIIIe siècle en Allemagne, elle se présente comme une sorte d’improvisation notée, proche du prélude et de la toccata. Elle peut dévoiler le « génie » particulier de son auteur, montrer la virtuosité de l’interprète ou encore créer un climat plein de surprises dramatiques…

 

Programme

 

Johann Sebastian Bach (1685-1750)

Fantaisie chromatique et fugue en mineur, BWV 903 (Coethen, 1717-1723?)

 

Mélisande McNabney (d’après C. P. E. Bach)

Improvisation sur la gamme et exercices de modulation (de mineur à do mineur)

 

Carl Philipp Emanuel Bach (1714-1788)

Fantaisie et fugue en do mineur, Wq. 119/7 (Berlin, v. 1755)

 

Mélisande McNabney (d’après C. P. E. Bach)

Fantaisie et modulation

 

Carl Philipp Emanuel Bach

Fantaisie en fa dièse mineur, Wq. 67 (Hambourg, 1787)

 

Wolfgang Amadeus Mozart (1756-1791)

Prélude modulant de fa majeur à mi mineur, K. deest (Salzbourg, 1776-1777; arrangement et transposition par Mélisande McNabney)

 

Wolfgang Amadeus Mozart            

Capriccio en do majeur, K. 395 (Munich, 1777)

               

Wolfgang Amadeus Mozart

Fantaisie en do mineur, K. 475 (Vienne, 1785)

 

Leopold Kozeluch (1747-1818)

Prélude (Capriccio) en mi bémol majeur, op. 45 nº 1 (Trois Préludes ou Caprices, Paris, v. 1800)

 

Wolfgang Amadeus Mozart

Fantaisie pour piano en do mineur, K. 396

(Vienne, 1782; complétée par Maximilian Stadler)

 

 

Mélisande McNabney interprète la musique pour clavier de toutes les époques, au clavecin, au pianoforte et au piano. En août 2015, elle reçoit le 3e prix du Concours international Musica Antiqua de Bruges, Belgique.Concertiste très active, on a pu l’entendre en soliste notamment dans les séries Clavecin en Concert et la série Jacques Dansereau à la Salle Bourgie, ainsi que dans nombreux festivals au Canada et en Europe. Ayant déjà plusieurs titres à sa discographie en tant que membre de divers ensembles, Mélisande a fait paraître son premier album solo chez ATMA Classique, Inspirations : D’Anglebert, Forqueray, Rameau, en janvier 2019. Salué par la critique, cet album a obtenu, en autres, 5 Diapasons de la célèbre revue française. En 2021, Mélisande fera paraître son deuxième disque solo, cette fois-ci au pianoforte, toujours chez ATMA Classique. Diplômée du Conservatoire d’Amsterdam, où elle a étudié le clavecin, le continuo et le piano-forte dans les classes de Bob van Asperen et Richard Egarr, Mélisande a obtenu en mai 2017 son doctorat à l’Université McGill sous la direction de Hank Knox et Tom Beghin, grâce au soutien du Programme de bourses d’études supérieures du Canada Joseph-Armand-Bombardier.

 

Mélisande jouera sur un pianoforte fabriqué en 2019 par Rodney Regier, copie d’un instrument du facteur viennois Anton Walter (1752-1826).

 

Prix des billets : Régulier : 37 $, Aîné : 34 $, Étudiant : 30 $

Achat : https://bit.ly/2YaEVeq

This page is also available in / Cette page est également disponible en: English (Anglais)

Partager:

A propos de l'auteur

Laissez une réponse

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.