Viva Verdi Aux Accents De Roumanie Présenté Par La Muse Héritage Musical

0
La Scena Musicale's Discovery Box

Fondé en 2009, le chœur La Muse Héritage musical, sous la direction de Ioana German, présente son concert Viva Verdi. Entouré des sopranos Chantal Dionne, Marina Negruta et Anca Maria Grigoriu, de la mezzo-soprano Antonela Barnat, du ténor Jaime Sandoval, de la basse Dan Popescu et d’un orchestre, le chœur interprétera quelques-uns des plus grands chœurs de Verdi, incluant des extraits du Requiem (Requiem et Dies Irae), Vedi! Le fosche notturne spoglie d’Il Trovatore, Libiamo de La Traviata et le chœur des esclaves Va pensiero de Nabucco. Ce concert à grand déploiement promet de faire éclater la joie d’interpréter Verdi.

La mezzo-soprano Antonela Barnat chante régulièrement à l’Opéra national de Bucarest depuis ses débuts dans le rôle de Rosina dans Le Barbier de Séville de Rossini en 2006. Elle a également fait ses débuts dans le rôle-titre dans Carmen de Bizet à l’Opéra national d’Iasi en Roumanie en juin 2017. Elle se produira pour la première fois au Canada à l’invitation de la maestra Ioana German. « Ioana et moi, nous nous connaissons depuis que nous avons 15 ans, nous chantions dans le même chœur, confie-t-elle. Il y a deux ans, nous avons à nouveau chanté ensemble et j’avais chanté des airs d’opéra. Ça lui a plu et elle m’a invitée à me joindre au chœur La Muse pour Viva Verdi. »

Ce qui motive les artistes dans ce concert, c’est un véritable dévouement pour la musique. « C’est la joie de répondre à un appel plein d’énergie et de passion, c’est l’amour de la musique qui conduit chaque personne qui sera sur scène, c’est sentir que cette douce folie appelée musique nous fait rajeunir un peu plus chaque jour », ajoute Barnat.

Cet enthousiasme contagieux, Ioana German le transmet à tous ceux qu’elle rencontre. Née en Roumanie d’une famille de musiciens, de journalistes et d’historiens, elle manifeste dès son plus jeune âge un grand amour pour la musique classique. C’est d’ailleurs pour transmettre la musique classique comme langage universel qu’elle fonde le chœur La Muse, dont le nom est un clin d’œil à la revue musicale La muse roumaine. Elle souhaite ainsi mettre la musique au service de la diversité culturelle.

Le Requiem de Verdi est une œuvre qu’affectionne particulièrement Mme German, pour son côté opératique. Il lui semblait donc complètement naturel d’en inclure des extraits dans un programme dédié aux grands chœurs d’opéra de Verdi. Ce programme costaud constitue un défi pour les membres du chœur qui se laissent guider par l’enthousiasme de leur chef. Viva Verdi !

Viva Verdi sera présenté le 5 mai à 15 h, accompagné par le pianiste Beguentch Gueldyev, à l’église presbytérienne St. Andrew’s d’Ottawa et le 6 mai à 17 h 30 à l’église Saint-Édouard de Montréal

 

La Scena Musicale - Coffret Découverte
Partager:

A propos de l'auteur

Laissez une réponse

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.