Concerts à venir (février-mars 2020) : Montréal

0
Advertisement / Publicité

AUTOUR DE LA FLÛTE
La série de musique ancienne pour flûte programmée par Mika Putterman propose un concert le 5 février sous le titre Hygge (prononcé hou-ga). « Ce concept danois ne peut être traduit en un seul mot, mais il englobe un sentiment de satisfaction et de bien-être en profitant des choses simples de la vie », explique le site web. Le 31 mars, le concept est l’ivoire. Attendez-vous à entendre une flûte originale du XIXe siècle entièrement en ivoire et un pianoforte à l’Espace Knox au 6215, avenue Godfrey. www.autourdelaflute.com

OSM
Le mois de février à l’OSM commence par la visite du chef d’orchestre américain James Gaffigan (Symphonie n° 40 de Mozart) et du pianiste canadien Jan Lisiecki (Concerto pour piano n° 1 de Brahms) le 5 février. Aussi au programme, Aqua de la compositrice canadienne Vivian Fung. Une reprise est prévue le 8 février. Le 9 février, un concert exceptionnel du dimanche après-midi amène la cheffe d’orchestre chinoise Xian Zhang sur le podium pour la Symphonie n° 9 « Du Nouveau Monde » de Dvořák dans un programme comprenant également le Concerto pour violon d’Erich Wolfgang Korngold, interprété par le Canadien primé Timothy Chooi.
Kent Nagano monte sur scène les 18 et 20 février dans un programme marqué par la première nord-américaine de Waves, duo pour orgue et orchestre de Pascal Dusapin, un compositeur français de renom. L’organiste émérite de l’OSM Olivier Latry est le soliste. La Symphonie n° 6 « Pastorale » de Beethoven et la « Chasse royale et tempête » des Troyens de Berlioz seront au programme. Ce concert sera aussi présenté le 19 février à Toronto, au Roy Thomson Hall. De la fin février à la fin mars, l’OSM est dirigé par des chefs d’orchestre invités, tandis que Nagano poursuit ses activités lyriques en Allemagne, où il est directeur musical du Staatsoper de Hambourg. Le compositeur et chef d’orchestre allemand Matthias Pintscher est en visite les 26 et 27 février dans un programme comprenant La Mer et le Prélude à l’après-midi d’un faune de Debussy ainsi que le Concerto pour piano n° 20 de Mozart avec le soliste expérimenté Emanuel Ax. Un morceau d’une composition de Pintscher complète le programme. Les 4 et 5 mars, Valery Gergiev, l’un des chefs d’orchestre les plus connus mondialement, présente la formidable Neuvième Symphonie de Bruckner. La violoniste hongroise Kristóf Baráti joue le Concerto pour violon de Mendelssohn en première partie. Autre visiteur important, le chef d’orchestre français Lionel Bringuier revient à la Maison symphonique avec Valses nobles et sentimentales de Ravel et La Tragédie de Salomé de Florent Schmitt. On pourra également entendre le puissant Concerto pour violon n°1 de Chostakovitch, avec l’excellent Leonidas Kavakos. Ces concerts ont lieu les 14 et 15 mars. Louis Langrée, le directeur musical français de l’Orchestre symphonique de Cincinnati, fait ses débuts à l’OSM le 17 mars (et deux autres concerts le 19 mars). Le programme substantiel comprend l’Ouverture tragique de Brahms, Pelléas et Mélisande de Schoenberg – à ne pas confondre avec l’opéra de Debussy – ainsi que le Concerto pour piano n°2 de Liszt, interprété par Marc-André Hamelin. Pour conclure le mois, Nagano revient les 27 et 28 mars avec un événement « Éclaté », alliant musique, mouvement, danse et, plus surprenant encore, vêtements. Marie Saint-Pierre est l’invitée d’honneur avec le maestro Kent Nagano. Le Concerto brandebourgeois n°3 de Bach ouvre le programme – sans doute « avec la participation de mannequins », comme le promet le programme. Assurez-vous que votre tenue soit à la hauteur ! www.osm.ca

