Slasher (le one-man-show): aimez-vous les films d’horreur?

0
Advertisement / Publicité

Le toujours pertinent Stéfan Cédilot propose Slasher (le one-man-show), une pièce documentaire où il passe en revue une sélection de films d’horreur et de psychopathes cultes (!) tous issus des années 1980, l’âge d’or du genre « slasher ». À voir au Mainline, du 21 au 23 février. http://www.mainlinetheatre.ca/en/spectacles/fbn-slasher-le-one-man-show

Diplômé de l’École Supérieure de Théâtre de l’UQÀM, l’auteur, metteur en scène et performeur Stéfan Cédilot s’est spécialisé au fil des ans dans l’analyse des mythes de la contre-culture. Il s’exprime aussi aisément en Français qu’en Anglais et opte pour la fiction, comme dans Them Good Ol’Boys – 2017, une œuvre consacrée aux dernières des légendes du rock’n’roll Buddy Holly et Ritchie Valens, ou encore dans Vicious Circles – 2012, un texte d’inspiration punk sur le meurtre de Nancy Spungen par Sid Vicious au célèbre New York’s Chelsea Hotel. Mais le Théâtre Sans Fond/Stadium Tour, la compagnie de Stéfan Cédilot excelle aussi dans le théâtre de type documentaire, comme dans les pièces à succès Zeppelin was a cover band -2008 et All I want is U2 (le U2 show) – 2011 et c’est dans cette veine que s’inscrit Slasher (le one-man-show).

Mais oubliez le rock! Dans Slasher (le one-man-show), Cédilot fait le point sur l’évolution de ses goûts en matière de « slasher », de son adolescence dans les années 1980 à aujourd’hui, avec un palmarès de ses classiques, issus des cinq franchises iconiques : Psycho, Halloween, Friday the 13th, A Nightmare on Elm Street et Scream. Stéfan Cédilot explique : « Slasher est un one-man-show de type théâtre documentaire, comme l’étaient Zeppelin was a cover band et All I want is U2 (le U2 show), sauf que j’y parle de films d’horreur plutôt que de musique ». Stéfan Cédilot signe le texte et livre la performance, en Français. Même si l’auteur et interprète insiste pour dire que la musique n’est cette fois qu’une toile de fond, indiquons que son collaborateur de très longue date Ben Kalman (Autobiomusicograph(Y)ie -2010) est en charge de la direction musicale du spectacle.

Advertisement / Publicité

Selon certains chercheurs, se régaler de films d’horreur ou gore, c’est enfreindre la norme sociale qui condamne la violence et satisfaire un désir de transgression. Et vous, pourquoi aimez-vous les films d’horreur?

Slasher (le one-man-show). Pour les 18 ans et +. À voir au Mainline, les 21 et 22 février à 22 :00, le 23 février à 13 :30. Attention! Notez que le système en ligne ne permet pas les achats le jour même, alors pensez à appeler ou à venir en personne http://www.mainlinetheatre.ca/en/spectacles/fbn-slasher-le-one-man-show

Partager:

A propos de l'auteur

Laissez une réponse

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.