Ensemble Caprice présente Motezuma, l’opéra oublié de Vivaldi

0
Singing Valentines / Valentins chantants

This page is also available in / Cette page est également disponible en: English (Anglais)

VIVALDI : MOTEZUMA, L’OPÉRA OUBLIÉ 

L’œuvre renaît dans une version reconstituée ! 

Montréal, (Québec) 16 janvier 2020

Découvert en 2002 dans les archives de la Sing-Akademie de Berlin, l’opéra Motezuma d’Antonio Vivaldi (1678-1741) renaîtra dans une version restaurée par le chef Matthias Maute, directeur artistique de l’Ensemble Caprice.

Cet événement est une collaboration internationale avec La Bach Society du Minnesota et le Early Music Seattle avec une distribution mettant en vedette des artistes de Montréal, du Mexique et des États-Unis.

 Motezuma sera présenté le 4 février à 19 h 30, à la Salle Bourgie,1339, rue Sherbrooke Ouest.

Engouement international 

L’opéra Motezuma, créé en 1733, suscite un fort engouement dans l’univers de la musique classique puisque qu’on a récemment retrouvé le livret complet de cette œuvre de Vivaldi, mais plus de la moitié de la musique manque à l’appel !

Bien que la partition originale ait été retrouvée, plusieurs sections sont disparues. C’est le chef Matthias Maute qui a composé dans le style baroque les parties manquantes afin de compléter l’opéra pour la représentation montréalaise.

L’Ensemble Caprice présentera une version semi-scénique de Motezuma le 4 février prochain.  Par ailleurs, les récits ont été retirés de la version reconstituée par Caprice pour être remplacés par des monologues récités par un acteur afin de rendre le point de vue de l’empereur Aztèque encore plus vivant.

L’opéra s’inspire de la conquête du Mexique par les Espagnols et raconte l’histoire de la rencontre de Motezuma, le dernier empereur aztèque, avec le Général Hernan Cortés en 1519. Les conflits surviennent entre les deux chefs colériques lorsque la fille de Motezuma, Teutile, tombe amoureuse de Ramiro, le frère de Fernando. Cette histoire d’amour passionné précipite l’opéra vers un dénouement heureux, mais fictif.  Avec une distribution réunissant :

Marduk Salam (Mexique) :  Motezuma (Chanteur)
Lisa Rodriguez (Mexique) : Teutile
Nerea Berraondo (Espagne/États-Unis) : Mitrena
Nayelli Acevedo (Mexique) : Asprano
Nelle June Anderson (États-Unis) : Ramiro
Nicholas Chalmers (États-Unis) : Fernando
Pedro Juan Fonseca (Puerto Rico/États-Unis), Motezuma (acteur)

Tournée américaine 2020  

Mentionnons qu’avec cette production, l’Ensemble Caprice s’apprête à réaliser la plus importante tournée de son histoire. En effet, Caprice présentera Motezuma prochainement dans plusieurs grandes villes américaines :  8 février 2020 :  Seattle, Washington, 9 février 2020 :  Seattle, Washington, 11 février 2020 :  Mankato, Minnesota, 12 février 2020 :  St-Paul, Minnesota , 14 février 2020 :  Miami, Floride , 3 avril 2020 :  Marshall, Minnesota , 5 avril 2020 :  Washington, DC , 6 avril 2020 :  Washington, DC.

À propos d’Ensemble Caprice  

CAPRICE, contribue à l’avancement de la culture musicale au Québec depuis 30 ans et assure la diffusion de grandes œuvres du répertoire classique à Montréal et en régions.  Caprice présente au Québec une cinquantaine de concerts par année sur quatre continents et embauche annuellement 600 artistes. En plus de sa série régulière de concerts à Montréal, l’ensemble effectue des tournées au Canada, en Europe, en Asie, en Amérique latine et en Afrique du sud.

En partenariat avec LaPresse.ca 

This page is also available in / Cette page est également disponible en: English (Anglais)

Partager:

A propos de l'auteur

Laissez une réponse

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.