Le Diamant: Le nouveau joyau de la Ville de Québec

0
La Scena Musicale's Discovery Box

C’est officiel, après 57 millions $ et quinze ans d’attente, le Diamant, le fameux théâtre de Robert Lepage, a ouvert avec brio sa première saison ! C’est l’excellente nouvelle version du succès Les sept branches de la rivière Ota qui a brisé la glace. La fresque théâtrale grandiose et fascinante de sept heures, créée en 1994, rend hommage aux victimes d’Hiroshima, à d’autres dont le départ est annoncé – et à ceux qui restent. L’événement est à souligner à plus d’un chef : les nouveaux théâtres sont plus que rarissimes et la programmation prometteuse. Érigé en 1879, sur les lieux de l’ancien YMCA puis du fameux Cinéma de Paris, enchâssé au cœur du centre-ville historique, voisin du Capitole de Québec et face au Palais Montcalm, l’endroit est une splendide réussite architecturale, du studio de création du 5e étage jusqu’au foyer du 2e étage en passant par la salle de diffusion.

La ville de Québec s’enorgueillit donc maintenant d’un nouveau lieu de diffusion culturelle unique, voué à présenter le nec plus ultra des créations contemporaines nationales et internationales, issues des domaines les plus variés : cirque, cinéma, marionnette, théâtre, musique et lutte ! Doté d’une salle à géométrie variable dernier cri conçue pour convenir aux productions les plus pointues, dans un contexte humanisant, le Diamant s’annonce comme une des vitrines les plus en vue du savoir-faire québécois et canadien en culture, un lieu d’appartenance pour les créateurs et les spectateurs de tous horizons. L’éclectisme que Robert Lepage revendique fièrement oblige !

Le célèbre comédien et metteur en scène foulera d’ailleurs pour la première fois les planches du Diamant à Québec dans la reprise du mégasuccès critique et populaire, le solo 887. Le moment est historique et d’une forte symbolique, car 887 est l’adresse du logement de la rue Murray dans la Haute-Ville de Québec où Robert Lepage a passé une partie de sa jeunesse. La pièce raconte les souvenirs intimes du créateur avec en toile de fond la crise d’octobre et la visite de Charles de Gaulle, qui ont marqué les années 1960 et 70 au Québec. Par petites touches, le comédien rend hommage à son père, chauffeur de taxi, et l’intime devient universel. Le spectacle, qui a notamment obtenu les prix de la critique (2016) à Montréal et au Québec, sera présenté à 26 reprises. (19 novembre au 20 décembre).

Pour tous les spectacles de la programmation, le Diamant réserve une quantité limitée de billets qui sera vendue à 50 % du prix moyen (calculé sur la moyenne des 3 catégories de prix du spectacle) disponibles uniquement sur place, à la billetterie du Diamant. Premier arrivé, premier servi ! Notez que cette politique s’applique même si un spectacle affiche complet et même s’il s’agit d’une première; l’initiative vise à rendre la culture accessible au plus grand nombre. Maximum de deux billets par personne.

www.lediamant.ca

La Scena Musicale - Coffret Découverte
Partager:

A propos de l'auteur

Laissez une réponse

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.