BEETHOVEN À LA SALLE BOURGIE : LA TOTALE !
Difficile de trouver un hommage plus complet pour honorer le génie de Beethoven que l’offre de la salle Bourgie. Après l’intégrale des quatuors à cordes, on passe à celle des trente-deux sonates pour piano par Louis Lortie, réparties en sept récitals sur deux saisons. Les deux premiers récitals de cette saison ont lieu les 7 et 9 février et les deux derniers les 3 et 6 avril. Viennent ensuite les transcriptions pour piano par Liszt des symphonies. En collaboration avec la Chapelle musicale Reine Élisabeth de Belgique, les pianistes Djordje Radevski et Josquin Otal interpréteront les symphonies no 1 et no 3 (8 février). Luigi Carroccia et Lorenzo Bovitutti joueront les symphonies no 2 et no 6 (4 avril). Les autres symphonies (4,8, 5, 7, 9) seront entendues à l’automne 2020. En mars, place à la musique de chambre. En trois concerts, le Trio Grimard Gastinel Cassard (France) et le Trio Strauss McNabney Haimovitz (Canada) se partageront des œuvres en trio à cordes, quintette à cordes, trio et quatuor avec piano (13, 14 et 15 mars). Pourquoi ne pas terminer le mois avec un répertoire de violoncelle français interprété par le lauréat du grand prix du Concours OSM 2019 Bryan Cheng et sa sœur Silvie (27 mars) ? Salle Bourgie. www.sallebourgie.ca RB

Advertisement / Publicité

FORESTARE BAROQUE
L’ensemble de guitares Forestare vous offre la musique baroque de Vivaldi, Lully et Bach dans une relecture moderne, interprétée par douze guitares et une contrebasse. Des présentations soignées qui racontent avec humour l’histoire des compositeurs de l’époque baroque tout en faisant un lien avec notre histoire. Alexandre Éthier et Sylvain Massé signent la mise en scène, avec des arrangements de Dave Pilon et David Ratelle. Présenté dans le cadre du Conseil des arts de Montréal en tournée. Église de la Visitation, 16 février, 15 h. www.accesculture.com RB

LES VIOLONS DU ROY EN QUATRE VARIATIONS
D’abord, Un banquet baroque avec Maurice Steger. Le flamboyant flûtiste et chef vous convie à un festin musical avec des œuvres étincelantes (14 février). Avec Cantates de Bach, un regard vers nous, le chef Jonathan Cohen offre une expérience spirituelle riche et inépuisable. Interprètes : Alex Potter, contre-ténor, Nick Pritchard, ténor et Tyler Duncan, baryton (23 février). Ce concert fait partie de l’intégrale des cantates de Bach d’Arte Musica. Comme résonne la vie, dans le regard d’Hélène Dorion réunit la musique et la poésie. En alternance ou en superposition avec des œuvres de Gesualdo, Bertrand, Schubert, Pärt et Janáček, l’écrivaine lira des extraits de son livre de poèmes Comme résonne la vie (23 février, 14 h 30). Ces trois concerts ont lieu à la salle Bourgie. Bernard Labadie dirigera au début avril deux chefs-d’œuvre de musique sacrée : les Requiem de Fauré et de Duruflé. Solistes : Lydia Teuscher, soprano, Julie Boulianne, mezzo-soprano, Jean-François Lapointe, baryton et le chœur La Chapelle de Québec. Maison symphonique, 4 avril, 19 h 30. www.violonsduroy.com RB

