Les arts, pour un souffle d’espoir…

0
Advertisement / Publicité

Au creux de l’oreille : un petit moment de théâtre murmuré et chapeauté par Le Théâtre Périscope

 

En cette trouble période de confinement, les comédiennes Linda Laplante et Marie-Josée Bastien, appuyées par le Théâtre Périscope, lancent la branche québécoise du mouvement Au creux de l’oreille, initié par Wajdi Mouawad au Théâtre La Colline à Paris.

Au creux de l’oreille propose de briser l’isolement par de courtes lectures offertes au téléphone. À raison d’appels de 15 minutes, des comédiens et comédiennes de la province, ainsi que des membres de la relève des écoles de théâtre du Québec, offrent des petits moments artistiques privilégiés à des auditeurs et auditrices partout au Québec. Offertes gracieusement par les artistes, ces lectures d’extraits d’essais, de nouvelles, de romans, de poésie, de théâtre ou encore de textes de chansons (choisies par le ou la lectrice!) permettent de maintenir le lien avec le public, de faire vibrer quelques unes de ces émotions comprimées depuis trop longtemps.

Ce petit instant de théâtre murmuré a pris son essor le 23 mars 2020 à Paris, grâce à Wajdi Mouawad et son équipe du Théâtre La Colline. Depuis, l’initiative a été reprise ailleurs dans le monde. Aujourd’hui, le Périscope s’allie donc à d’autres théâtres d’Europe et de la francophonie pour relayer des textes aux creux de l’oreille de citoyennes et citoyens confinés, dans un mouvement de solidarité artistique spontané, libre.

Advertisement / Publicité

Libre comme un poème

Contrairement à nous, les mots ne sont pas confinés. Et la parole peut encore voyager librement et se glisser au creux d’une oreille lointaine ou innaccessibe. Les lectures Au creux de l’oreille sont offertes gratuitement du mardi au samedi, entre 16 h et 20 h,  jusqu’au 3 mai, fin du confinement tel qu’annoncé jusqu’à maintenant. Les places étant limitées, les personnes intéressées à recevoir un peu de beau au creux de leur oreille, seules ou en famille, sous un même toit, doivent remplir le formulaire disponible sur le site Internet du Périscope et réserver ainsi un rendez-vous téléphonique.

L’équipe du Périscope s’occupera de jumeler – au hasard – auditeurs et artistes bénévoles. Audrée Southière, Jean-Marc Dalphond, Eve Gadouas, Isabelle Vincent, Marie-Eve Pelletier, Sébastien Rajotte, Sylvie Drapeau, Marie-Ève Sansfaçon, Noémie Godin-Vigneau, Linda Laplante, Marianne Dansereau, Renaud Paradis, Réjean Vallée, Edith Cayouette, Josée Deschênes, Rosalie Julien, Hugo Turgeon, Marie-Pier Labrecque, Sophie Faucher… Pas moins de 142 lecteurs et lectrices étaient déjà inscrits le 24 avril! Notez que l’identité de la lectrice ou du lecteur ne sera révélée qu’au moment de l’appel et que l‘ensemble des données demeureront confidentielles.

Enfin… L’idée première du projet est d’offrir ce service aux personnes isolées dans les centres d’hébergement. Les personnes du public sont donc invitées à réserver une lecture pour elles-mêmes, mais également pour leurs êtres chers, isolés et confinées en résidences pour personnes âgées.

D’ici là, surtout… Prenez soin de vous ! theatreperiscope.qc.c

Partager:

A propos de l'auteur

Laissez une réponse

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.