Le Concert gala des Prix Azrieli de musique 2020 sera diffusé sur Medici TV

0

This page is also available in / Cette page est également disponible en: English (Anglais)

MONTRÉAL, QC, CANADA, le 6 août 2020 – La Fondation Azrieli présentera le Concert gala biennal des Prix Azrieli de musique (PAM) le 22 octobre 2020 à 20h00 HE. Proposant trois premières mondiales composées par les lauréats des PAM 2020, le concert sera diffusé gratuitement en direct par Medici TV, la plus importante chaîne de musique classique du monde, ainsi que sur la page Facebook des Prix Azrieli de musique.

Le Nouvel Ensemble Moderne (NEM) – un des principaux ensembles du monde à défendre le répertoire classique des XXe et XXIe siècles – fera ses débuts sur Medici TV sous la direction de sa fondatrice, Lorraine Vaillancourt. La soprano canadienne Sharon Azrieli et la mezzo canado-hongroise Krisztina Szabó se joindront au NEM en tant que solistes.

Ces premières mondiales font partie de la récompense décernée à chacun des lauréats des PAM. D’une valeur de plus de 200 000 $ CAD, les PAM comprennent notamment une bourse de 50 000 $ CAD; deux performances internationales subséquentes, ainsi qu’un enregistrement commercial de l’œuvre primée sous étiquette Analekta.

Selon Keiko Devaux, première lauréate de la Commande Azrieli de musique canadienne, « la musique canadienne est définie par les voix de ceux et celles qui vivent ici; compte tenu de l’identité dynamique et plurielle de ce pays, [notre musique]est une tapisserie dans laquelle se retrouve l’influence de nombreuses traditions et histoires interreliées. Ces souvenirs sonores collectifs que nous avons préservés, partagés, diffusés et célébrés ensemble constituent pour moi ce qui définit le son canadien. » Sa composition primée, Arras, se veut le reflet de son double héritage français et canado-japonais.

Yotam Haber, lauréat de la Commande Azrieli de musique juive 2020, a composé Estro poetico – armonico III pour mezzo-soprano solo, orchestre de chambre et matériel audio préenregistré. Pour Haber, cette œuvre s’inscrit dans une exploration continue de l’héritage musical de la communauté juive de Rome. « En tant que compositeur de souche israélienne, explique-t-il, je me penche depuis plusieurs années sur les manières d’explorer mon passé tout en portant un regard sur mon avenir. Mon objectif était de composer une œuvre basée sur des textes de poètes israéliens contemporains chantés par une mezzo-soprano, et d’y marier – ou d’y opposer – des cantillations traditionnelles et des textes liturgiques tirés des enregistrements réalisés par Leo Levi, lesquels sont pratiquement toujours récités par des hommes. »

Yitzhak Yedid, lauréat du Prix Azrieli pour la musique juive en 2020, a composé Kadosh Kadosh and Cursed, une œuvre en vingt tableaux, ou scènes musicales, qui font le pont entre des approches très variées de la composition, issues de traditions musicales distantes, voire opposées. Comme le souligne Yedid, « S’inscrivant dans une démarche entreprise il y a plus d’une décennie, cette composition vise à accroître les ressources esthétiques de la musique savante occidentale en y intégrant des éléments issus de la musique juive sépharade. Mon intérêt pour les textures, qui découle des micro-intonations des mélodies juives, m’a mené à créer des textures vocales multicouches et à intégrer les bakkashot et les piyyoutim de la musique sépharade au son des harmonies texturales, afin de conjurer une atmosphère étrange et surréelle. »

Enfin, le compositeur canadien Jonathan Monro a créé un arrangement inédit de Dissidence, le cycle de mélodies de son compatriote Pierre Mercure, pour le NEM et la soprano Sharon Azrieli. Ces trois mélodies font partie de la Cantate pour un Joie (1955), une œuvre majeure de Mercure, qui met en musique des poèmes de Gabriel Charpentier exprimant le bonheur dans la foi auquel aspire l’humain.

Le Concert gala aura lieu à la Salle Claude-Champagne de l’Université de Montréal et sa captation audiovisuelle sera réalisée par le partenaire de la Fondation Azrieli, Prodcan Inc. Le concert pourra être visionné gratuitement à domicile sur Medici TV ou sur la page Facebook des Prix Azrieli de musique.

PROGRAMME

Yitzhak Yedid : Kadosh Kadosh and Cursed (Prix Azrieli pour la musique juive 2020)

Pierre Mercure (arr. par Jonathan Monro) : Dissidence

Keiko Devaux : Arras (Commande Azrieli de musique canadienne 2020) 

Yotam Haber : Estro poetico-armonico III pour mezzo-soprano solo, orchestre de chambre et matériel audio préenregistré (Commande Azrieli de musique juive 2020)

Au sujet de Keiko Devaux, lauréate de la Commande Azrieli de musique canadienne 2020 

Établie à Montréal, Keiko Devaux compose des œuvres pour divers ensembles et collabore avec des chorégraphes et des cinéastes. Ses compositions visent à traduire des expériences en musique par le biais de l’interprétation de formes et de motifs extramusicaux. Elle détient une maîtrise en composition instrumentale de l’Université de Montréal et termine actuellement un doctorat en composition sous la direction d’Ana Sokolović et de Pierre Michaud. Elle est lauréate de nombreux prix et distinctions, y compris le Prix Jan V. Matejcek (2019) de la Fondation SOCAN, ainsi que les prix du public et du jury de l’édition 2017 du Concours Accès Arkea. De 2016 à 2018, elle a été compositrice en résidence au Nouvel Ensemble Moderne.

