«La Flambeau» Création d’un opéra à l’Orchestre classique de Montréal : une première pour le compositeur canado-haïtien David Bontemps

0

This page is also available in / Cette page est également disponible en: English (Anglais)

Montréal, le 19 août 2021 – L’Orchestre classique de Montréal (OCM) est fier de collaborer, pour la première fois, avec le compositeur canado-haïtien David Bontemps sur un nouvel opéra de chambre intitulé La Flambeau. La première mondiale est prévue pour février 2023 et sera présentée dans le cadre du Mois de l’histoire des Noirs à Montréal et à la Hamilton au BrottOpera sous la direction de Boris Brott.

Il s’agit d’un premier opéra écrit par David Bontemps, composé au début de la pandémie. Musicalement, il synthétise à l’orchestre et au chant un drame aux thématiques fortes et actuelles : droit des femmes, respect des croyances, dénonciation de la chosification et manipulation des personnes, justice sociale et compassion.

Cet opéra, pour quatre personnages et orchestre à cordes avec maracas, est tiré de la pièce de théâtre éponyme du poète et dramaturge haïtien Faubert Bolivar. En 2013, cette œuvre de Bolivar a gagné le Prix spécial Paulette Poujol-Oriol et Georges Corvington des Éditions Henri Deschamps.

La distribution est constituée de la soprano d’origine camerounaise, Suzanne Taffot, la mezzo-soprano canadienne Catherine Daniel, le ténor canado-jamaïcain Paul Williamson, et la basse canadienne Korin Thomas-Smith. La mise en scène est signée par Mariah Inger, comédienne montréalaise depuis trente ans.

« Je suis très heureux. D’abord, d’avoir eu à composer sur le drame puissant de mon camarade Faubert, une œuvre qui invite à repenser nos convictions. Puis que mon opéra soit présenté en première mondiale dans ma ville d’adoption par un orchestre si prestigieux », confie David Bontemps.

David Bontemps, pianiste et compositeur, est natif d’un Port-au-Prince où les musiques occidentales et les musiques urbaines et traditionnelles haïtiennes se côtoient continuellement. En 2002, il s’établit à Montréal où le musicologue Claude Dauphin le présente comme « la relève des compositeurs haïtiens », et le classera parmi les compositeurs classiques haïtiens de la nouvelle ère dans l’ouvrage « Histoire du style musical d’Haïti », en 2014.

Dans Le Devoir, le journaliste Yves Bernard utilise ces mots pour le décrire : « David Bontemps est un véritable espoir de la musique créole. Il trace un univers décloisonné en naviguant aussi bien sur les airs du terroir et les chants vaudous que sur le jazz ou les musiques savantes occidentales ou haïtiennes. » Boursier du Conseil des Arts et des Lettres du Québec et du Conseil des arts du Canada, monsieur Bontemps a composé et enregistré plusieurs CD.

À propos de l’OCM

L’Orchestre classique de Montréal (anciennement l’Orchestre de chambre McGill) fut fondé en 1939 par le violoniste, chef d’orchestre et compositeur Alexander Brott et son épouse Lotte Brott. L’OCM est rapidement devenue l’un des orchestres de chambre les mieux établis au Canada, cumulant les tournées dans cinq continents, les enregistrements, et les apparitions régulières à la radio et à la télévision. Aujourd’hui dirigé par Boris Brott, O.C., O.Q., l’un des chefs d’orchestre les plus réputés au Canada, l’OCM est un ensemble vibrant, novateur et flexible, composé des meilleurs musiciens professionnels de la ville. L’OCM présente ses concerts à longueur d’année et dorénavant est en résidence à la Salle Pierre-Mercure. Fidèle à sa mission de célébrer la diversité et l’inclusivité, l’OCM a créé le programme Musique pour tous qui permet de collaborer avec de nombreuses communautés de nouveaux arrivants et des organismes montréalais afin de rendre les spectacles de l’OCM accessibles à tous. L’OCM tient à remercier BMO Banque de Montréal, le présentateur de la saison 2021-2022.

This page is also available in / Cette page est également disponible en: English (Anglais)

Partager:

A propos de l'auteur

Laissez une réponse

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.