Vigiles par VOCES BOREALES pour un moment d’apaisement

0
Advertisement / Publicité

Lorsqu’il a imaginé le concert Vigiles, qui s’inscrivait dans le cadre d’une série de trois concerts inspirés de la tradition orthodoxe, avant la pandémie et évidemment avant l’invasion russe de l’Ukraine, le chef Andrew Gray souhaitait souligner le 250e anniversaire de naissance du compositeur Rachmaninov (en 2023) en interprétant ses célèbres Vigiles nocturnes. Il a commandé une œuvre en triptyque, clin d’œil à la Sainte Trinité, au compositeur Evgeny Shcherbakov, compositeur russe établi à Vancouver depuis 2008. L’œuvre, qui sera présentée en première mondiale, viendra ponctuer les Vigiles nocturnes et a été conçue sur mesure pour l’ensemble vocal qui réunira quarante chanteurs. Le concert, qui se voulait une grande célébration de la tradition orthodoxe, prendra une teinte plus sobre dans les circonstances qu’on connaît.

Avec la pandémie, M. Gray a dû repenser et condenser quelques programmes prévus et a décidé d’inclure la pièce Holy God de Larysa Kuzmenko, compositrice ukrainienne établie à Toronto. C’est ainsi que ce programme singulier a vu le jour et sera présenté sur fond de guerre en Ukraine. « Lorsque la guerre a éclaté, nous nous sommes demandé si nous allions de l’avant avec ce programme qui contient beaucoup de musique russe, explique-t-il. Nous avons discuté, Larysa, Evgeny et moi, et nous avons conclu que cette musique et les traditions orthodoxes ont uni des gens à travers le monde à l’aide de textes qui offrent un soutien spirituel depuis deux mille ans. Nous avons aussi constaté que tous les compositeurs qui figurent au programme ont souffert d’une façon ou d’une autre à cause d’un régime de son époque (que ce soit à la révolution, sous Staline ou plus récemment sous Poutine). Rachmaninov lui-même s’est exilé pour fuir un régime d’oppression. » Ce concert s’inscrit donc comme un appel à l’unité, à la solidarité.

« Lorsque M. Gray m’a approché pour composer ce triptyque, j’ai tout de suite été emballé, ajoute Evgeny Shcherbakov. Le chœur a cappella est ma source d’inspiration principale et c’est la première commande pour chœur que j’ai reçue depuis que je suis au Canada. C’était en pleine pandémie et l’atmosphère ambiante était plus sombre, mais j’étais inspiré par ces textes et cette proposition artistique. » Les trois mouvements sont composés sur des textes de la tradition orthodoxe. L’œuvre comporte jusqu’à 16 divisi pour les voix, ce qui la rend très dense harmoniquement. « L’acoustique très généreuse de Saint-Léon-de-Westmount sera parfaite, la pièce est écrite pour que les accords s’entremêlent et se succèdent dans un flot sonore. On retrouve certains de ces éléments chez Rachmaninov et Shcherbakov les mène encore plus loin dans une grande modernité », ajoute M. Gray.

Advertisement / Publicité

Visiblement emballés par ce concert, les deux musiciens espèrent que le public sera au rendez-vous pour s’imprégner de la beauté de la musique orthodoxe et se recueillir en cette période tumultueuse.
Le concert Vigiles du chœur Voces Boreales, en collaboration avec Le Vivier, sera présenté le 30 avril 2022 à 19 h 30 à l’église Saint-Léon de Westmount à Montréal.

www.vocesboreales.org

Partager:

A propos de l'auteur

Laissez une réponse

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.