Au sujet de Yotam Haber, lauréat de la Commande Azrieli de musique juive 2020

Yotam Haber est né aux Pays-Bas et a grandi en Israël, au Nigeria ainsi qu’à Milwaukee. Il est lauréat de nombreux prix, résidences et commandes prestigieux, et ses compositions sont fréquemment jouées par les plus importants ensembles de nouvelle musique du monde. Haber est professeur agrégé au Conservatoire de l’Université de Missouri-Kansas City et directeur artistique émérite de MATA, l’organisation sans but lucratif créée par Philip Glass qui, depuis 1996, commande et présente de nouvelles œuvres de jeunes compositeurs des quatre coins du monde.

Au sujet de Yitzhak Yedid, lauréat du Prix Azrieli pour la musique juive 2020

Récipiendaire de nombreux prix, Yitzhak Yedid marie la musique de ses ancêtres juifs d’origines syrienne et irakienne à la musique savante occidentale. Adoptant une approche éclectique, multiculturelle et hautement personnelle, il combine le jazz et les chants sacrés de la tradition juive à des techniques européennes classiques et d’avant-garde. En alliant ces éléments à son expérience de pianiste improvisateur, il a créé une nouvelle forme de musique juive qui est à la fois expressive, éclectique et séduisante. Yedid a étudié le piano à l’Académie de musique et de danse de Jérusalem, pour ensuite poursuivre ses études au New England Conservatory et obtenir son doctorat de l’Université Monash, à Melbourne. Il enseigne actuellement la composition et le piano au Queensland Conservatorium de l’Université Griffith, à Brisbane.

Au sujet du Nouvel Ensemble Moderne 

Guidé par le devoir d’interpréter les grandes œuvres musicales et le répertoire du XXe et du XXIe siècle et par le désir de stimuler la création d’œuvres originales, le NEM a pour mission de diffuser et de promouvoir la musique de notre temps. Chef de file incontournable dans son milieu et sur la scène internationale, le NEM est reconnu pour son modernisme et son excellence dans tous les aspects de l’interprétation, de la création et de la préservation des œuvres musicales des XXe et XXIe siècles. Ensemble en résidence à la Faculté de Musique de l’Université de Montréal, le NEM s’est produit au Canada, aux États-Unis, au Mexique, au Japon, en Chine, à Singapour et dans huit pays européens. Plus de 185 pièces ont été composées spécifiquement pour l’ensemble depuis sa fondation.

Au sujet des Prix Azrieli de musique 

Créés en 2014 et décernés tous les deux ans, les Prix Azrieli de musique (PAM) concrétisent une conviction profonde de la Fondation Azrieli : que la musique et les arts constituent des activités humaines essentielles qui nous permettent d’exprimer notre créativité, de développer notre compréhension du monde et de favoriser les échanges culturels positifs. Ouverts à l’ensemble de la communauté musicale internationale, les PAM accueillent des œuvres provenant d’individus et d’organismes de toutes nationalités, origines, croyances religieuses et affiliations, qui sont évaluées par deux jurys composés d’experts au terme d’un appel biennal à propositions et à partitions. En vertu de la valeur totale des prix – 200 000 $ CAD par lauréat – les PAM représentent le plus important concours de composition musicale du Canada, et l’un des plus importants du monde. Parmi les lauréats des éditions passées, mentionnons l’Israélo-Américain Avner Dorman (2018), la Canadienne Kelly-Marie Murphy (2018), le Canadien Brian Current (2016) et le compositeur polonais établi aux États-Unis, Wlad Marhulets (2016).

Au sujet de la Fondation Azrieli 

Une des plus importantes fondations philanthropiques au Canada et en Israël, la Fondation Azrieli concrétise depuis 1989 la vision philanthropique de David J. Azrieli z”l, en soutenant divers programmes et établissements. Animée par la conviction que l’action philanthropique a une responsabilité et un rôle importants à jouer, la Fondation appuie une vaste gamme d’organisations dans les domaines de l’éducation, de la recherche, des soins de santé et des arts. Par le biais des Initiatives musicales Azrieli (IMA), dont font partie les PAM, la Fondation s’est engagée à découvrir, cultiver et faire rayonner les voix d’artistes. Elle assure l’accès du plus grand nombre à des expériences musicales significatives et caractérisée par l’excellence, et qui font avancer la quête partagée de l’apprentissage et du bien-être. Les IMA appuient de manière significative et pratique la mission de la Fondation, qui est d’améliorer la qualité de vie des générations présentes et futures.

Pour plus d’information au sujet des Prix Azrieli de musique, veuillez visiter leur site web.

This page is also available in / Cette page est également disponible en: English (Anglais)

Partager:

A propos de l'auteur

Laissez une réponse

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.