LMMC – LES QUATUORS À CORDES ELIAS ET PAVEL HAAS
Empruntant son nom à l’oratorio Elijah de Mendelssohn, l’Elias String Quartet a été formé en 1998 au Royal Northern College of Music de Manchester, en Angleterre. Gagnant du deuxième prix à la neuvième édition du concours international de cordes de Londres, le quatuor Elias se produit dans les plus prestigieuses salles dans le monde. En 2015, il a terminé son « Beethoven Project » au Wigmore Hall en donnant en concert l’intégrale des quatuors de Beethoven. Salle Pollack, 23 février, 15 h 30. Fondé en 2002, le Pavel Haas Quartet s’est rapidement imposé comme l’un des plus brillants ensembles de musique de chambre, après avoir remporté les premiers prix des concours du Printemps de Prague et du Premio Paolo-Borciani en Italie en 2005. Sa discographie, acclamée par la presse, a été couronnée de plusieurs prix. Le quatuor a emprunté son nom au compositeur tchèque Pavel Haas (1899-1944). Le pianiste Boris Giltburg se joint au quatuor pour un quintette de Dvořák. Salle Pollack, 15 mars, 15 h 30. www.lmmc.ca RB

HAN-NA CHANG ET BENJAMIN BEILMAN À L’OM
La prodigieuse violoncelliste devenue chef d’orchestre sera prochainement à la barre de l’Orchestre Métropolitain pour diriger la 10e Symphonie de Chostakovitch. Au même concert, on aura le plaisir d’entendre le fabuleux violoniste Benjamin Beilman, de retour à l’OM après une longue absence. Lauréat du CMIM en 2010, le talentueux violoniste poursuit depuis une carrière florissante. Il interprétera le Concerto pour violon de Beethoven. LaSalle, 26 février, 19 h 30. Maison symphonique, 28 février, 19 h 30. De Londres à Paris, sous la direction de Jane Glover, rappelle avec le Water Music de Haendel les goûts de l’époque des grandes fêtes britanniques. Soliste invité, Louis-Philippe Marsolais interprète le Concerto pour cor no 1 de Mozart, ainsi que le Concerto pour cor commandé à Simon Bourge, corniste au sein de l’Orchestre. Aussi au programme, la Symphonie no 85 de Haydn et la Symphonie no 31 de Mozart. Dans trois arrondissements les 17, 18 et 20 mars. Maison symphonique, 21 mars, 19 h 30. www.orchestremetropolitain.com

OFFENBACH À L’ATELIER D’OPÉRA DE L’UNIVERSITÉ DE MONTRÉAL
L’Atelier d’Opéra, dirigé par Robin Wheeler, présente La Vie parisienne d’Offenbach, en collaboration avec l’OUM et son chef Jean-François Rivest qui note : « Fourbissant toutes ses armes, Offenbach, au sommet de sa gloire, s’adonne au plaisir de caricaturer la société parisienne de son temps : devant le spectacle des gandins, grisettes et demi-mondains qui jouent et chantent en solo, en duo, en trio, en septuor et en chœur… impossible de ne pas s’amuser ! » Alain Gauthier signe la mise en scène. L’opérette évoluera avec le temps jusqu’à la comédie musicale d’aujourd’hui. Salle Claude-Champagne, 27 au 29 février. musique.umontreal.ca

L’OMBRE ET LA LUMIÈRE DE BACH AVEC ARION
Avec la magie de la musique géniale de Bach, le chef invité Hank Knox s’est vu confier la mission de vous transporter de l’ombre vers la lumière, de faire voir la beauté de la vie même à travers le prisme de la mort, appuyé de deux complices, la soprano catalane à la voix angélique Nuria Rial et la directrice artistique de l’ensemble, la flûtiste Claire Guimond. Au programme, deux des suites d’orchestre, puis des œuvres vocales. Salle Bourgie, 28 et 29 février, 1er mars. www.arionbaroque.com 15e Festival de Casteliers du 4 au 8 mars 2020 Le Festival de Casteliers souffle ses 15 bougies! Du 4 au 8 mars 2020, venez fêter avec nous ce rendez-vous international attendu voué aux arts de la marionnette. Cette édition anniversaire accueillera de prestigieuses compagnies venues de Chine, de Finlande, de Belgique, de Grèce, de France, du Royaume-Uni, du Mexique ainsi que des marionnettistes de Colombie-Britannique et du Québec. De tout pour tous! La Nef met en lumière la nyckelharpa et la musique traditionnelle suédoise à la salle Bourgie, le 10 mars La Nef présente O’Carolan’s welcome to Sweden le 10 mars prochain à 19h30 à la Salle Bourgie du Musée des beaux-arts de Montréal. Sous la direction musicale d’Alex Kehler à la nyckelharpa et au violon, et de Sylvain Bergeron à l’archiluth et la guitare baroque, se joignent Kirsty Money d’Halifax à la nyckelharpa et à l’alto, Tina Bergmann des États-Unis au dulcimer à marteaux, et Antoine Malette-Chénier aux harpes gaéliques et baroques. Ce concert met en lumière la nyckelharpa à travers les musiques traditionnelles suédoise et irlandaise ainsi que des arrangements originaux de compositions de Turlough O’Carolan (1670-1738) qui font ressortir les similitudes entre les répertoires traditionnels et baroques. www.la-nef.com

LE QUATUOR SAGUENAY ET BEETHOVEN
Après avoir enregistré l’intégrale des quatuors à cordes, le très réputé quatuor Saguenay, composé de Marie Bégin et Nathalie Camus aux violons, Luc Beauchemin à l’alto et David Ellis au violoncelle, offre une interprétation remarquable de deux des magnifiques quatuors à cordes de l’illustre maître. Au programme : Quatuor no 1, opus 18 (le premier quatuor à cordes sur les seize publiés par Beethoven) et l’opus 59 no 1 en fa majeur. Église de la Visitation, 22 mars, 15 h. www.accesculture.com

ACIS ET GALATÉE À L’OPÉRA MCGILL
Pour clore la saison 2019-2020, l’Opéra McGill, sous la direction de Hank Knox, se joint à l’Orchestre baroque de McGill et à Cappella Antica pour interpréter une des œuvres pour la scène de Haendel les plus célèbres : Acis et Galatée. Dans une mise en scène de Patrick Hansen, l’œuvre raconte l’histoire de l’amour du berger Acis pour la nymphe Galatée et de l’opposition imprégnée de jalousie du cyclope Polyphème à leur union. Causerie préconcert une heure avant chaque spectacle. Les spectacles des 28 et 29 mars seront webdiffusés. Salle Pollack, 27 au 29 mars. www.mcgill.ca/music

L’OUM TOTALEMENT ROMANTIQUE
L’Orchestre de l’Université de Montréal célèbre à son tour Beethoven. Le directeur artistique Jean-François Rivest a choisi la Symphonie no 3 « Eroica » qu’il a jumelée avec trois œuvres de Richard Strauss, dont Métamorphoses. Cette œuvre a été composée par le musicien octogénaire, dans le déchirement que lui causa le bombardement de l’Opéra de Munich, « son » opéra. L’un des six thèmes principaux est une allusion évidente au thème de la Marche funèbre de la Symphonie no 3 de Beethoven, cité en hommage à la fin de la partition sous la mention « In Memoriam ». Salle Claude-Champagne, 4 avril, 19 h 30. musique.umontreal.ca Musica Camerata Montréal Cette société de musique de chambre de longue date présente un programme caractéristique de semi-raretés le 4 avril à la Chapelle historique du Bon Pasteur, 100, rue Sherbrooke Est. Le concert de 90 minutes, qui débute à 18 h, réunit le Quatuor avec piano en la mineur (en un seul mouvement) de Mahler, la Sonate pour violoncelle et piano de Chopin et le Quatuor avec piano de Richard Strauss. Beaucoup de travail en perspective pour la pianiste Berta Rosenohl ! www.cameratamontreal.com

Partager:

A propos de l'auteur

Laissez une réponse

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.